dans le même genre
  MAFIA INC.
  LES ENQUÊTES DE VAN DER VAL...
  MONSIEUR HIRE
  LES AFFRANCHIS
  PAR UN BEAU MATIN D'ÉTÉ
  WATERGATE
  ZÉROZÉROZÉRO SAISON 1
  ESCAPE AT DANNEMORA
  BAPTISTE SAISON 1
  MEURTRES À SANDHAMN SAISON ...

du même éditeur
  TANDEM
  TANGO
  L'ENFER DES ANGES
  MONSIEUR HIRE
  PAR UN BEAU MATIN D'ÉTÉ
  TERMINATOR : DARK FATE
  LA ROUE
  FAUBOURG MONTMARTRE
  LE PROFESSEUR
  LA CITÉ DE LA JOIE


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Bones Saison 6

Genre Policier
Pays USA (2011)
Date de sortie mercredi 29 février 2012
Durée 999 Min
Réalisateur Patrick R. Norris et Sanford Bookstaver
Avec Emily Deschanel, David Boreanaz, T.j. Thyne, Michaela Conlin, Tamara Taylor, John Francis Daley
Producteurs Hart Hanson
Scénaristes Divers
Compositeur Peter Himmelman
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Anglais
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Fox pathé europa
  Edition   Coffret
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  6
   
   
Toute l‘équipe du « Jefferson Institute » doit se reformer pour sortir Camille d’une mauvaise posture, Temperance Brennan et Seeley Booth vont revenir de leurs périples respectifs pour réintegrer l'institution. Seulement, certaines choses ont changés .

Une nouvelle saison, pour l’équipe du « Jefferson Institute », donc qui revient en misant un peu plus l’accent sur les relations des uns et des autres particulièrement autour de Temperance et de Booth, qui voient leurs sentiments se troubler, notamment lorsque l’agent du FBI revient de sa mission de formation militaire au bras d’une journaliste. Après une saison qui s‘était éloignée un peu de l‘ambiguité qui unissait les deux héros, ils s‘avèrent que les scénaristes ont décidé d‘enfoncer le clou et de pimenter les aventures de l‘antrophologue.

Et c’est le cas, loin de s’essouffler, cette nouvelle saison de « Bones » retrouve une nouvelle voix à explorer, avec des intrigues plus soutenues, des rapports entre les personnages qui n’épargnent personne et encore moins Angela dont la grossesse alimente certaines parties des épisodes. Brennan et Booth, tout en s’éloignant, n‘hésitent plus à se confronter à leurs sentiments. En effet leurs relations prennent plus de relief dans cette nouvelle saison, notamment grâce au scénario toujours aussi solide, qui n’hésite définitivement plus à jouer la carte de l’humour et à mélanger les genres, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Côté intrigue, les différents intervenants venus postuler à la place d‘assistant de Brennan, deviennent finalement des personnages récurrents de la série. L’intérêt ne faiblit jamais et, au contraire, trouve un juste équilibre avec les intrigues secondaires que peuvent suivre les héros. Toujours suffisamment fouillée pour être captivante, l’intrigue s’appuie, dans cette saison, beaucoup plus sur les sentiments des personnages, et n‘hésite pas à prendre des risques et à forcer l‘émotion pure, notamment avec la mort d‘un membre de l‘équipe. Cette saison 6, est aussi l’occasion d’utiliser les connaissances des uns et des autres pour donner plus de crédibilité, à une série qui jouaient plutôt la carte de la technologie, au risque parfois d’en devenir excessif.

On l’aura parfaitement compris cette nouvelle saison de « Bones » revient sur les fondamentaux, tout en tentant de nouvelles choses pour mieux pimenter l‘ensemble. Ainsi chaque épisode amène son lot de références aux saisons précédentes, autant que de nouvelles révélations, sans jamais alourdir réellement l’ensemble. La réalisation se veut, en cela, toujours efficace et le rythme soutenu de certains épisodes, ne nuisent en aucun cas à la dynamique de l’ensemble.

En conclusion, la saison 6 de « Bones » est à la hauteur de l‘attente, tant l’inventivité et la créativité, dont ont font preuve les scénaristes est visible à chaque épisodes. On s’amuse toujours autant que l’on tremble aux vues des meurtres qui fourmillent dans cette nouvelle année d’enquête. L’humour y est encore plus jouissif qu’auparavant, et l’émotion prend une place aussi justifiée que les nouveaux personnages qui apparaissent.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Un peu granuleuse, l'image qui vient servir cette saison 6, n'est toutefois pas sans qualité. Les couleurs sont impeccables et les contrastes donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Un traitement important pour une série qui impose un style résolument basé sur les nouvelles technologies.

Le Son
 
Une piste 5.1 particulièrement jouissive. L’ambiance est un peu discrète mais la dynamique de la série profite agréablement du système. Un vrai moyen de découvrir autrement, cette saison 6. La spatialisation est étonnante de qualité pour une série.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 30 min
  Boitier Coffret
   
   
Pratiquement identique au coffret précédent, cette édition propose des bonus assez bien pensées avec en l’occurrence : Le Making of d'un épisode charnière de la saison, le bêtisier et un documentaire qui revient sur les différents effets spéciaux de la série. Une édition qui aura bon sur toute la ligne, un véritable plaisir pour les amateurs !

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage