Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





du même réalisateur
  X-MEN 1.5
  SUPERMAN RETURNS
  USUAL SUSPECTS (BLU-RAY)
  SUPERMAN RETURNS (BLU-RAY)
  X-MEN (BLU-RAY) 
  X-MEN (BLU-RAY)
  X-MEN 2 (BLU-RAY)
  JACK LE CHASSEUR DE GÉANT
  X-MEN DAYS OF FUTURE PAST
  X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST...

dans le même genre
  WONDER WOMAN 1984
  JUSTICE LEAGUE
  SPIDERMAN HOMECOMING
  WONDER WOMAN
  LOGAN (ULTRA HD - 4K)
  LOGAN
  HANCOCK (ULTRA HD / 4K)
  BATMAN VS ROBIN
  DRACULA UNTOLD
  X-MEN DAYS OF FUTURE PAST

du même éditeur
  L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR
  MON COUSIN
  PETIT PAYS
  T'AS PÉCHO ?
  TANDEM
  TANGO
  L'ENFER DES ANGES
  MONSIEUR HIRE
  PAR UN BEAU MATIN D'ÉTÉ
  TERMINATOR : DARK FATE


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

X-Men 2

Titre Original
Genre Super-héros
Pays Usa (2003)
Date de sortie jeudi 30 octobre 2003
Durée 125 Min
Réalisateur Bryan Singer
Avec Halle Berry , Hugh Jackman, Patrick Stewart, Ian McKellen, Famke Janssen, James Marsden, Anna Paquin, Alan Cumming, Brian Cox, Kelly Hu, Shawn Ashmore, Rebecca Romijn-Stamos
Producteurs Lauren Shuler Donner
Scénaristes Michael Dougherty , Bryan Singer
Compositeur John Ottman
Format Dvd 9
Site Internet Site officiel
Un site perso de référence
Informations
Complémentaires

On attend avec impatience toute la série de Spin-off que compte produire la Marvel : Wolverine, Les nouveaux mutants, Diablo, Elektra, euh non, pas Elektra, finalement, et ainsi de suite..

Chanceux, le public français découvre X-Men 2 le 30 avril, soit deux jours avant les spectateurs américains (où le film sort le 2 mai 2003). X-Men 2 représente la plus grosse sortie simultanée de l'histoire dans 93 pays !
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Oui
  Anglais
Oui
Non
Non

Le Film Critique de José Evrard
  Editeur   Fox pathé europa
  Edition   Collector
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  125 min
  Nb Dvd  2
   
   

Facteur X au Carré
 
Synopsis
Toujours considérés comme des monstres par une société qui les rejette, les mutants sont une nouvelle fois au centre des débats alors qu'un crime effroyable commis par l'un d'eux relance la polémique autour de l'Acte d'Enregistrement des Mutants et le mouvement anti-mutants, dirigé par l'ancien militaire William Stryker. Quand ce dernier lance une attaque contre l'école de mutants du Professeur Charles Xavier, les X-Men se préparent à une guerre sans merci pour leur survie, aidés de Magnéto, récemment évadé de sa cellule de plastique. Parallèlement, Wolverine enquête sur son mystérieux passé, auquel Stryker, dont on dit qu'il a mené de nombreuses expériences sur les mutants, ne serait pas étranger...
Critique Subjective
Un contexte de guerre nucléaire
Les X-Men ont été crée en 1963 par Stan Lee, l’homme qui a crée quasiment tous les super héros qui crévent l’écran de nos jours, dans un contexte de guerre froide et d’apocalypse nucléaire. Pourquoi X alors ? Le X marque un inconnu algébrique à résoudre, ce fameux facteur X, qui transforme un fils d’humains « normaux » en mutant. C'est la plus importante des équipes X, représentante du rêve du professeur Xavier. C'est aussi la première équipe de mutants à avoir vu le jour, réunie et dirigée par le professeur Xavier sous le couvert d'un institut pour jeunes surdoués. Les X-Men étaient au tout début composés de Cyclope, Marvel Girl, le Fauve, Iceberg et Angel. Depuis, de nombreux remaniements de l'équipe ont eu lieu et beaucoup de mutants en ont un jour fait partie.
Et le film ?
 Toujours réalisé par le surdoué Bryan Singer, X-MEN 2 réunit une nouvelle fois la plus célèbre équipe de mutants du monde. Wolverine, Tornade, Jean Grey, le Professeur Xavier, Malicia et Cyclope sont donc de retour. À leurs côtés, Magneto et Mystique, mais aussi de nouveaux mutants comme Diablo, Iceberg, Pyro et Lady Deathstrike. Sans oublier une savoureuse apparition éclair de Colossus ! Avec plus de 2 500 000 spectateurs en France, un déferlement d'action et d'effets spéciaux supérieurs au premier film, X-MEN 2 est devenu le "comics" movie le plus triomphal de l'année 2003 et sans doute l' un des DVD les plus attendus. Le film est inspiré d’un épisode de la Bd qui s’intitule « Tolérance Zero », le gouvernement décide de controler les mutants, leur pouvoir représentant une arme qu’il faut enregistrer et réguler. Les X-Men étant le représentant emblématique de cette race, il s’agit de frapper fort. "X-Men 2 n'est pas une suite. C'est la nouvelle aventure de la saga, une 'évolution' du premier film. Nous n'avons pas seulement suivi le destin des principaux personnages du premier film, nous dévoilons une nouvelle génération de X-Men, ainsi que de nouveaux méchants. Comme n'importe quel bon comic-book, l'univers des X-Men est fait pour être élargi. Ces histoires peuvent continuer à jamais. Cette nouvelle aventure m'a offert l'opportunité d'approfondir les différentes histoires et trames, ainsi que les personnages, et de m'éclater encore plus. X-Men 2 est plus tendu, plus sombre, plus drôle et plus romantique que le premier opus" nous raconte Bryan Singer, visiblement inspiré.
Deux fois plus.
X-Men 2 apparaît un titre évident et qui le place en droite filiation avec le premier opus. Pourtant , le titre américain est beaucoup plus révélateur. X2, X au carré, indique bien l’angle d’attaque de cette suite ! Tout dopé au carré ; deux fois plus d’actions, deux fois plus de super héros, deux fois plus de Wolverine etc, etc… Et ça fonctionne, on prend un plaisir infernal à regarder évoluer , de manière crédible, ces super héros qui ont bercé notre adolescence. Les fans y trouveront certainement à redire, et ils auront raison. Les X-Men sont avant tout une équipe, qui une fois réuni, sous la houlette du chef Cyclope, est une formidable machine de guerre entraînée et huilée. C’est cet esprit d’équipe que l’on ne retrouve quasiment pas dans le film tant il suit des parcours individuels soucieux de préserver des temps d’écran aux stars présentes. En effet une phrase revient constamment dans le comics : « Le tout est supérieur à la somme des parties ». Ici, nous n’avons que la somme de différentes parties individuelles. L’esprit d’équipe est-il compatible avec le star system ?
La reléve ?
Ne boudons pas notre plaisir les nouveaux personnages mis en avant , Diablo ("J'ai choisi Diablo pour X-Men 2 à cause des dichotomies fascinantes de ce personnage. Son allure de démon et ses profondes croyances religieuses contribuent à lui porter préjudice et à le frapper d'ostracisme, à l'exclure. Qui ne peut s'en sentir proche ? »)  et Iceberg, sont prometteurs. "Nous avons trois générations dans ce film", explique le réalisateur Bryan Singer. "Et tous sont prêts à se battre pour survivre dans cette 'évolution-révolution'. C'est génial que nous ayons repris là où on s'était arrêté avec les X-Men plus âgés comme Wolverine, Cyclope ou Tornade, mais c'était encore plus amusant d'introduire une nouvelle génération. Nous avons une école pleine d'étudiants aux pouvoirs extraordinaires. La chance de pouvoir se pencher sur ces jeunes personnages était une formidable opportunité pour enrichir l'histoire, et peut-être l'avenir de la saga". On regrettera cependant un esprit peu représentatif des X-Men, un manque de plan ultime, de poseurs finalement et une bataille définitive avec l’équipe contre une ennemi d’envergure : des sentinelles, par exemple. Les fans me comprendront.
Un dernier mot
X2 est grand et Bryan Singer est son prophète….


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.35:1
   
   

Le master d’X-Men premier du nom a longtemps été une référence dans le monde du DVD.L’image est au top mais pas parfaite. Ce qui ne lui empêchera pas d’avoir la note maximale tellement la définition est au rasoir, c’est  à dire tranchante et définie. Les scènes d’extérieure sont fabuleuses, mais ce sont les scènes d’intérieur souvent sombre qui pêche un peu avec un peu de grain dans les arrière-plans. Parfois, la compression est même prise en défauts. Mais nous chipotons tellement l’ensemble est de très haute tenue. Quel claque visuelle ! Sans parler de l’intégration parfaite des effets spéciaux.


Le Son
 

Prévenez les voisins tellement ces trois bandes sons risquent de vous brouiller à tout jamais avec eux. Deux pistes Dolby Digital 5.1 en Vf et en Vo, une piste DTS en français. La piste DTS est précise, dynamique et virevoltante. (4 mns : l’attaque de Diablo dans le bureau ovale virevolte sur chaque enceinte et le bamf de la téléportation est admirablement soutenue par le caisson. (8 mns : Jean Grey capte les pensées désordonnées des gens autour d’elle et là toutes les enceintes sont à la fête). Puis en passant d’une psite à l’autre, on s’aperçoit, comme pour X-Men 1.5 , que la piste DTS est bien mixé 2 ou 3 db de plus que la piste Dolby Digital , qui une fois relevé, présente les mêmes avantages que sa consoeur DTS. Simplement, on préférera toutefois la piste DTS pour sa gestion des voix et du caisson. Pas de différence entre les pistes Vf et Vo tant le doublage et l’intégration des voix traduites est parfaite. Autre passage à écouter pour la finesse du mixage : 52 mns : l’évasion de Magneto. Du grand art..


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 140 min
  Boitier Amaray
   
   

Menu et interactivité


De superbes menus en Dolby Digital 2.0 très dynamique et présent. La navigation est claire et aisée. Toutes les transitions sont animées.


Packaging

Un boîtier amaray contenant les deux DVD, le tout inséré dans un fourreau reprenant l’esprit et le design légèrement gaufré de X-Men 1.5


Bonus

 DVD 1:
• Le commentaire audio de Bryan Singer : Commentaire très entousiaste de la aprt du réalisateur qui a appris à aimer l'univers qu'il contemple. Simplement , ce commentaire a un aspect un peu décousu car Singer réagit souvent au coup par coup sur ce qu'il voit à l'écran. Comme par exemple, la scène où Wolverine renifle la bière à des kilométres soi-disant




• Le commentaire audio de Lauren Schuller Donner : Celui-ci est beaucoup plus technique dans le sens où la productrice nous fait des parts des contraintes, et du challenge représenté par une production de cette envergure avec autant de plans en post-production.
DVD 2:

L’arborescence des menus est découpée en 6 sections :




Section 1 : L’histoire d’X-Men :




• L'origine secrète des X-Men (15 min) : Ce documentaire, absolument passionnant pour le fans des X-Men, remontent aux origines de la Bd et va interroger les acteurs du succés et la création des divers personnages.



• La renaissance de Diablo (8 min) :
Chuck Austen, scénariste sur les séries X-Men, nous déclare son amour pour le personnage de Diablo, ses possibilités et son charisme. On ne peut être que d’accord avec lui.


Section 2 : Pré production :

• L'attaque de Nightcrawler en multi-angles (2’23) : On a le choix entre 4 angles de vision : L’angle original du film finalisé et 3 autres angles en animatique , ou non finalisé. Même décortiquée ainsi , la scène introductrice reste toujours aussi impressionnante.


•L’évolution dans le détail : concevoir X2 (18’03) : Avec le production designer , découvrez  le design général et l’envers du décor, la reproduction du bureau ovale de la maison blanche est assez impressionnante. On finit par comprendre pourquoi les films coûtent aussi chers finalement.




• United Colors of X (8’23): Louise Mingeback, la costumière du film, nous montre les différentes orientations et choix de costume selon les personnages. Petit truc, regardez le film et essayez de compter le nombre de X , et autres dérivés que la costumière a glissé dans les costumes quotidiens des X-Men. Et le nombre de Phénix dans les vêtements et les bijoux de Jean Grey.







Section 3 :Production :




• Répétition du  combat Wolverine contre Deathstrike (1’24) : On voit les cascadeurs à l’œuvre répéter et chorégraphier le combat, chose intéressante, ce sont les bruitages finaux du film qui ont été ajoutés à cette scène de répétition pour donner un effet supplémentaire sans doute mais surtout pour démontrer à quel point le timing et la chorégraphie ont été respectés.


 • Le Making Of (1h) : Voici le Making of « officiel », on le repère tout de suite à sa mise en scène, son intro et sa petite musique. Ces making of sont souvent des petits bijoux de rythme, et permettent de faire un peu de promo autour du film ou une soirée spéciale. Celui-ci ne déroge pas à la règle. Bryan Singer se justifie surtout de faire une séquelle et parle plutôt d’évolution. En tout cas, ce making of se révèle agréable à regarder et jamais ennuyeux.


• L’incroyable Diablo (9’53) :  Alan Cumming est un acteur très expressif. Pour ceux qui ne le connaisse pas, il jouait le vilain dans Spy Kids , premier du nom.Il nous parle ici de son personnage et de la manière dont il l’a appréhendé, travaillé et supporté le long maquillage. Ce documentaire est complété par deux autres Nightcrawler : répétition des cascades et Nightcrawler : minutage qui corroborent les propos de Cumming , le montrant à l’ouvrage.



• Les effets spéciaux (25 min 01) :
Michael Fink, superviseur des effets spéciaux pour le film, nous fait entrer dans la logique et la réalisation des effets spéciaux. Ce genre de reportage est toujours passionnant pour les férus de magie technique. Un soucis de perfection constant.





Section 4 : Post Production :





. Requiem pour les mutants : la partition musicale d’X2 (11’41): On apprend à quel point le thème de Jean Grey est important et sous-tend toute la Bo du film. Chaque personnage a son thème musical qui parfois se fond dans les autres. John Ottman, le compositeur de la Bo, nous analyse et nous explique sa démarche pour chaque personnage.




. x2 sur Internet (17’06):  Retour sur la plus grosse sortie simultané de l’histoire du cinéma, Bryan Singer et es différents acteurs participent ici à un chat en direct avec les fans et c’est ce chat qui est filmé.







Section 5 : Scènes inédites :




11 scènes coupés composent cette section : Ces scène sont finalisées et on aurait aimé avoir la possibilité de les ajouter au montage initial, c’est pas grave, on va attendre X-Men 2.5. On aurait aimé aussi pouvoir touts les visualiser les unes à la suite des autres et non pas une par une.






Section 6 : Galerie Photos :




• La galerie de photos comprend 750 photos : elle nous montre même les projets qui n’ont pas été retenus comme els sentinelles, la danger Room et autres surprises de X au cube ??

Nous avons droit aussi aux traditionnelles bandes-annoces de X2.



Un dernier mot sur les bonus

Les bonus promettent de longues heures de joie et de découverte de l’esprit des X-men. Tous les défauts que nous avions relevés sur X-Men 1.5 ont été ici corrigés. Un DVD qui mérite bien son appellation de Collector 2 DVD. Vivement X au Cube.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage