du même réalisateur
  X-MEN 1.5
  X-MEN 2
  SUPERMAN RETURNS
  USUAL SUSPECTS (BLU-RAY)
  SUPERMAN RETURNS (BLU-RAY)
  X-MEN (BLU-RAY)
  X-MEN 2 (BLU-RAY)
  JACK LE CHASSEUR DE GÉANT
  X-MEN DAYS OF FUTURE PAST
  X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST...

dans le même genre
  JUMANJI : NEXT LEVEL
  MALÉFIQUE : LE POUVOIR DU M...
  DONNIE DARKO
  SPIDER-MAN : FAR FROM HOME
  GODZILLA : ROI DES MONSTRES
  MEN IN BLACK : INTERNATIONA...
  ALADDIN
  FRONTIER
  CASTLE ROCK SAISON 1
  LE LIVRE PERDU DES SORTILÈG...

du même éditeur
  TANDEM
  TANGO
  L'ENFER DES ANGES
  MONSIEUR HIRE
  PAR UN BEAU MATIN D'ÉTÉ
  TERMINATOR : DARK FATE
  LA ROUE
  FAUBOURG MONTMARTRE
  LE PROFESSEUR
  LA CITÉ DE LA JOIE


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

X-Men (Blu-ray) 

Titre Original X-Men
Genre Fantastique
Pays USa (2000)
Date de sortie mercredi 22 avril 2009
Durée 105 Min
Réalisateur Bryan Singer
Producteurs Lauren Shuler Donner
Scénaristes David Hayter et Bryan Singer
Compositeur Michael Kamen
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
 
NON
NON
NON

Le Film Critique de José Evrard
  Editeur   Fox pathé europa
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  105 min
  Nb Dvd  2
   
   

Synopsis
1944, dans un camp de concentration. Séparé par la force de ses parents, le jeune Erik Magnus Lehnsherr se découvre d'étranges pouvoirs sous le coup de la colère : il peut contrôler les métaux. C'est un mutant. Soixante ans plus tard, l'existence des mutants est reconnue mais provoque toujours un vif émoi au sein de la population. Puissant télépathe, le professeur Charles Xavier dirige une école destinée à recueillir ces êtres différents, souvent rejetés par les humains, et accueille un nouveau venu solitaire au passé mystérieux : Logan, alias Wolverine. En compagnie de Cyclope, Tornade et Jean Grey, les deux hommes forment les X-Men et vont affronter les sombres mutants ralliés à la cause de Erik Lehnsherr / Magnéto, en guerre contre l'humanité.

Une réussite totale
Même si on peut reprocher à Bryan Singer de ne pas avoir transposé à l’identique l’équipe des X-men, il faut avouer que son coup de génie a été de savoir rendre l’ambiance et de nous immerger dans les imbroglio politiques et raciaux du monde des mutants en deux petites heures. "Les histoires des X-Men ont une dimension allégorique évidente", explique le réalisateur Bryan Singer. "Conçues durant une période particulièrement tumultueuse (la lute pour les droit civils aux Etats-Unis), elles évoquent notamment le droit à la différence et possèdent un riche contenu social et politique. (...) X-Men montre aussi combien il est difficile d'atteindre un niveau de tolérance acceptable par tous, et mutuellement bénéfique". "X-Men est fondamentalement une allégorie anti-préjugés", reprend le producteur On y retrouve à la fois Martin Luther King et Malcolm X, et l'on voit aussi s'y profiler l'avenir de notre Espèce : Xavier rêve d'une coexistence pacifique entre hommes et mutants, alors que Magnéto, Darwinien à tous crins, estime que les mutants doivent s'imposer aux dépens des frêles humains".

Le réalisateur surdoué

 Et il rajoute : " Bryan n’était pas, à priori, le réalisateur le plus évident pour un tel projet, mais la saga " X-Men " contient de nombreux éléments visuels et thématiques susceptibles de l’inspirer. X-MEN est, fondamentalement, une allégorie anti-préjugé. On y retrouve à la fois Martin Luther King et Malcom X, et l’on voit aussi s’y profiler l’avenir de notre Espèce : Xavier rêve d’une coexistence pacifique entre hommes et mutants, alors que Magneto, Darwinien à tous crins, estime que les mutants doivent s’imposer aux dépens des frêles humains. " Un avis partagé par la productrice Lauren Shuler Donner : "La série repose sur des personnages solides et complexes, et s'appuie sur des thèmes soigneusement définis, comme les préjugés ou la répression. Son message sous-jacent est clair : nous sommes tous des mutants et des inadaptés". 

Un dernier mot
Quelques semaines avant la sortie du film X-Men Origins Wolverine, les studios Fox développèrent une stratégie marketing efficace avec ce Blu Ray pourtant moins réussi que la version 1.5 du DVD de X-Men 1.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.40:1
   
   
Les transferts Blu ray donnent souvent des résultats époustouflants avec les masters récents, un peu moins avec ces films remastérisés. X-Men échappe à) la règle pour nous offrir un transfert splendide

Le Son
 
Du DTS high résolution en Vo et du DTS Sd en Vf, on ne peut que critiquer cette tendance qui remonte aux premiers DVD de sacrifier les Vf en ne les remasterisant pas. Pourtant, les fans de Vo ne seront pas déçu par la puissance et l’intensité sonore, la piste DTS Vf , elle , est dynamique et bine réparti mais ne s’inscrit pas dans une politique HD. Rageant.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 240 min
  Boitier Amaray
   
   

Menu et interactivité
La navigation au sein de ce Blu Ray riche en Bonus est particulièrement mal foutu, on n’accède jamais à la totalité des bonus mais à des petits menus, divisés en  petits sous-menus où il est très difficile de revenir en arrière. Le mode Evolution X qui est censé apporter une interactivité à La lapin blanc de Matrix n’est pas intuitif.

Bonus

Blu-ray 1 :

Commentaires audio de Bryan Singer et Brian Peck :  Le commentaire audio de Bryan Singer se fait surtout sur un mode de questions réponses avec Brian Peck qui est un grand spécialiste des X-men. Il est dommage que ce commentaire n’ait pas été enregistré à la suite de X-men 1 car Singer est un peu trop obnubilé par le deuxième opus.

40’ de bonus en mode PIP :

Galerie de photo disponible durant le film

 Scènes coupées et en version longue avec commentaires optionnels de Bryan Singer et Brian Peck

Mode Making of et court métrages (70’)

Entretien avec Bryan Singer au sujet de l’intérêt du film

 Blu-ray 2 :

Documentaires interactifs : Marketing et promotion sont les deux mamelles de cette featurette qui nous met sacrément l’eau à la bouche. Ce reportage commence par une visite assez creuse (Bryan Singer est visiblement mal à l’aise) des décors. Puis au bout de 2 mns , le meilleur commence, un reportage au montage assez nerveux sur X-Men 2.

 Interview de Bryan Singer : cette interview démarre le Blu Ray et Bryan s’excuse d’offrir plusieurs versions DVD du même film. Pas très à l’aise devant al caméra et avec le marketing le Bryan.

Donner vie aux X-Men (25’):

Partagé en plusieurs sous-sections :

Galerie de personnages : Les essais et les esquisses de costume pour les personnages. Ils auraient pu faire un petit effort pour le casque de Magneto

Les essais de Hugh Jackman (15’) Hugh Jackman : « Première lecture «  et « Test à l’écran » : L’audition de Hugh Jackman qui est pile poil dans le bon ton dès le début.

Facteur X, le look des X-Men (30’) :

 Partagé en plusieurs sous-sections :
Essais de costumes : Cyclope et Tornade essaient leurs costumes. On s’intéressera plus particulièrement à Tornade joué par la superbe Halle Berry. On y apprend quand m^me que Halle est aveugle quand le personnage de Tornade a les yeux qui virent au blanc lors de l’utilisation de ses pouvoirs.
Maquillage de Toad (Le crapaud) : Quelle patience, en tout cas pas autant que le personnage de Mystique,Rebecca Romijn-Stamos jouait nue sous son maquillage. Ah, ce qu’on aimerait être maquilleur.
Galerie d’images : Matériel, Lieux de Tournage, Magneto et Ecole de Xavier

 Album de production (70’)

Partagé en plusieurs sous-sections :
Multi-angle , l’effet du train : Magnéto attaquant le train en mullti-angle. 
Multi-angle : répétiitons de bagarre : entre Wolverine et Dents de Sabre.
Le premier ministre du Canada : Bonus surprise : le premier ministre du Canada  se fend d’une visite sur le plateau. Le gouvernement du Canada serait-il prêt à reconnaître l’existence de l’arme X ?( Private Joke que les fans de X-Men comprendront)

Les effets spéciaux des X-Men (23’)

Partagé en plusieurs sous-sections : 
Sénateur Kelly : Articulation des effets spéciaux : Dissection de la scène où le sénateur Kelly devient liquide.
Tête de la statue de la liberté
Tod/ Jean Grey
Wolwerine / Mystinque
Wolverine / Dents de Sabre : Ces 4 scènes nsous sont présentés en Multi-angles, on a le choix entre voir al scènes , l’animation 3d de la scène où les deux en m^me temps sur un écran coupé en deux et le tout en multi-angle, il va falloir être rapide car les scènes sont très courtes.

 Marketing des X-Men (33’)

«Surveillance des mutants» (22’) Une série d’interview des acteurs qui revienne sur le tournage et leurs personnages. Interéssant.car les acteurs jouent le jeu et leurs réflexions en sont pas aussi creuses ni auto promotionnel que d’habitude.

Maquettes des animations

Galerie d’images

Spots TV

Musiques



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage