du même réalisateur
  STEVE JOBS : THE MAN IN THE...

dans le même genre
  LES TOMBEAUX SANS NOMS
  LES ÂMES MORTES
  LE GRAND BAL
  RBG
  NOS ANIMAUX DOUX DEHORS, SA...
  VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA ...
  BELMONDO OU LE GOÛT DU RISQ...
  SCREAM FOR ME SARAJEVO
  DE PALMA
  DISCOVERY TOUR BY ASSASSIN'...

du même éditeur
  BACKDRAFT 2
  US
  JUSQU'ICI TOUT VA BIEN
  GLASS
  ASSASSINATION NATION
  BIENVENUE À MARWEN
  MORTAL ENGINES
  BORSALINO
  FUTURE WORLD
  LA FOLLE JOURNÉE DE FERRIS ...


Dernières Actus
  JORGE JIMENEZ PRÉSENT PENDA...
  LE COMIC CON PARIS DÉVOILE ...
  SPIDER-MAN POURRAIT QUITTER...
  A STAR IS BORN ENCORE
  LE RÉALISATEUR JEAN PIERRE ...
  DISNEY ANNONCE DES RECETTES...
  LUC BESSON DANS LA TOURMENT...
  QUESTIONS DE CINÉMA PAR NIC...

We Steal Secrets : la vérité sur Wikileaks

Titre Original We Steal Secrets: The Story of WikiLeaks
Genre Documentaire
Pays USA (2013)
Date de sortie mardi 1 avril 2014
Durée 124 Min
Réalisateur Alex Gibney
Avec Julian Assange
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Simon Volant
  Editeur   Universal
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  124 min
  Nb Dvd  1
   
   
En deux mots

L'histoire de la création du site WikiLeaks par Julian Assange, qui a constitué la faille la plus importante dans l'histoire de la sécurité américaine.

Critique

Voici un documentaire très dense de plus de 2 heures qui raconte les différentes fuites d'informations diffusées via Wikileaks et surtout sur le controversé Julian Assange qui mena ce projet. Autant certaines interviews sont exclusives à ce reportage, autant on peut regretter que les principaux témoins  participent via des images d'archives.
Ainsi Julian Assange le créateur de Wikileaks et Bradley Manning qui fut le principal responsable des fuites d'informations n'interviennent pas directement, mais grâce à de très nombreux documents. Assange, par exemple, aime particulièrement les médias.
Le documentaire essaie de ne pas prendre parti et donne la parole aux défenseurs de Wikileaks, mais, dans une moindre mesure, donne la parole à ses détracteurs. Le sous-titre du documentaire "we steal secrets" est d'ailleurs prononcé par le responsable des services secrets américain ! La part sombre d'Assange est également abordée (il est accusé d'agression sexuelle par 2 femmes) avec tout l'imbroglio politico-judiciaire qui l'a poussé à se retrancher dans une ambassade.

Si les interviews prennent une grande part des deux heures, le documentaire reproduit beaucoup d'échanges entre Manning (le soldat qui fit sortir les documents confidentiels) et Adrian Lamo (le pirate qui fera finalement tomber Manning). Ces échanges, une correspondance privée, sous forme de textes donnent des éléments sur l'état d'esprit de Manning et Lamo, mais sont loin d'être tous intéressants (le problème d'identité sexuelle de Manning n'a que peu d'importance dans l'affaire Wikileaks). Et lire des chats en 16/9 sur grand écran, c'est ... parfois ennuyant.
La réalisation est correcte avec beaucoup de mise en image pour donner un peu de pêche au documentaire. Les idées et analyses sont systématiquement illustrées. Le son est également travaillé pour donner un look hollywoodien au document. Le rythme est irrégulier (suites aux remarques précédentes), mais le propos est complet vis-à-vis des participants. Finalement, le reproche que l'on peut faire à ce documentaire, c'est de ne pas être allé plus loin dans l'analyse. Qu'elles sont les vraies motivations des uns et des autres ? Comment accommoder le secret et l'information juste nécessaire à toute démocratie moderne ? etc. Le point de vue reste sur les acteurs de l'affaire et, malheureusement, ne prend pas de hauteur.

Verdict

Un documentaire intéressant sur l'affaire et les participants de Wikileaks, mais qui manque d'ambition à remonter d'un cran sur la problématique du secret au sein de nos états modernes. Bien, mais incomplet.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
D'une très bonne qualité générale même si les documents d'origine sont de qualité variable.

Le Son
 
VO en 5.1 claire et usant de tous les artifices du son multicanal.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Aucun, ils sont restés classés défense.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage