du même réalisateur
  FRINGE SAISON 2
  FRINGE - SAISON 3
  SUPER 8
  STAR TREK INTO DARKNESS
  STAR TREK (DIGIBOOK)

dans le même genre
  MALÉFIQUE
  DRACULA : SAISON 1
  GODZILLA
  THE AMAZING SPIDER-MAN 2 : ...
  LA BELLE ET LA BÊTE (ÉDITIO...
  TRUE BLOOD : SAISON 6
  JOHN DIES AT THE END
  LA BELLE ET LA BÊTE
  GRIMM SAISON 2
  LE HOBBIT : LA DÉSOLATION D...

du même éditeur
  GODZILLA
  REVOLUTION : SAISON 1
  RIZZOLI & ISLES : SAISON 3
  TRUE DETECTIVE : COFFRET SA...
  TRUE BLOOD : SAISON 6
  300 LA NAISSANCE D'UN EMPIR...
  42
  LA GRANDE AVENTURE LEGO
  GET CARTER
  DUO À TROIS


Dernières Actus
  AVENGERS 2 (AOU)
  BRUCE SPRINGSTEEN : UNE VIE...
  LES GRANDES IDÉES QUI ONT R...
  SHOWEB
  REGARDEZ EN DIRECT LE PREMI...
  TRAILER DE LANCEMENT POUR S...
  GLADIATOR EN CINECONCERTS :...
  TEST VISU
 
Fringe : Saison 1
Genre Fantastique
Pays USA (2009)
Date de sortie mercredi 14 octobre 2009
Durée 999 Min
Réalisateur J.J. Abrams
Avec Anna Torv, John Noble, Joshua Jackson, Blair Brown, Lance Reddick, Jasika Nicole
Producteurs Robert M. Williams Jr
Scénaristes Divers
Compositeur Michael Giacchino
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Anglais
Non
Non
Non
  Allemand
Non
Non
Non
  Néérlandais
Oui
Oui
Non
  Portugais
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Warner
  Edition   Coffret
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  999 min
  Nb Dvd  6
   
   

Quand un vol international arrive à l’aéroport de Boston et que les passagers et l’équipage sont retrouvés morts, l’agent du FBI Olivia Dunham se voit confier l’enquête. Lorsque son partenaire est grièvement blessé, elle trouve une aide inattendue auprès du Dr Walter Bishop, un scientifique brillant, mais fou, et de son fils Peter. Ils ne tardent pas à découvrir que le drame du Vol 627 n’est qu’une infime partie d’une bien plus grande et choquante vérité...

Le parallèle avec « X-Files » est peut-être un peu réducteur, puisque « Fringe », intervient sur des meurtres, certes mystérieux, mais dont la solution se trouve généralement dans les méandres d’un laboratoire. Ici, point d’extra-terrestres, mais une flopée de crimes plus étranges les uns que les autres. Et si le fil rouge tourne autour d’une multinationale spécialisée dans les expériences douteuses en tout genre, chaque intrigue peut se suivre indépendamment, ce qui, en soit, reste une bonne nouvelle (ou une mauvaise, si l’on prend en compte le fait que TF1 ait diffusé cette série, et qu’ils ont donc la possibilité de la diffuser à l’infini, dans tous les sens, jusqu’à l’overdose, pour compenser un réel vide créatif).

Ici donc, pas de conspiration à l’échelon internationale, ni pas vraiment gouvernementale, mais plutôt une sorte de société secrète, chapeautée par une multinationale, dont les us et coutumes sont parfois un peu douteux. On comprend donc d’ores et déjà que les deux héros auront fort affaire  entre les crimes à résoudre, la folie du père Bishop à gérer, et les aléas des sentiments qui ne devraient pas tarder à naitre entre Peter Bishop et Olivia Dunham.

Côté distribution, Anna Torv (Nos vies secrètes) et Joshua Jackson (Dawson) forment un couple particulièrement efficace, même si l’acteur à tendance à ne jamais nuancer son jeu et ainsi donc à répéter les mêmes gestuelles. Le contre poids étant donné par l’amusante composition de John Noble ( Denethor, L‘inquiétant Intendant du Gondor dans le Seigneur des anneaux) qui s’amuse semble-t-il dans ce rôle de savant fou, souvent à l’origine des solutions trouvées aux énigmes.

L’intelligence de cette nouvelle création de J.J. Abrahams (Lost) reste ce subtil mélange entre science et fantastique, dans lequel des évènements apparemment extraordinaires, deviennent, par le biais d’une réflexion scientifique totalement plausibles. Et même si parfois l’ensemble est un peu tiré par les cheveux, on se laisse, une fois de plus, embarquer dans ces réflexions à cœur ouvert, à grand renfort de données scientifiques que personne ne connait mais qui donnent tant de crédibilité à l’ensemble.

En conclusion, « Fringe » est une série qui suit les traces de « X-Files » en plongeant le spectateur dans une série d’énigmes plus passionnantes les unes que les autres. Le tout avec un goût de l’intrigue particulièrement réussit et une distribution impeccable, excepté Joshua Jackson qui a beaucoup de mal à nuancer son jeu.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Une image de très bonne qualité qui met encore plus les décors en valeur. Les contrastes sont toutefois un peu légers et ne donnent parfois pas suffisamment de relief à l’ensemble. Mais les couleurs sont suffisamment bien tenues pour offrir un véritable moment de plaisir à celui qui visionne la série.

Le Son
 
Une piste 5.1 à la spatialisation parfaitement bien dosée et à la dynamique subtile. Le son fait la part belle aux nuances  et ne vient pas s’encombrer de basses surgonflées ou de dialogues inaudibles. L’ensemble est d’une grande qualité d’écoute.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 45 min
  Boitier Coffret
   
   
Un très beau coffret avec effets holographiques, puis différents documentaires reprenant la genèse de la série, Le casting, les coulisses de la vraie science de Fringe, les effets visuels, des scènes décryptées pour chaque épisode, des scènes coupées, un bêtisier, et enfin le journal de production de Roberto Orci.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage