du même réalisateur
  LE JOUR D' APRÉS
  2012 
  INDEPENDENCE DAY : EDITION ...
  INDEPENDENCE DAY : RESURGEN...
  THE PATRIOT : LE CHEMIN DE ...
  MIDWAY

dans le même genre
  LOVECRAFT COUNTRY
  LE VOYAGE DU DR DOLITTLE (U...
  JUMANJI : NEXT LEVEL
  MALÉFIQUE : LE POUVOIR DU M...
  DONNIE DARKO
  SPIDER-MAN : FAR FROM HOME
  GODZILLA : ROI DES MONSTRES
  MEN IN BLACK : INTERNATIONA...
  ALADDIN
  FRONTIER

du même éditeur
  L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR
  MON COUSIN
  PETIT PAYS
  T'AS PÉCHO ?
  TANDEM
  TANGO
  L'ENFER DES ANGES
  MONSIEUR HIRE
  PAR UN BEAU MATIN D'ÉTÉ
  TERMINATOR : DARK FATE


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

Independance day

Genre Fantastique
Pays Usa (1995)
Date de sortie lundi 17 mai 2004
Durée 140 Min
Réalisateur Roland Emmerich
Avec Jeff Goldblum, Bill Pullman, Will Smith
Producteurs Dean Devlin
Scénaristes Rolland Emmerich, Dean Devlin
Compositeur David Arnold
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Oui

Le Film Critique de Johan Belleville
  Editeur   Fox pathé europa
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  140 min
  Nb Dvd  2
   
   

Synopsis
Une immense soucoupe volante envahit le ciel terrestre, libérant un nombre infini de plus petites soucoupes qui prennent position au-dessus des plus grandes villes du monde. Un informaticien new-yorkais décrypte les signaux émanant des étranges voyageurs. Ils ne sont pas du tout amicaux et ces extraterrestres se préparent à attaquer la Terre.


Edition collector
Pour commencer, nous vous proposons de faire un point sur les plus de cette édition collector par rapport à la version précédente.


Les ajouts :
une piste VF DTS 5.1, une bande annonce du « jour d’après ».
Les suppressions : un commentaire audio, les menus animés, le bug des surround inversées !
En clair : le second disque est identique.


Similitudes
En regardant de plus près le scénario, on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec la célèbre série V de Kenneth Johnson. L’histoire, c’est exactement la même. On suit quelques petits groupes de résistants qui se battent ici où là pour résister encore et toujours à l’envahisseur (oui, un peux comme dans Astérix mais sans les soucoupes). La seule différence réside dans le fait que V était largement moins patriotique.


Habitudes et invraisemblances
Indépendance Day aurait pu être un film référence. Ce n’est pas le cas. Même si c’est un peu du déjà vu, la première heure du film est intéressante et pose bien la problématique. Ensuite ca part en vrille. Le caractère ultra patriotique des personnages dérange. Ils sont alors moins crédibles et moins intéressants. Un peu comme dans « Le jour d’après » de ce même réalisateur. Ne parlons pas de Godzilla.


Le film contient aussi son lot d’invraisemblances. Les américains ont de très bons ingénieurs mais comment peuvent ils intégrer rationnellement un virus dans la technologie extra-terrestre ? Bonne question. Le président attaque lui-même les extra terrestres: complètement irréel !


En conclusion
Indépendance Day était, à l’époque, très en avance visuellement parlant. Les effets spéciaux sont très efficaces. Roland Emmerich n’a certainement pas réalisé un chef d’oeuvre mais un très bon film de divertissement.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.35:1
   
   
L’image n’est pas franchement très bonne. On note quelques défauts de compression sur les arrières plans. Regardez bien le ciel, il a du mal à rester bleu au fond de l’image. De plus, on découvre un grain assez important sur les scènes claires. Dommage.

Le Son
 

Le véritable attrait de cette nouvelle édition est l’ajout d’une piste DTS. Malheureusement, l’encodage DTS n’est présent que sur la piste française. Exit donc la Vo DTS. Bref, vous avez le choix entre deux pistes sensiblement identiques. La piste DTS est un poil au dessus grâce à ses basses et à sa puissance plus élevée. Au niveau de la spatialisation ca arrache quand même. Lors des scènes d’action ça décoiffe. Le caisson est assez sollicité et les basses envahissent totalement la pièce.


Notre préférence ira pour la piste anglaise Dolby 5.1. La voix de Will Smith y est plus crédible et moins criarde (un peu comme dans Bad Boys). A vrai dire, le doublage gâche un peu la Vf qui est moins détaillée. Ha oui, la grosse erreur des effets surround inversés de la première édition est toujours présente sur cette nouvelle édition. Dommage car beaucoup de personnes attendaient de ce collector qu'il supprime ce défaut.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 75 min
  Boitier Digipack
   
   

DVD 1
Commentaire audio



Exclusivité coulisse

Un mini making of du « Jour d’après ».

DVD 2
Bandes annonces cinéma et Spots TV
Les bandes annonces du films et divers spots TV tournés juste avant sa sortie. Amateurs de bandes annonces, levez le doigt ! Cette rubrique est faite pour vous !


De la fiction à la réalité
Un documentaire de trente minutes, concis et intéressant, sur les coulisses du tournage. Vous saurez tout sur les effets spéciaux.


ID4 Invasion
Un documentaire de 22 minutes auto-parodique qui retrace les directives de l’histoire. Sympathique.

HBO First Look
Un programme de 28 minutes présenté par Jeff Golblum.


Fin alternative
La fin d’origine avec la séquence du Biplan. Une fin non choisie par le réalisateur à cause de sa crédibilité plus que moyenne ! Vous verrez !


Story-board, visuels d’origine et galerie d’images


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage