dans le même genre
  JUMANJI : LE JEU VIDÉO (NIN...
  BORDERLANDS 3
  LEGO JURASSIC WORLD (NINTEN...
  (LES COLONS DE) CATAN SUR N...
  F1 2019 EDITION LÉGENDES : ...
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3
  RESIDENT EVIL 2 (2019)
  ACE COMBAT 7 - SKIES UNKNOW...

du même éditeur
  DOOM
  CALL OF DUTY BLACK OPS III
  WOLFENSTEIN : THE OLD BLOOD
  DESTINY
  DIABLO III : ULTIMATE EVIL ...
  THE AMAZING SPIDERMAN 2
  CALL OF DUTY : GHOSTS
  CALL OF DUTY BLACK OPS II
  ANGRY BIRDS LA TRILOGIE
  BATTLESHIP PS3


Dernières Actus
  ROGER CAREL, L'ACTEUR AUX 1...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ WATERGA...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ ORIFLAM...
  LE CÉLÈBRE FILM FULL METAL ...
  JURASSIC WORLD EVOLUTION: C...
  DÉCOUVREZ LA BANDE-ANNONCE ...
  1ER SEPTEMBRE, LES FANS DE ...
  CHADWICK BOSEMAN, L'ACTEUR ...

Blur

Genre Jeux Vidéo
Date de sortie vendredi 28 mai 2010
Durée 999 Min
Plateforme Xbox360
Site Internet Site officiel du jeu
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Frédéric Beaufrere
  Editeur   Activision
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   

Bizarre Creation propose Blur sur Xbox 360. Un jeu d'affrontement sur route, orienté arcade, avec tout le fun et la légèreté que cela implique, sans sacrifier à la qualité de la réalisation. Un grand moment.

Qu'on ne s'y trompe pas, Blur n'a rien à voir avec tous ces titres de simulation ou de sport automobile qui se succèdent sur Xbox 360. Lors de la première prise en main du titre, en septembre 2009, Blur paraissait très sombre graphiquement. Des décors nocturnes facilitant le rendu des effets spéciaux, mais dont l'obscurité poussée donnait une impression d'étouffement. Du chemin a cependant été fait depuis et c'est finalement un titre très coloré et lumineux par ces effets qui débarque sur Xbox 360.

L'éditeur nous propose ici un jeu de baston sur circuit, des courses ou la règle de base est de tenter d'arriver le premier par tous les moyens mis à disposition sur la piste. Qu'il s'agisse de ramasser des mines, des missiles des armes en tous genre, des protections, des contremesures ou des bonus permettant de semer l'adversaire, le travail du joueur ne consiste pas à simplement piloter et se concentrer sur ses trajectoires, même si la gestion des collisions est jugée perfectible. A fond les ballons, on se prend à scruter la route d'un oeil, le rétro de l'autre, tout en écoutant attentivement si une alerte ne signale pas l'arrivée d'une roquette dans le pare choc arrière...

D'ailleurs Blur est si éloigné de la simulation qu'il n'est pas nécessaire de l'essayer avec un volant. C'est au Joypad qu'on maitrise le plus le véhicule et les armes. D'une jouabilité très accessible, le titre aurait pu s'avérer plutôt lassant, mais on se prend à accrocher au concept qui se déguste encore davantage lorsque l'on joue en ligne. La physique comportementale des véhicules est réaliste et au cours du jeu il est possible de les personnaliser en ajoutant des modifications uniques.

L’arsenal aux effets dévastateur est sans doute la clef de voute du jeu. Car sans ses effets spéciaux, Blur aurait pu paraitre fade. Mais fort heureusement, il constitue en définitive une distraction visuelle, audio et tactile sympathique à laquelle on accroche rapidement. Ajoutons à cela un jeu en ligne ou en écran partagé délirant avec des courses en équipes et l’on obtient une recette très agréable à déguster sans modération.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo HD 1080p
  Format Cinéma 1.78:1
   
   

Sans être une merveille de haute définition, Blur étonne cependant avec des menus futuristes de toute beauté et une modélisation très peaufinée des bolides. Même si les efforts ont été moindres concernant les décors qui fourmillent cependant de néons et de petits détails, sans doute pour ménager la fluidité du titre, on se délecte du soin apporté au déluge d'effets spéciaux qui est pour sa part une énorme réussite. Le leitmotiv du titre étant le carnage routier grâce à des bonus activable en pleine conduite, on assiste à un déferlement incessant d'effets spectaculaires que l'on apprécie dans les différents modes de vue (capot, moteur, 3 ème personne, etc.)

Le lieux sont inspirés du monde réel, la modélisation des voitures est irréprochable (plus de 55 véhicules sous licence) et les effets sont splendides : ondes de choc qui se propagent, éclairs luminescents, mines oscillantes et autres surprises sont restitués avec beaucoup d'imagination et de talent sur la piste. La sauce prend et le plaisir des pupilles est au rendez-vous avec un titre finalement lumineux et incandescent qui n'est pas sans rappeler feu Dethkarz sur PC. Une réussite visuelle si l'on n'est pas trop regardant sur le hors piste.



Le Son
 

La bande musicale de Blur est finement choisie. Des titres agréablement rythmés qui ponctuent l'action et donnent du relief à l'environnement audio déjà riche en effets divers. Entre les sons des véhicules, plutôt discrets, les bruitages des armes, armures et autres bonus, la sonorisation des menus et des échanges de politesse sur la route, la coloration sonore est à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre. Un titre distrayant pour les oreilles, sans surcharge inutile, distillé en Dolby Digital 5.1.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 999 min
  Boitier Amaray
   
   

C'est véritablement en ligne que le titre prend son envol. Passée la surprise de la découverte du mode carrière  et de ses courses simples, contre la montre ou destruction (qui se déguste avec tout le fun d’un titre très arcade à la difficulté bien dosée) on apprécie ensuite le jeu en ligne avec toute l’expérience retirée de la partie solo. Loin d'être des robots infaillibles, les joueurs humains ont le goût de la prise de risque, de l'audace et du sacrifice. On retrouve donc des modes de jeu multiples et très plaisant à essayer à 20 joueurs sur le Xbox Live, d'autant que tout ceci fonctionne avec une fluidité remarquable. On accroche inévitablement au concept qui n'est pas sans rappeler dans l'esprit une bonne partie de mille bornes. 

D'autant que tout est progressif. On débloque voitures et circuits supplémentaires au fur et à mesure de ses exploits grâce à un système basé sur l'acquisition de "Feux" et la séduction de "Fans" qui en se ralliant à votre cause vous donnent davantage de possibilités. On peut regretter la discrétion du retour de force dans la manette, qui aurait pu donner davantage de relief aux altercations routières.



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage