dans le même genre
  SPIDER IN THE WEB
  THE LOOMING TOWER SAISON 1
  PHANTOM DOCTRINE
  RED SPARROW
  MACGYVER SAISON 1
  NCIS LOS ANGELES : SAISON 7
  XXX: REACTIVATED (ULTRA HD ...
  JASON BOURNE
  HOMELAND SAISON 5
  LE PONT DES ESPIONS

du même éditeur
  L'HOMME INVISIBLE (2020)
  THE LIGHTHOUSE
  SPIDER IN THE WEB
  GEMINI MAN (ULTRA HD / 4K -...
  ABOMINABLE
  DOWNTON ABBEY LE FILM
  FAST & FURIOUS : HOBBS AND ...
  COMME DES BÊTES 2
  YESTERDAY
  BROOKLYN NINE NINE SAISON 6


Dernières Actus
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ FASHION...
  LA BANDE ANNONCE DE RAYA ET...
  KAAMELOTT REPORTÉ
  SOUL DE PIXAR DISPONIBLE PO...
  UNIVERSAL ET MGM REPORTENT ...
  MAFIA INC. DE DANIEL GROU E...
  THE WRETCHED LE 02 DÉCEMBRE...
  SUITS SAISON 9 EN DVD

Shooter : Saison 1

Genre Espionnage
Pays USA (2017)
Date de sortie mardi 12 septembre 2017
Durée 420 Min
Réalisateur John Hlavin
Avec Ryan Philippe, Shantel Vansanten, Cynthia Addai-Robinson, Eddie McClintock, Omar Epps, David Marciano, Tom Sizemore
Producteurs David Wilson et Mark Wahlberg
Scénaristes Divers
Compositeur Divers
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non
  Anglais
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Universal
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  420 min
  Nb Dvd  4
   
   
Bob Lee Swagger, un ancien tireur d'élite au sein des Marines, reprend du service pour déjouer une tentative d'assassinat à l'encontre du président des États-Unis. Mais lorsqu'il se retrouve accusé du crime, il va devoir se servir de tout ce qu'il a appris au cours de sa carrière pour retrouver les vrais coupables et faire payer ceux qui l'ont piégé.

Bon alors le pitch en soi, n’est pas particulièrement rassurant et on sent bien que l’on ne va pas avoir à faire à une série qui va faire dans la demi-mesure particulièrement en ce qui concerne les Etats-Unis et leur bannière étoilée. D’autant qu’à en croire le pitch et après toutes les tueries de masse dans ce pays, le débat ne sera certainement pas sur la libre circulation des armes et une éventuelle législation visant à en restreindre les possibilités. D’autant que le livre du critique de cinéma Stephen Hunter , dont le héros Bob Lee Swagger multiplie les aventures et les résout grâce à ses dons de tireur d’élite, ne va pas sans laisser supposer un certain amour pour les armes.

Dont acte, mais au final qu’en est-il de cette série qui reprend dès le départ la trame originale du roman comme du film, qui inspira surtout la série ? Et bien le résultat est résolument surprenant, d’abord parce que l’intrigue est parfaitement bien tenue pour tenir en haleine le spectateur et le rendre accro jusqu’à la dernière minute du dernier épisode. Alors oui effectivement, les discours sur les armes manquent un peu de recul et chaque arme est considérée comme un trophée, ou comme une véritable œuvre de précision et tout cela ne vient pas forcément faire dans la nuance. Mais, le scénario parvient tout de même à mettre sous une certaine forme en exergue une certaine perversion du système qui finit par rendre tout le monde un peu paranoïaque, et laisse entrevoir des discours sur la différence entre un tireur professionnel et « un amateur qui sait bien tirer ». 

Et la réalisation s’amuse d’ailleurs à rendre le métier de Bob Lee Swagger plus complexe qu’il n’y parait avec une étude précise de l’influence du vent, de l’environnement et bien sûr la vitesse de déplacement de la cible, etc… Le tireur d’élite apparaît d’un seul coup plus complexe qu’il n’y parait et cela est valable pour le traitement des personnages. Bien sûr l’ensemble transpire le discours républicain avec ses inspirations catholiques, ses prières, ses valeurs, sa bannière étoilée à tous les coins de rues, ses bons sentiments et ses méchants qui les bafouent sans vergogne ou encore ses armes que chacun possède et qui sont le centre névralgique des conversations lorsque ce n’est pas la guerre en Irak ou dans la région, mais pour peu que l’on soit décidé à simplement se divertir, la série est de bonne qualité et nous offre une intrigue solide et bien menée. 

Cette première saison installe rapidement les personnages et plonge le spectateur quasi instantanément au cœur de l’intrigue, et va nous plonger dans une intrigue qui vantera les grandes valeurs américaine tout en essayant parfois maladroitement de nuancer son discours. Mais suivre un tireur d’élite de l’armée américaine n’est pas sans annoncer du gros calibre bien lourd. Et pourtant ce n’est pas le cas tant l’intrigue brille par une certaine intelligence qui nous amène à simplement suivre et trembler devant les pièges que doit déjouer le héros.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
Dans l’ensemble l’image est de bonne tenue avec des couleurs bien pesées et des contrastes qui donnent une véritable profondeur à l’ensemble. La série varie très souvent entre les extérieurs de jour ou de nuit et les intérieurs aux éclairages moins puissants, il fallait un support qui ne soit pas trop en défaillance ou en saturation. Le travail de transfert et de très bonne qualité.

Le Son
 
Côté son la piste 5.1, offre une belle répartition, si bien que l’on plonge très rapidement au cœur de la série. L’immersion dans la série se fait donc rapidement et avec très peu d’effort de la part du spectateur, qui se laisse griser par les effets sonores qui entourent la série. On apprécie les environnements notamment lorsque les armes font hurler leurs explosions.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Pas de Bonus !

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage