Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





du même réalisateur
  TINA TURNER - ONE LAST TIME...
  46664 - THE EVENT
  U2 POPMART, LIVE FROM MEXIC...
  SIMPLY RED : LIVE AT THE RO...
  THE FREDDIE MERCURY TRIBUTE...
  ROLLING STONES : VOODOO LOU...

dans le même genre
  RONNIE WOOD : SOMEBONY UP T...
  ROLLING STONES STEEL WHEELS...
  QUEEN + ADAM LAMBERT LIVE A...
  DEF LEPPARD HITS VEGAS LIVE...
  ZZ TOP : THAT LITTLE OL' BA...
  THE ROLLING STONES : BRIDGE...
  SLASH FEATURING MYLES KENNE...
  TOTO 40 TOURS AROUND THE SU...
  ROLLING STONES : VOODOO LOU...
  ROLLING STONES FROM THE VAU...

du même éditeur
  WU TANG CLAN : DISCIPLES OF...
  NEW YORK DOLLS : LIVE FROM ...
  FLEETWOOD MAC : DESTINY RUL...
  DEATH RACE 2000 : MAD MOVIE...
  KING CRIMSON - EYES WIDE ...
  GARY MOORE - LIVE AT MONST...
  VILLAGE PEOPLE : LIVE IN JA...
  VILLAGE PEOPLE : CLIPS ET K...
  KISS - SYMPHONY (LIVE IN ME...
  RUSH - LIVE IN RIO


Dernières Actus
  DVDCRITIQUES LIVE #35 : KIT...
  DVDCRITIQUES LIVE # 34 : L'...
  MORT DU COMÉDIEN ET SCÉNARI...
  TEST DIVACORE ANTIPODS2 : E...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : KITAR...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : L'ANT...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX EN ...
  CRITIQUE FILM SONG BIRD D'A...

INXS - LIVE BABY LIVE (1991)

Genre Rock
Pays GB (1991)
Date de sortie lundi 3 novembre 2003
Durée 92 Min
Réalisateur David Mallet
Avec Michael Hutchence, Andrew Farriss, Jon Farriss, Tim Farriss, Kirk Pengilly, Gary Beers
Producteurs INXS - Philip Deamer - David Edwards
Format Dvd 9
Site Internet Site Officiel du groupe
Site de l'éditeur
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Christophe Bonnet
  Editeur   Sanctuary
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  all
  Durée Film  92 min
  Nb Dvd  1
   
   

Le groupe : Originaire de Sydney, en Australie, l'histoire de ce groupe a débuté en 1976 avec la rencontre de Michael Hutchence (le chanteur) et Andrew Farriss (claviers et guitare). Les deux amis forment Doctor Dolphin (1977), avant de s'entourer des autres frères Farriss (Jon le batteur et Tim, guitariste) ainsi que de  Kirk Pengilly (saxophone et guitare) et Garry Gary Beers (basse). 1980 voit le groupe prendre son nom définitif INXS (en excès littéralement) et sortir son premier album éponyme. Suivent alors des productions comme Beneath the Colour  (1981) puis Shabooh Shoobah. (1983). Le succès se confirmera durant les années quatre vingt avec des titres phares comme New Sensation, Need You Tonight, Devil Inside, Never Tear us Apart.. Elengantly Wasted  sort en 1997, fait d'autant plus troublant que le leader charismatique Michael Hutchence disparaît le 22 novembre de la même année. Depuis, la thèse du suicide a été malmenée en raison de la relation amoureuse "tumultueuse" que le chanteur entretenait avec la présentatrice/mannequin Paula Yates. Malheureusement, le groupe a été stoppé net dans son ascension et l'arrivée d'un nouveau chanteur, Steven Jon, n'a pas réussi à retenir les fans; les dernières tournées ont même été annulées en raison de ventes insuffisantes des billets.


Le concert : En rapport avec l'histoire du groupe, ce concert revêt un double intérêt. D'abord parce que la disparition tragique de Michael Hutchence semble fatale pour la carrière de l'équipe, à ce titre ce "Live Baby Live" constitue un témoignage d'une époque révolue. Ensuite, parce que tout le monde s'accorde à dire que cette prestation porte le groupe à son apogée, chaque membre sublimant son art avec comme seule ambition, celle de jouer avec plaisir et de communier avec le public.
INXS terminait une tournée européenne harassante dans l'immense Stadium de Wembley. Conscients du chemin parcouru depuis les petits club Australiens, où ils ont expérimenté leur pratique du live, et soucieux de convaincre le public Anglais (la presse ne les avait pas ménagés) les artistes ont abordé ce concert avec une farouche volonté de bien faire. On ne peut que constater qu'ils ont fourni une prestation de haut niveau, avec un chanteur survolté et des musiciens sans "fausse note". Les vingt et uns titres comportent bien sûr les hits incontournables (Suicide Blonde, Devil Inside, Need you Tonight ...) mais également des compositions moins typées wave/rock, l'occasion de constater la riche palette artistique d'INXS.
Enfin, pour appréhender ce moment "historique" (pour beaucoup de fans) seize caméras 35 mm et un hélicoptère ont été utilisés. La superbe mise en image de David Mallet nous plonge au coeur de l'arène avec efficacité. Seuls quelques plans trop répétitifs pénalisent un montage par ailleurs excellent.     

 

Tracklisting :
1- Guns In the Sky (3min37)
2- New Sensation (3min54)
3- Send A Message (3min40)
4- The Stairs (4min59)
5- Know the Difference (3min48)
6- Disappear (4min13)
7- By My Side (3min08)
8- Hear That Sound (3min43)
9- Original Sin (6min22)
10- The Loved One (3min58)
11- Wildlife (3min35)
12- Mystify (3min16)
13- Bitter Tears (4min21)
14- Suicide Blonde (4min33)
15- What You Need (6min30)
16- Kick (3min29)
17- Need You Tonight (2min58)
18- Mediate (5min30)
19- Never Tear Us Apart (3min48)
20- Who Pays the Price (3min37)
21- Devil Inside (7min06)


En conclusion : Tout concourt à délivrer un pur moment de bonheur, la production "gigantesque", la réalisation et surtout la prestation scénique d'INXS. La bonne maîtrise technique et l'interactivité captivante font de ce DVD un titre largement digne d'intérêt. Un regret ? Oui, celui pour moi de ne pas avoir assisté à ce concert,  mais là le DVD n'y est pour rien ...


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Elle est globalement d'une bonne tenue, remarquable pour sa profondeur des noirs et le bon équilibre de la luminosité. La définition, sans être au niveau des meilleures, permet une bonne lisibilité des détails, en dépit d'un léger grain. La compression est bien maîtrisée. Au chapitrage des regrets on peut remarquer des images floues (problèmes de mise au point) et quelques défauts de pellicule (rayures).

Le Son
 
Pas moins de trois formats sont disponibles : le Dolby Digital en 2.0 et 5.1, ainsi que le DTS 5.1. La stéréo est le moins bon choix avec un paysage sonore étriqué et dépourvu de détails. Le multicanal restitue avec efficacité l'acoustique de ce lieu gigantesque et permet à la foule d'intervenir dans le spectacle par des cris, des clameurs et autres applaudissements grâce à un parfait usage des enceintes surround. On peut simplement regretter un manque de précision dans le mixage au niveau frontal, la voix du chanteur est plus ou moins uniformément répartie sur les trois enceintes, même lors de ses nombreux déplacements sur scène, la restitution audio n'est pas toujours en adéquation avec l'image. Enfin le DTS l'emporte très légèrement grâce à une meilleure dynamique.  

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 62 min
  Boitier Amaray
   
   

Le menu général reprend l'image de la jaquette mais reste muet et figé. A défaut d'être original il offre une navigation aisée au travers des sections suivantes :
- Play concert
- Disc setup : sélection du format audio et activation du sous-titre
- Song list : chapitrage en trois pages écran
- Xtra features :
Wembley XS (37min20 - DD 2.0 - VO s/t Anglais) : superbe documentaire de Darren Ralph dans lequel les membres du groupe et le producteur se livrent à une analyse de cet évènement. L'intelligence et la sincérité des propos sont relayés par des images d'époque, le tout donne une vision très intime de ce concert, même en présence de 85000 spectateurs. 
Talk Baby Talk (25 min - DD 2.0 - VO s/t Anglais) : des images noir et blanc à la limite de la visibilité avec quelques bribes d'interviews des membres du groupe sur les thèmes habituels (choix de l'instrument, moments forts, écriture des chansons ...). L'ensemble n'a pas vraiment de structure mais son intérêt tient à la concision des propos. Plus riche qu'il n'y paraît en informations, ce passage est loin des classiques remerciements et autres exercices de paraphrase. 
Photo Gallery  : diaporama muet de 41 clichés en noir et blanc, backstage et durant le concert. Les images sont trop petites, d'une qualité nettement insuffisante et n'offre que peu d'intérêt.
Concert commentary : en VO, malheureusement non sous-titré
- INXS.COM : l'adresse électronique du site officiel du groupe est mentionnée ici, donc une section qui se résume à son titre.

Sans être exceptionnelle, l'interactivité est judicieuse car parfaitement ciblée sur le groupe et sa prestation. Elle ne pèche que par un habillage un peu triste et par l'absence de sous-titrages sur les commentaires audio : dommage !



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage