du même réalisateur
  STAR TREK LA NOUVELLE GÉNÉR...
  PAPYRUS, LE FILM
  PADDINGTON
  LES PETITES CRAPULES VOLUME...
  PRUDENCE PETITPAS
  SIMPLY RED GREATEST VIDEO H...
  X-FILES SAISON 5
  THALASSA - LE TOUR DU MONDE...
  COFFRET MICHEL SARDOU : BER...
  VIDÉO ANNIVERSAIRE

dans le même genre
  MORTAL ENGINES
  BUMBLEBEE
  FUTURE WORLD
  VENOM
  KIN : LE COMMENCEMENT
  NEW YORK 1997 (REMASTER 201...
  THE HANDMAID'S TALE - LA SE...
  DARKEST MINDS : REBELLION
  WESTWORLD SAISON 2
  2001 : L'ODYSSÉE DE L'ESPAC...

du même éditeur
  LA MULE
  CREED II
  AQUAMAN
  LES ANIMAUX FANTASTIQUES : ...
  A STAR IS BORN
  LA NONNE
  2001 : L'ODYSSÉE DE L'ESPAC...
  WESTWORLD SAISON 2
  2001 : L'ODYSSÉE DE L'ESPAC...
  THE LOOMING TOWER SAISON 1


Dernières Actus
  PREMIÈRE IMAGE DE "WEST SID...
  GLADIATEUR 2 EST CONFIRMÉ
  LE RÉALISATEUR FRANCO ZEFFI...
  RALPH 2.0 EN DVD ET BLU-RAY
  LE TRÈS COURT INTERNATIONAL...
  VAL DE ROCK, PREMIER FESTIV...
  LAURA DERN, SAM NEIL ET JEF...
  X-MEN DARK PHOENIX

Les 100 : Saison 1

Titre Original The 100
Genre Science Fiction
Pays USA (2014)
Date de sortie samedi 27 juin 2015
Durée 600 Min
Réalisateur Divers
Avec Elizabeth Taylor, Robert Morley
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Oui
  Anglais
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Simon Volant
  Editeur   Warner
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  600 min
  Nb Dvd  3
   
   
Résumé

Après une apocalypse nucléaire causée par l'Homme lors d'une troisième Guerre mondiale, les 318 survivants recensés se réfugient dans des stations spatiales et parviennent à y vivre et à se reproduire, atteignant le nombre de 4000. Mais 97 ans plus tard, le vaisseau mère, l'Arche, est en piteux état. Une centaine de jeunes délinquants emprisonnés sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie.

Critique

Sur le papier, "Les 100" ne paie pas de mine. Une énième série de science-fiction avec des jeunes adolescents. Mais la vision des 13 épisodes de cette première m'a littéralement scotché ! Déjà le contexte est intéressant avec une partie de l'action qui se passe dans une sorte de super radeau spatial qui tombe en morceaux avec hommes, femmes, enfants et stratèges et une autre partie sur terre où 100 jeunes délinquants sont livrés à eux-mêmes. On y retrouve un peu de l'ambiance de Firefly, Battlestar Galactica et Surviror.

Déjà, les scénaristes ont réussi à intégrer suffisamment de rebondissements pour nous surprendre à de nombreuses reprises. Les rebondissements ne sont pas réservés qu'à la fin des épisodes contrairement à d'autres séries. Je n'ai pas détecté d'épisode inutile, pas de temps mort et la continuité est parfaitement gérée en mêlant les petites et grandes histoires. Les personnages ont également pas mal d'épaisseurs aussi bien du côté des héros que des méchants et le suspens est parfaitement maîtrisé au sein des épisodes.

Ensuite, pour une série typée "grands ados", j'ai trouvé que les thèmes abordés étaient plutôt forts et violents. L'ambiance est clairement plus sombre, sale et violent que les dernières séries à l'aspect plus aseptisé. Car finalement, ce sont des jeunes que l'on met dans des situations épouvantables et face à des ennemis intérieurs et extérieurs (la planète est habitée) qui ne font pas beaucoup preuve de pitié. Ainsi, hormis les quelques scènes sentimentales (les plaisirs de la chair ne sont pas oubliés), meurtres, sacrifices, lynchages, tortures, traîtrises, coup d'État côtoient les gestes héroïques teintés d'un certain patriotisme propre aux productions US. Les héros se transforment parfois en guerriers sans complexes, la cavalerie n'arrive pas toujours à temps et les blessures sont guéries au fer rouge.

Verdict

Bien sûr, la série n'est pas sans les quelques invraisemblances habituelles depuis les années 60 : tout le monde parle la même langue, tous les vaisseaux se posent à quelques encablures les uns des autres et la pesanteur n'est jamais un souci dans l'espace. Malgré tout, la série capte l'attention, marque par sa violence et son ton inédit; c'est une réussite.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.78:1
   
   
Avec 5 épisodes par DVD, il ne faut pas espérer une image sans défaut, mais les défauts de compression restent assez discrets.

Le Son
 
5.1 aérée en VO, mais simple son surround en VF. Correctement décodé, il offre toutefois une bonne ambiance sur les surrounds. Si le doublage est de qualité, les voix restent sagement sur la centrale durant tous les épisodes.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 30 min
  Boitier Amaray
   
   
Menus sonorisés et minimalistes.

Pas grand-chose point de vue bonus :
- Featurette promotionnelle sans aucun intérêt
- commentaire audio qui apporte quelques informations sur le dernier épisode
- scènes coupées sans grand intérêt
- Présentation au Comic Con de 2013
Tous les bonus sont sous-titrés

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage