dans le même genre
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3
  RESIDENT EVIL 2 (2019)
  ACE COMBAT 7 - SKIES UNKNOW...

du même éditeur
  BLOODBORNE
  LAST RESORT : L'INTÉGRALE
  SLY COOPER
  DANCESTAR PARTY
  UNCHARTED 3 : L'ILLUSION DE...
  LITTLE BIG PLANET 2
  KILLZONE 3
  SINGSTAR QUEEN
  RESISTANCE 2
  EVERYBODY'S GOLF WORLD TOUR


Dernières Actus
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...
  SUITS SAISON 9 EN DVD
  L'ACTEUR MICHAEL LONSDALE E...
  DISNEY ANNONCE LE LANCEMENT...

Everybody's Tennis

Genre Jeux Vidéo
Pays Japon (2007)
Date de sortie mercredi 18 avril 2007
Durée 999 Min
Plateforme PS2
Informations
Complémentaires
Exclusivement sur PS2
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Cyril Lequy
  Editeur   Sony Computer Europe
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   

Virtua Tennis 2 est resté pendant un bon moment le meilleur jeu de Tennis toute console confondue. Mais face à ce monopole tennistique, de nombreux jeux de très bonne qualité ont vu le jour. Everybody’s Tennis arrive donc en challenger fort de la réputation offerte part son grand frère Erverybody’s Golf. L’ensemble graphique reste dans la même idée avec des personnages caricaturaux et des décors plus qu’inhabituels pour ce type d’activité sportive. Le joueur a donc la possibilité entre plusieurs modes de jeu comme le mode challenge où il doit vaincre les adversaires afin de gagner de nouveaux personnages, des nouvelles tenues ainsi que des nouveaux terrains, ou alors un mode versus permettant de jouer seul ou à plusieurs afin de montrer qui est le plus fort. Pour le jeu en solo, c’est le mode challenge qui sera intéressant. Au début, le joueur choisit un personnage féminin ou masculin chacun ayant un niveau débutant. Ce n’est qu’au bout de quelques victoires que le joueur découvrira les quelques secrets de cette partie de tennis mignonnette. Ce qui marque dans ce jeu est son aspect enfantin et joyeux. Que ce soit les protagonistes, les décors ou les bruitages, tout a été fait pour que le joueur puisse passer un moment sympa. Afin de s’habituer au style de jeu, un mode entraînement a été prévu permettant au joueur de participer à différentes épreuves où le but principal est de visé des zones colorées sur le terrain. Les quelques épreuves amènent facilement le joueur vers les premières bases permettant de renvoyer la balle correctement et ce, dans les espaces libres.

Coup droit, revers, timing, timing ...

La simplicité est de mise car le joueur peut faire des lifts, des slices ainsi que des lobs, chaque coup correspondant à un bouton. Ainsi un ou deux matchs permettent de trouver ses marques et de découvrir les quelques subtilités du jeu. Ici le plus important est le timing imparti pour frapper la balle car si le joueur frappe trop tôt ou trop tard, l’impact sera moins efficace, voir même raté si le placement est inadéquat. Quelques icônes bien pensées indiquent justement la réussite du coup : une double note de musique rouge pour une frappe réussie dans le bon timing, une simple note de musique pour un coup réussi mais pas parfait, un petit lapin lorsque la frappe était trop rapide et une petite tortue lorsque le coup est tardif. Ainsi pour se sortir d’une situation difficile, un coup réussit dans le bon timing permet de renverser la situation un peu à la manière des grands champions. Chaque personnage possède un timing plus ou moins différent, ainsi les personnages débutants ne sont pas très difficiles à manier tandis que les personnages experts nécessitent quelques réglages, surtout au niveau du service, afin de les contrôler au mieux. Cette particularité qu’est le timing amène une plus grande diversité dans la manière de jouer avec l’un ou l’autre protagoniste et propose de la profondeur à ce titre très intéressant. Le gameplay proposé est donc de bonne qualité même si quelques défauts existent. Les personnages paraissent quelques fois un peu lourds à manier, les lobs sont toujours réussis et l’intelligence artificielle est trop inégale. Mais à côté de cela, la jouabilité possède une vraie richesse car en plus du timing, le placement du joueur est aussi un aspect très important. Il ne sera donc pas possible de frapper la balle si le joueur n’est pas dans la bonne direction ou qu’il est trop loin, ses balles pourront être fautes à cause d’un mauvais placement ou d’un timing raté, pour les smashs, un cercle jaune apparaît montrant au joueur où se placer pour réaliser la meilleure frappe possible. De plus un cercle rouge apparaît pour chaque balle montrant au joueur dans quel endroit va rebondir la balle et pour les services, il est possible de donner des trajectoires improbables à la balle amenant un peu de folie dans les parties. Tout cela montre bien la grande diversité de gameplay présent dans le jeu. Par contre, le jeu est résolument orienté du côté arcade car une fois que le timing est appréhendé, le joueur fera rarement des fautes, donc pour tout amateur de simulation de tennis, Everybody’s Tennis n’est pas le titre qui convient. Mais du côté arcade, le jeu propose de bonnes sensations avec de bons impacts lorsque la frappe est réussie mais aussi avec un cadre assez original : sur une plage de sable, sur un terrain en dur comme en vrai, sur de la terre battue, sur le gazon, un match de tennis sous la pluie, une balle de football qui traverse le terrain parce que les gamins d’à côté ne sont pas très bons joueurs…car selon le terrain, le rebond de la balle sera différent et influera sur la vitesse de jeu.

Finalement

Eerybody’s Tennis est un jeu simple et accessible où tout le monde s’y retrouve. Les nombreuses qualités citées précédemment prouvent que ce titre mérite l’intérêt général, et ce surtout lorsque l’on joue à plusieurs. Par contre le mode solo est rapidement terminé et on finit par se lasser de l’intelligence artificielle à cause de ses piètres qualités. La pâte graphique des Everybody’s colle parfaitement au jeu et donne une bonne dose de fraîcheur dans un genre toujours plus sérieux, que ce soit avec les tenues loufoques ou les expressions des différents joueurs. Avis aux mordus des jeux de tennis et à tous les autres, si vous souhaitez vous faire quelques matchs à plusieurs, avec Everybody’s Tennis, vous ne lâcherez plus la manette.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

Le tout est servi dans une pâte manga où chaque personnage possède un style propre. Les nombreuses tenues à débloquer sont décalées et les différents terrains sortes quelques fois de l’ordinaire avec un train qui passe tous les deux jeux (on est de loin des périodes de concentration longues vues sur les terrains de Rolland Garros). L’ensemble se veut simple mais joli à regarder.

Le Son
 

Les bruitages participent bien à l’environnement proposé avec des frappes plus ou moins prononcées selon la réussite dans le timing et chaque personnage possède des expressions différentes. D’ailleurs, selon l’origine du personnage choisi, un accent se fera entendre avec une mention spéciale pour le joueur d’origine asiatique. Par contre les musiques ne sont pas ce qui se fait de plus réussi, elles sont donc à oublier rapidement.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   

Dans le mode challenge, pour chaque match réussi, le joueur est récompensé par une nouvelle tenue, un nouveau joueur, un nouvel arbitre ou un nouveau terrain. Par contre une fois que le mode challenge est terminé, il ne reste plus que le mode multi joueur pour profiter pleinement de ce titre car il ne reste plus rien à récupérer.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage