dans le même genre
  METRO EXODUS
  DIRT RALLY 2.0
  CRACKDOWN 3
  RESIDENT EVIL 2 (2019)
  ACE COMBAT 7 - SKIES UNKNOW...
  RED DEAD REDEMPTION 2
  POKEMON LET'S GO PIKACHU (S...
  SHADOW OF THE TOMB RAIDER
  LUIGI'S MANSION (3DS)
  DIVINITY : ORIGINAL SIN II

du même éditeur
  CRACKDOWN 3
  HALO WARS 2
  RECORE
  FORZA HORIZON 3
  ORI AND THE BLIND FOREST
  ZOO TYCOON
  RYSE : SON OF ROME
  GEARS OF WAR JUDGEMENT
  HALO 4
  COMPILATION TRIPLE PACK XBO...


Dernières Actus
  REDÉCOUVREZ PHANTOM MANOR D...
  KLIPSCH LANCE UN CONCOURS D...
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...

Kinect Sports saison 2

Genre Jeux Vidéo
Pays USA (2011)
Date de sortie lundi 7 novembre 2011
Durée 999 Min
Producteurs Sans objet
Scénaristes Sans objet
Compositeur Divers
Plateforme Xbox
Informations
Complémentaires
Exclusif XBOX360 Kinect
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Jeu Critique de Bruno Orru
  Editeur   Microsoft Games
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  all
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  1
   
   

Le football, le bowling, l'athlétisme, la boxe, le beach-volley et le tennis de table ont été les premiers sports déclinés sur Kinect Sports. La suite propose assez logiquement de nouvelles disciplines ; le football américain, le base-ball, les fléchettes, le golf, le ski et le tennis. Un véritable challenge pour cette licence car ces jeux ont déjà été déclinés de nombreuses fois, notamment sur plateforme Wii. Le jeu développé par le studio Rare pour le capteur Kinect peut-il faire la différence ?

 

Le premier volet de Kinect Sports est sorti dans la foulée de la commercialisation du capteur Kinect et a été l’un des exemples assez parlant du potentiel du slogan « vous êtes la manette ». En effet, quoi de plus représentatif de simuler une action sportive sans aucun accessoire attaché au corps et permettant à un jeu de reconnaître vos mouvements et les reproduire à l’image ? Un an plus tard, Kinect Sports saison 2 propose 5 nouveaux sports et une nouveauté technique, la reconnaissance vocale.

 

Une expérience déjà bien connue

Kinect Sports saison 2 se positionne sur la ligne de départ un véritable handicap ; les sports proposés ont déjà fait l’objet de portages multiples sur toutes les plateformes de jeu existantes. Il faut donc pouvoir se démarquer pour séduire un amateur vidéoludique sportif. Les versions Wii ont déjà prouvées qu’il n’est pas nécessaire de proposer une simulation pointue mais plutôt de proposer un véritable plaisir de jeu alliant simplicité et amusement. Au fil des immersions dans les différents sports proposés, il est heureusement validé que c’est cette approche classique mais efficace qui est proposée. A vous donc les soirées amicales pour en découdre avec vos amis sur un match rapide de tennis, une démonstration de put ou de lancer de fléchettes, même si ce dernier exploit ne va pas trop bruler vos calories. Si les activités précitées ne sont pas les plus amusantes, vous devriez vous régaler avec les descentes de ski, le base ball ou le football américain qui ont pour avantage d’exploiter au mieux la détection de mouvements.

 

Gestion vocale

Si le déploiement des jeux n’apporte aucune révolution, la gestion vocale proposée par Microsoft pour ce jeu est quant à elle une petite révolution de société car voici l’un des tous premiers jeux qui peut répondre à votre voix en français. Une gestion vocale essentiellement utilisée pour la navigation dans les menus, permettant alors de réduire les temps d’attente requis lorsque vous pointez du doigt une icône. Plus besoin de pointer le doigt donc et d’attendre que le cercle se ferme pour valider votre action, il suffit dorénavant (du moins pour ce jeu) de dicter votre action. Nouveauté oblige dirais-je, la reconnaissance ne fonctionne pas à tous les coups mais globalement ça le fait quand même. Une sacrée occasion d’épater vos amis et prouver que décidément vous êtes bien entré dans le 21ème  siècle !

La reconnaissance vocale est également proposée au sein de certains jeux, c’est la fonction « In-game ». Malheureusement, la reconnaissance est ici nettement plus aléatoire. Quoi qu’il en soit, je vous invite à  tenter l’expérience et à clamer un « prêt » avant de lancer le ballon au football américain ou de pulser un « partez » avant de descendre votre piste. Il est même proposé de crier un « objection » pour objecter une décision d’arbitrage au tennis.

 

En situation

Les différents jeux offrent un bon gameplay, la reconnaissance ne souffrant pas de latence pénalisante. Chaque jeu se joue simplement, une simplicité qui pourra toutefois déboucher sur un certain ennui dans le temps. La faute notamment à trop de facilité pour descendre une piste, les erreurs de direction ou de position du corps du joueur étant par exemple peu sanctionnées. Dès lors, il n’est pas difficile de réaliser rapidement une bonne performance, ce qui découle de fait sur l’abandon de l’activité par manque de challenge réel. Coté football américain, on pourra reprocher que seul le jeu d’attaque est mis en avant et que pour le tennis, si le plaisir de jouer sans accessoire est réel, l’expérience elle-même est similaire aux multiples jeux Wii ou Move déjà disponibles. On appréciera le défi proposé pour chacun des jeux mais ce défi nous laisse véritablement sur notre faim, pourquoi ne pas avoir proposé quelques défis supplémentaires via des minis jeux capitalisant sur le capteur Kinect ?

Les petites vidéos réalisées automatiquement permettent quant à elles de partager quelques exploits, il est toujours amusant de se voir gesticuler, surtout quand la relation visuelle du jeu n’est pas à l’écran justement.

 

En conclusion

Kinect Sports saison 2 est un jeu sympa mais dont la simplicité se traduit au fil de quelques heures par un ennui par faute de véritable challenge et de variété. La perte de calorie est alors inversement proportionnelle à la perte d’intérêt, sauf à proposer de jouer avec des amis qui ne connaissent pas le jeu. La reconnaissance vocale est appréciable mais n’est pas un déclencheur suffisant pour attirer toute notre attention sur ce jeu.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma Sans objet
   
   

Les personnages et les décors sont d’une esthétique très simplifiée à l’image d’une expérience Wii. C’est un brin décevant mais cela permet de se concentrer sur le coté festif des activités proposées.



Le Son
 

Les ambiances sont relativement festives, notamment au niveau des ambiances musicales bien rythmées lors du score final.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Rien

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage