La soupe aux choux

Titre Original
La soupe aux choux
Genre
Pays
France (1981)
Date de sortie
jeudi 26 décembre 2002
Durée
100 Min
Réalisateur
Producteurs
Christian Fechner
Scénaristes
Louis De Funès et Jean Halain
Compositeur
Raymond Lefebvre
Format
Dvd 9
Informations
Complémentaires
René Fallet a vu plusieurs de ses romans portés à l’écran (dont La soupe aux Choux). On peut citer antre autres : Le beaujolais nouveau avec Jean Carmet, Michel Galbru, Pierre Mondy, Porte des Lilas (d'après La Grande Ceinture) avec Pierre Brasseur et Georges Brassens.
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Français
Non
Non
Non
Le Film
Critique de Alexandre Czapski
Editeur
Edition
Simple
Label
Zone
2
Durée Film
100 min
Nb Dvd
1

Le Claude et le Bombé, deux paysans du bourbonnais portés sur la bouteille, vivent dans un petit hameau, à la périphérie d’un village. Le premier est veuf, et le second célibataire. Une nuit, ils font la connaissance d’un extraterrestre qui atterrit dans le champ du Claude dit le Glaude. L’extraterrestre découvre la soupe aux choux qui mijote chez le veuf…

 

La soupe aux choux est, avant de devenir un film, un roman de René Fallet. Celui-ci voyait d’un mauvais œil ceux, parmi ses contemporains, qui le décrivaient comme étant un « écrivain populiste ». Pourtant, si l’on se tiens à la stricte définition du terme : Mouvement littéraire qui s'attachait à la description de la vie et des sentiments des milieux populaires, c’est un qualificatif qui colle plutôt pas mal à toute une partie de son œuvre. La soupe aux choux, le livre, c’est l’histoire de deux paysans qui refusent la société moderne. Ils préfèrent garder leurs traditions, leurs habitudes, et rester dans leur campagne plutôt que de rejoindre l’hospice et la ville. Seuls au monde, sans famille, ils reçoivent l’aide improbable d’un extra-terrestre de la planète Oxo. Sorte de compte de fée campagnard, le roman nous parle de la solitude des personnes âgées ou encore du dépeuplement des campagnes. Si le film ne dissimule pas ces aspects,  trop de drôleries et de pets les dissolvent.


La soupe aux choux, le film, est une espèce d’ovni cinématographique. Il a atteint des sommets en terme de diffusion et pourtant il est impossible à identifier. Certes, le film a marqué les esprits. Tout le monde se souvient des pets sous un ciel étoilé, de La Denrée et de ses cris : « Allez le Claude, verse moi donc un Ch’tit canon ! ». Alors, s’agit-il d’un navet ?  Est-ce un film culte ? Ce sont là autant de questions que l’on se pose et auxquelles on ose pas répondre. Le fait est que, dans mes souvenirs, il s’agissait d’un film culte. Pourtant, après l’avoir visionné, même si La Denrée et le Claude sont parfois aussi drôles qu’ils peuvent se montrer touchant pendant certaines scènes, le recours quasi systématique à un humour gras, de situation ou de faciès fait de ce film un objet que je suis tenté de ranger dans l’autre catégorie dont nous parlions plus haut, chose que sentimentalement je me refuse à faire.


S’il est plutôt sympathique de retrouver tous ces personnages qui ont marqué notre enfance, posséder le dvd ne sera nécessaire que si vous êtes un vrai fan de la soupe aux choux. Dans ce cas très précis, une restauration de toute beauté et des suppléments ludiques seront pour vous comme autant de morceaux de lard dans une soupe que d’autres trouveront trop grasse.
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma
2.35:1

L’image est d’une incroyable qualité. Un magnifique travail de restauration a été réalisé. Les couleurs sont magnifiques. Tout ceci a pour effet, malheureusement, de mettre en évidence la faiblesse des effets spéciaux. Mais ce n’est pas bien grave, ce n’est pas ce que l’on attendait d’un tel film.

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Français
1.0

On ne dispose que d’une seule piste mono : le format d’origine est respecté. On remarquera que le son aussi a bénéficié d’une restauration : c’est net et précis.

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
30 min
Boitier
Amaray

Histoire de tournage, c’est sans doutes le supplément le plus intéressant de l’édition. Il s’agit d’un reportage durant lequel nous sont proposé plusieurs documents amateurs tournés lors de la sortie du film et pendant son tournage. Les documents, qui ont été restaurés par l’Institut National de l'Audiovisuel (INA), sont d’une qualité satisfaisante étant donné le support originel qui devait être le super8. On découvre, pendant ces extraits, le De Funès de tous les jours. On mesure mieux l’énergie qu’il devait développer pendant le tournage de ses films. Il apparaît donc non maquillé et ne dispense pas de grimaces ce qui a pour effet de le faire paraître plus vieux que dans ses films. Une autre partie de ce reportage est chargée de nous faire découvrir, au travers d’extraits de l’émission apostrophes, René Fallet, l’auteur du roman la soupe aux choux. Une manière de rendre à César ce qui est à césar, tout comme le font Jacques villeret et Claude Gensac qui expliquent ce que De Funès leurs a apporté dans leurs carrières et sur le tournage de la soupe aux choux.

Les autres suppléments sont bien plus classiques. On remarquera tout de même la présentation ludique des bandes annonces des autres films de De Funès. Il s’agit d’une sorte de petit jeu dans lequel il faut trouver à quel film appartient l’image que le jeu vous montre. Un montage habile nous propose aussi certains extraits des films de De Funès. Un moyen original et drôle de nous présenter « la collection De Funès » du Studio Canal à laquelle appartiens la soupe aux choux.

 

Histoire de tournage

Bande annonce du film

Galerie de photos

Filmographies

Bande annonces masquées

Collection De Funès
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage