du même réalisateur
  BRAZIL
  L'ARMÉE DES 12 SINGES DVDLI...
  LES AVENTURES DU BARON DE M...
  L'IMAGINARIUM DU DOCTEUR PA...
  BRAZIL
  MONTY PYTHON : SACRÉ GRAAL ...
  JABBERWOCKY

dans le même genre
  LE VOYAGE DU DR DOLITTLE (U...
  JUMANJI : NEXT LEVEL
  MALÉFIQUE : LE POUVOIR DU M...
  DONNIE DARKO
  SPIDER-MAN : FAR FROM HOME
  GODZILLA : ROI DES MONSTRES
  MEN IN BLACK : INTERNATIONA...
  ALADDIN
  FRONTIER
  CASTLE ROCK SAISON 1

du même éditeur
  RED JOAN
  TOM LITTLE ET LE MIROIR MAG...
  LES AVENTURES EXTRAORDINAIR...
  MADEMOISELLE DÉTÉCTIVE
  ONE DIRECTION
  THE FOREST
  PARANORMAL ACTIVITY : TOKYO...
  SUPER
  THE HUMAN CENTIPEDE
  RONAL LE BARBARE


Dernières Actus
  TEUFEL CINEBAR LUX SURROUND...
  HOME-CINÉMA ET HI-FI (OU L’...
  LA BANDE ANNONCE DE CRUELLA...
  CÉSARS 2021 : ET LES NOMINÉ...
  DISPARITION DE JEAN CLAUDE ...
  THE CRAFT : LES NOUVELELS S...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : DEGOB...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SCHOT...

Les frères Grimm

Titre Original Brothers Grimm
Genre Fantastique
Pays Grande-Bretagne (2005)
Date de sortie mercredi 3 mai 2006
Durée 119 Min
Réalisateur Terry Gilliam
Avec Matt Damon, Heath Ledger, Monica Bellucci, Jonathan Pryce, Lena Headey, Peter Stormare
Producteurs Charles Roven, Daniel Bobker
Scénaristes Ehren Kruger
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Philippe Jallet
  Editeur   Seven7
  Edition   Prestige
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  119 min
  Nb Dvd  1
   
   

Terry Gilliam sortait déjà d’un coup dur, avec le désastre du tournage de L’homme qui tua Don Quichotte (dont un documentaire retrace l’histoire, l’excellent Lost in la mancha). Avec cette adaptation très libre des aventures des frères Grimm, le réalisateur ne comblera malheureusement pas ses fans.

L’ex Monthy Python (seul américain du groupe)  nous avait habitué à un cinéma enlevé et plein d’imagination, de poésie et de grâce visuelle. Le tout saupoudré de folie douce. De Brazil à Las Vegas Parano en passant par l’Armée des 12 singes ou Fisher King, ses films ne rencontrent pas toujours le succès public (et pour cause, son style est trop particulier pour plaire à tout le monde), mais lui ont garanti un véritable succès d’estime. Mais voilà, ce problème de popularité a conduit les producteurs de ses Frères Grimm à imposer certains choix plus "commerciaux" au réalisateur, et le film y perd en originalité.

L'histoire :

Les frères Grimm sont des escrocs habiles et pleins d’imagination qui exploitent les légendes urbaines dans l’Allemagne sous occupation française du début du XIXe siècle. Jusqu’au jour où une légende s’avère fondée !

Critique subjective :

Et pourtant, on avait envie d’y croire, malgré les rumeurs concernant le montage chaotique du film ! D’ailleurs Terry Gilliam lui-même n’accepte qu’à contre cœur la paternité de son œuvre. Le délire de Gilliam n’est décidément pas compatible avec un film grand public, conte de fées commercial et bateau. Du coup, les coupes franches sont légion, et le film hésite toujours entre plusieurs directions. Merci aux frères Weinstein (Miramax, filiale de Disney).
Du côté du casting, pas grand-chose à redire cependant, même s’il est inégal. Heath Ledger joue bien de ses lunettes et il est méconnaissable, alors que Matt Damon est très convaincant, et s’adapte bien au monde de son réalisateur. Ces deux têtes d’affiches campent parfaitement les deux frères héros du film. 

A leurs côtés, on retrouve un Peter Stormare survolté, et presque agaçant dans l’excès, dans un rôle de tortionnaire italien. Monica Bellucci (inepte et fade) ainsi que l’excellent Jonathan Pryce (excellent dans son rôle d’occupant français) complètent le casting principal.

Avec Terry Gilliam, même massacré au montage, l’univers visuel du film demeure magnifique. Le village où séjournent les héros est superbement reconstitué, mais c’est surtout la forêt magique et sa tour maudite qui emportent l’adhésion. Avec des tons rougeâtres inquiétants, et une ambiance sonore glauque à souhait, on retrouve par moment un plaisir contemplatif. Maigre consolation, on en conviendra.

Car le scénario pèche, à ne trop savoir dans quelle direction aller, entre un réalisateur cherchant à laisser libre cours à sa folie créatrice, et des producteurs imposant des choix commerciaux. Le spectateur a souvent bien du mal à accrocher à l’histoire (qui pourtant démarrait plutôt bien, et avec un rythme adéquat). Surtout quand apparaît la sorcière, une Monica Bellucci sans grâce. Il faut dire que sous son maquillage quasi-omniprésent et des effets numériques lourds, pas facile de s’exprimer.

Le fan de Terry Gilliam ne pourra être que déçu par ce film (ou produit, à vous de juger). On retrouve certes par moments le génie visuel et scénaristique du réalisateur, et la qualité des interprètes. Mais Les frères Grimm restera comme une œuvre totalement en deçà de ce que le spectateur est en droit d’attendre d’une telle brochette de talents !

 


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.35:1
   
   

La grande satisfaction de ce DVD. Des images somptueuse, une compression à la hauteur, et des couleurs fidèles confèrent au film une ambiance magique à la hauteur de son réalisateur.

Le Son
 

Le son est assez décevant finalement. Les effets surround semblent approximatifs, surtout dans les séquences d'action très gourmandes. Tout ça reste cependant correct, mais on peut s'autoriser à plus d'exigence avec une production de ce calibre.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 49 min
  Boitier Amaray avec fourreau cartonné
   
   

Des bonus très intéressants pour une édition Prestige qui porte plutôt bien son nom. Les making of  sont bien réalisés. Les interviews sont un peu moins pertinentes, car elles sont orientées vers la promotion.


Le commentaire audio de Terry Gilliam

Les secrets d’un conte de fées : les coulisses du tournage avec interviews des acteurs et du réalisateur (16mn). Bien fait, ce making of révèle certaines anecdotes sur le casting, ainsi que la façon de travailler du fantasque réalisateur.

L’enchantement visuel : les effets spéciaux du film (8mn). Faisant surtout la part belle aux effets numériques, ce petit making of révèle les coulisses de la réalisation des effets spéciaux.

Les scènes coupées (15mn) : 11 scènes, avec ou sans le commentaire de Terry Gilliam.

Les bandes-annonces : les frères Grimm / Le monde fabuleux de Gaya / Alone in the dark


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage