La coccinelle revient

Titre Original
Herbie: Fully Loaded
Genre
Pays
Usa (2005)
Date de sortie
vendredi 3 février 2006
Durée
101 Min
Réalisateur
Producteurs
Gordon Buford
Scénaristes
Thomas Lennon
Compositeur
Mark Mothersbaugh
Format
Dvd 9
Informations
Complémentaires

Ce film est le croisement de deux générations d’acteurs , ceux qui montent Lindsay Lohan, Justin Long et Breckin Meyer et ceux qui descendent Matt Dillon et Michael Keaton.
Langues
PCM
Label
SS.Titres Film
SS.Titres Bonus
SS.Titres Commentaire
Anglais
Non
Non
Non
Français
Oui
Oui
Oui
Le Film
Critique de José Evrard
Editeur
Edition
Standard
Label
Zone
2
Durée Film
101 min
Nb Dvd
1
Synopsis

Dans cette toute nouvelle comédie d'aventure, Maggie Peyton, la nouvelle propriétaire de Choupette, la Volkswagen de caractère, est en piste pour la compétition NASCAR.
Ell
e en a bien assez sous les pneus pour entraîner le public dans une comédie débridée qui carbure à 300 à l'heure ! Sur route, en tout-terrain, sur piste... et dans les livres des records !
Critique Subjective

L’histoire de Choupette
Lorsqu'à la fin des années 60, les studios Disney ont décidé de raconter l’histoire d’une voiture vivante , ils n'avaient alors aucune ideé du modèle de véhicule qu'ils allaient choisir. Pour savoir comment les gens réagissaient à différentes voitures courantes, ils ont placé sur un parking du studio toute une sélection de voitures allant des Chevrolet aux Toyota, des MG aux Aston Martin, et ils ont demandé aux employés laquelle ils aimeraient voir dans le rôle de Choupette. Ils ont alors découvert que la seule Volkswagen Coccinelle du lot était celle que les gens allaient spontanément toucher, et qu'ils se comportaient avec elle comme avec une vieille connaissance...

25 ans après

Aujourd'hui, Choupette revient sur le devant de la scène après quelques 25 années d'absence. Conduite cette fois par Lindsay Lohan — la comédienne qui monte à Hollywood — elle bénéficie désormais d'un sérieux lifting qui lui permet de se mesurer aux plus grandes voitures de course.Pour ce 5eme opus, la production tente de retrouver le même charme qu’en 1969 où  cette voiture pleine de vie et dotée d'un tempérament turbo a immédiatement trouvé sa place dans le coeur du public. "Nous sommes nombreux à aimer Choupette depuis l'enfance", remarque Angela Robinson, la réalisatrice. "Elle tient vraiment une place à part, aucun héros ne lui ressemble, et nous avons pensé qu'il était grand temps de la voir revenir sur les écrans. LA COCCINELLE REVIENT porte un regard neuf sur l'héritage de Choupette, qui est pilotée cette fuis par une charmante jeune femme. Toutes les deux vont pouvoir réaliser leur rêve et courir parmi les meilleurs sur le circuit de la NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racing)..."

Et donc ?

Offrir une nouvelle vie à cette petite Coccinelle, lui donner l'occasion de montrer tout ce qu'elle sait faire en bénéficiant de tous les potentiels de notre époque était une idée intéressante. Choupette reste fidèle à elle-même, mais dans notre époque. Elle est toujours aussi cool, elle évolue dans un univers californien qui donne à ce film un goût d'été, de journée ensoleillée parfaite, heureuse, avec tout ce qu'il faut d'action et une petite touche de magie. Mais, car il y a toujours un mais, ce n’est pas choupette (pourquoi en traversant l’atlantique cette voiture a t-elle changé de sexe vu qu’aux Usa , c’est un male nommé Herbie) mais les Djeun’s de service, c'est-à-dire Lindsay Lohan et Justin Long que l’on voit constamment à l’écran. Mat Dillon est parfait dans le rôle d’un rouleur de mécanique champion de nascar prétentieux et vil, mais hélas ces apparitions sont trop rares de même que Michael Keaton et Breckin Myer relégué au rang de faire valoir.  Choupette se montre donc moins fantaisiste et ce qui faisait le charme des épisodes précédents( l’interaction entre l’homme et la machine) a disparu ici. De plus le côté Fast and Furious du pauvre n’arrange rien au film.

Un dernier mot

On aimerait vraiment que la coccinelle revienne.
L'image
Couleurs
Définition
Compression
Format Vidéo
16/9 anamorphique couleur
Format Cinéma
1.85:1

Une production Disney récente est toujours gage d’un travail d’excellente qualité. Le master est irréprochable, les couleurs sont pétillantes et la compression est au top

Le Son
Langue
Type
Format
Spatialisation
Dynamique
Surround
Français
5.1
Anglais
5.1

Pour une comédie familiale de ce type, la bande son est d’un très bon niveau même si on aurait aimé plus de basses dans le rugissement des moteurs vu que le caisson est un peu en sommeil. La circulation sonore est dense et virevoltante, els dialogues sont clairs même si la scène frontale est un peu en retrait.

Les Bonus
Supléments
Menus
Sérigraphie
Packaging
Durée
45 min
Boitier
Amaray

•7 scènes coupées au montage avec commentaire audio de la réalisatrice optionnel (11’49') : "Le garage d'Irwindale", "Maggie rentre à la maison", "Maggie remporte la victoire", "Chicken Shack", "Choupette se fait faire une beauté", « Maggie et Ray" et "Nascar : Maggie rencontre Rusty" Toutes ces scènes sont finalisées mais en Vo sous-titrée

• Le bêtisier du film (5'17) : Succession de rires et de scènes ratées..

• Le générique original alternatif,prévu au départ en dessin animé (3'30") : On comprend pourquoi ce générique en dessin animé est bien trop original

 • Clip vidéo : "First", interprétée par Lindsay Lohan (3'30") : En Dolby Digital 5.1 péchu et en blonde.

• 3 mini documentaires :

"Nascar, un jour aux courses" (13'21), Lindsay Lohan nous raconte les deux jours qu’elle a passé à Fontana lors d’une course Nascar pour apprendre à manier un levier de vitesse et tourner les images de course.. Elle rencontre aussi la femme qui a servi de modèle à Lindsay Deboraa Renshaw

"Les cascades" (8'46),  La réalisatrice voulant éviter autant que possible les images de synthèse, on a recours à de bons vieux cascadeurs.

"La création de Choupette" (11') Angela Robinson a essayé de coller le plus possible à Herbie des origines.. On découvre qu’il y 5 version de la coccinelle pour chaque situation

• Le commentaire audio de la réalisatrice Angela Robinson : Un commentaire assez intéressant où Angela Robinson s’acharne à nous démontrer qu’elle a respecté la légende. On apprend aussi que les effets numériques ont servi surtout à corriger la poitrine de Lindsay jugé trop importante et agressive par les mamans invités au projection test. Cachez ce sein que je ne saurais voir……
Bonus
Livret
Bande annonce
Biographies
Making of
Documentaire
Interviews
Com. audio
Scènes sup
Fin alternative
Galerie de photos
Story board
Multi-angle
Liens internet
Interface Rom
Jeux intéractifs
Filmographies
Clips vidéo
Bêtisier
Bonus Cachés
Court Metrage