du même réalisateur
  LE TRÉSOR DE LA SIERRA MADR...
  A NOUS LA VICTOIRE
  LE FAUCON MALTAIS
  LE FAUCON MALTAIS
  THE AFRICAN QUEEN
  LES DÉSAXÉS

dans le même genre
  LE VIE PRIVÉE DE SHERLOCK H...
  THE SINNER SAISON 1
  LA MÔME VERT-DE-GRIS
  LA JEUNE FILLE ET LA BRUME
  NOVEMBER CRIMINALS
  POLICE FÉDÉRALE LOS ANGELES
  LE RIDEAU ROUGE
  PRISON BREAK : SAISON 5
  CHICAGO FIRE : SAISON 4
  ELEMENTARY : SAISON 4

du même éditeur
  JUSTICE LEAGUE
  GÉOSTORM
  ANNABELLE 2 : LA CRÉATION D...
  CA
  DUNKERQUE (ULTRA HD / 4K)
  DUNKERQUE
  THE BIG BANG THEORY SAISON ...
  WESTWORLD SAISON 1
  BLADE RUNNER (ULTRA HD / 4K...
  WONDER WOMAN


Dernières Actus
  DEVENEZ ARTISTE PEINTRE AVE...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  AINSI NAQUIT HOLLYWOOD (AVA...
  LES EFFETS SPÉCIAUX AU CINÉ...
  500 JE ME SOUVIENS...ANECDO...
  OVERKILL?S THE WALKING DEAD...
  THE ROLLING STONES - FROM T...
  NORAH JONES - LIVE AT RONNI...

Quand la ville dort

Titre Original The Asphalt Jungle
Genre Policier
Pays usa (1950)
Date de sortie mercredi 6 décembre 2006
Durée 100 Min
Réalisateur John Huston
Avec Sterling Hayden, Louis Calhern, Sam Jaffe, James Whitmore, Jean Hagen, Marilyn Monroe
Producteurs John Huston
Scénaristes Ben Maddow, John Huston
Compositeur Miklos Laszlo
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Guillaume Patard Legendre
  Editeur   Warner
  Edition   Collector
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  100 min
  Nb Dvd  2
   
   

Le film

Après sept années sous les barreaux, Doc Riedenschneider sort de prison et cherche à monter le cambriolage parfait grâce auquel il pourra empocher un demi million de dollars. L’équipe est au complet, tout se passe pour le mieux, mais la fatalité vient gripper la machine et va pousser irrémédiablement les protagonistes à révéler leurs vraies motivations.

Attention, chef-d’oeuvre ! Fraîchement oscarisé pour sa mise en scène du Trésor de la sierra madre, John Huston décide d’adapter en 1949 le roman de W.R. Burnett, The Asphalt Jungle. Ecrire sur un film de cette trempe est un exercice pour le moins ardu, tout ayant déjà été dit, écrit, analysé. A l’occasion de cette copie dvd des plus somptueuses, replongeons nous néanmoins pour un temps à l’époque des tripots, des gangsters, des femmes fatales... Le film noir dans toute sa splendeur.

Entre ombre et lumière

La première chose qui frappe une fois le disque dans le lecteur est l’impression de découvrir le film sous un nouveau jour tant l’image a été restaurée avec soin. De ce fait, les jeux d’ombre et de lumière et les contrastes offerts par le noir et blanc vont se trouver mis en valeur et vont révéler tout leur impact dramatique. Chaque personnage a une part d’ombre en lui, ce que cherchent à révéler les clairs-obscurs : les personnages vont la plupart du temps se trouver dans une position géographique à l’intérieur du cadre qui va présenter une partie de leur corps dans la lumière et l’autre dans l’obscurité. C’est dans ce morcellement symbolique des corps que la lumière va se faire la plus signifiante : la double facette de chaque individu est présente à l’image avant même qu’elle se révèle narrativement.

C’est précisément dans cette « double facette » des protagonistes que Quand la ville dort atteint un degré de perfection rarement égalé. Dans un genre habituellement plus enclin à l’action qu’à des considérations sociales, John Huston va privilégier ses personnages au casse en lui-même. Le documentaire présent sur le second dvd vient d’ailleurs conforter cette idée, le cinéaste avouant lui-même « Dans mon film le hold-up était secondaire. Les motivations du hold-up étaient beaucoup plus importantes. » Les individus sont donc au coeur de The Asphalt jungle, des gangsters pour qui vivre en dehors de la loi est devenu la norme mais qui ne renient pas pour autant leur appartenance au « monde normal ». Il est de ce fait surprenant pour un film de l’époque de voir un groupe de gangsters s’interroger sur la santé d’un nouveau né et de voir le père/perceur de coffre répondre : « Juste une petite poussée de fièvre. Ca arrive souvent chez les bébés ».

Des personnages « complexes »

Le film cherche avant tout à montrer des êtres humains plutôt que des gangsters et John Huston tente de libérer les figures de bandits des stéréotypes qui les régissaient jusqu’alors. Mis à part Cobby, uniquement attiré par un appât du gain grandissant, tous les personnages vont développer des motivations « humaines » bien loin des clichés habituels : Dix veut regagner la ferme de son enfance et cherche par tous les moyens à retrouver un temps révolu ; l’avocat véreux, Emmerich, veut renflouer ses finances afin de continuer à entretenir sa femme et sa maîtresse ;  le perceur de coffre cherche à proposer un avenir plus radieux à sa famille. Bien que les personnages agissent dans une illégalité complète qui les pousse en dehors toute « normalité », leurs préoccupations restent donc pour le moins classiques. Par cette approche, le film tente de cerner au mieux ces personnages hors du commun et cherche à les rapprocher du spectateur. Une démystification du gangster qui se révèle être un des nombreux attraits de Quand la ville dort.

Une oeuvre fondamentale dans le genre du film noir, mise en scène par un des grands noms du septième art et servie par un casting détonnant (on remarquera d'ailleurs un des premiers grands rôles de Marilyn Monroe).


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 n&b
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Comme je l’ai déjà dit précédemment, l’image est tout simplement parfaite. Une remasterisation remarquable qui offre des contrastes saisissants et ne présente aucun problème de compression. Un exemple du genre.

Le Son
 
Le film est en mono. Rien à redire même s’il est toujours préférable de privilégier la v.o. pour les films de cette époque, les doublages étant souvent "limites".

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 95 min
  Boitier Amaray avec fourreau cartonné
   
   

Dvd 1:


  • Introduction de John Huston
  • Présentation du film par Anjelica Huston
  • Les bandes annonces des films de John Huston


Dvd 2:

Le plat de résistance se trouve sur ce dvd avec un documentaire inédit revenant sur la genèse et l’impact du film. De Michel Ciment (rédacteur en chef de Positif) en passant par la cinéaste Laetitia Masson, l’historien du cinéma François Guérif et quelques autres, les intervenants ont tous leur lot d’anecdotes et d’analyses. Parfois un peu redondant mais toujours intéressant.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage