du même réalisateur
  LES ENFANTS DE LA PLUIE

dans le même genre
  J'AI PERDU MON CORPS
  ABOMINABLE
  ANGRY BIRDS : COPAINS COMME...
  COMME DES BÊTES 2
  LE ROI LION
  LE PARC DES MERVEILLES
  RALPH 2.0
  LA GRANDE AVENTURE LÉGO 2
  DRAGONS 3 : LE MONDE CACHÉ
  SPIDER-MAN : NEW GENERATION

du même éditeur
  THOMAS PESQUET, L'ETOFFE D'...
  VOYAGE OF TIME : AU FIL DE ...
  LES CHEMINS DE L'ÉCOLE VOLU...
  ILS S'AIMENT DEPUIS 20 ANS
  L'ALGERIE VUE DU CIEL
  JACKIE
  SHERLOCK SAISON 4
  DIX POUR CENT SAISON 2
  LA FILLE DE BREST
  MA VIE DE COURGETTE


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

La reine Soleil

Genre Animation
Pays France (2007)
Date de sortie jeudi 4 octobre 2007
Durée 77 Min
Réalisateur Philippe Leclerc
Avec Coralie Vanderlinden, David Scarpuzza, Arnaud Léonard, Catherine Connet
Producteurs Philippe Alessandri
Scénaristes Gilles Adrien et Hadrien Soulez Larivière
Compositeur Didier Lockwood
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non
  VF Sourds
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   France télévisions Distribution
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  77 min
  Nb Dvd  1
   
   

Egypte antique, 18ème dynastie. Akhesa, ravissante princesse de 14 ans, est loin d’imaginer qu’elle règnera un jour sur l’Egypte. Lorsque son aventure commence, l’impétueuse jeune fille se rebelle contre son père le pharaon Akhenaton. Elle refuse de vivre confinée dans l’enceinte du palais royal et veut découvrir  pourquoi sa mère la reine Nefertiti, est partie en exil sur l’île d’Eléphantine. Akhesa s’enfuit avec l’aide du prince Thout, dans l’espoir de retrouver sa mère. Au mépris du danger, les deux adolescents voyagent alors des rives du Nil aux dunes brûlantes du désert, et affrontent avec courage le mercenaire Zannanza et les prêtres qui complotent pour renverser le pharaon.

Avec leur innocence comme seul arme, Akhesa et Thout surmonteront de nombreuses épreuves, et connaîtront ensemble un destin extraordinaire.

Première adaptation d’un roman de Christian Jacq, « La reine soleil », surprend d’abord par le choix visuel : Un film d’animation. L’auteur étant le premier surpris d’un tel choix, il finit, autant que nous, par s’en remettre à l’évidence : Le choix était particulièrement judicieux. D’abord parce que l’Egypte antique et ses merveilles se prêtent agréablement à l’animation. Ses croyances et son mysticisme ouvrent des multitudes scénaristiques susceptibles d’intéresser les plus jeunes spectateurs. La deuxième surprise vient du choix de l’adaptation, car un livre de Christian Jacq fourmille de détails, de personnages tous plus passionnants les uns que les autres, avec leurs zones d’ombres, leurs clartés etc…Loin des héros de la littérature enfantine, les personnages que décrit l’auteur sont avant tout des figures historiques, emblème d’une civilisation passée. Il fallait donc aux scénaristes Gilles Adrien (La cité des enfants perdus) et Hadrien Soulez Larivière prendre des décisions et ne garder qu’un passage seulement du livre. Ils choisirent donc en tout état de cause de n’adapter qu’un chapitre concernant l’enfance de cette « Reine Soleil ». Et grand bien leur en a pris, car l’histoire est aussi passionnante pour les enfants comme pour les parents. En s’abstenant de toute intrigue simpliste, les scénaristes ont eu la grande idée de conserver le mysticisme qui tournait autour d’Akhenaton pour en ressortir le côté terrifiant et en même temps magique qui plait tant aux enfants. Mais comme le voulait le réalisateur Philippe Leclerc (Les enfants de la pluie, le Roi et L’oiseau), « La reine Soleil » ne s’adresse pas qu’aux enfants, bien au contraire. Ce film d’animation permet aux parents attirés par cette civilisation de découvrir l’une des faces cachées de cette empire et surtout les aspirations de ce pharaon « Hérétique » qui ne croyait qu’en un seul Dieu, qui espérait le paix dans son pays, mais qui en même temps imposait un culte unique à son peuple sous peine de représailles. Toute l’ambiguïté d’un empire passionnant réside dans le règne de ce pharaon.

Et même si l’on peut parler de réussite tant scénaristique que graphique, tant les décors et les animations sont d’une beauté incroyable (D’ailleurs Christian Jacq, le dit lui-même " L’Egypte ne supporte pas la médiocrité"), on pourra encore regretter un doublage un peu trop séquencier, qui semble être la croix de l’animation française ou Europpéene, car comme Asterix ou Lucky Luke, les acteurs doublant les personnages ont tendance à hacher les phrases au rythme des personnages et non pas à se laisser porter à une composition qui réussit tellement à l’animation outre-atlantique.

En conclusion, une véritable réussite que cette « Reine Soleil », tant pour les yeux que les oreilles. Les décors sont saisissants de beauté, l’histoire est passionnante, la musique de Didier Lockwood nous fait plonger des milliers d’années en arrière au cœur de l’Egypte antique si chère à Christian Jacq. Seule ombre au tableau un doublage encore trop académique pour coller au plus réaliste. Une broutille quoi !



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Une image de très grande qualité, qui permet à l’animation de briller particulièrement lors de la montée des marches du pharaon Akhenaton où les différentes nuances de blancs apparaissent avec un contraste de toute beauté. Une véritable réussite donc !

Le Son
 
Une piste 2.0 un peu faiblarde en comparaison avec la piste 5.1 qui enveloppe la pièce d’une musique envoûtante ou de voix imprégnées de mystères et de magie. Votre installation aime trembler aux sons envoûtant de ce film d’animation décidemment particulièrement réussit. Un vrai travail sonore qui méritait d’être souligné.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 30 min
  Boitier Amaray
   
   
Bien plus qu’un making Of, c’est une leçon d’histoire avec Christian Jacq himself, complétée d’une leçon de cinéma que nous propose cette édition. Totalement ludique, le making of se parcours passionnément et permet aux enfants de réellement comprendre comment « La reine Soleil » fut construite. Autant ludique que passionnant, on ne pouvait espérer mieux.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage