du même réalisateur
  STAR TREK LA NOUVELLE GÉNÉR...
  PAPYRUS, LE FILM
  PADDINGTON
  LES PETITES CRAPULES VOLUME...
  PRUDENCE PETITPAS
  SIMPLY RED GREATEST VIDEO H...
  X-FILES SAISON 5
  THALASSA - LE TOUR DU MONDE...
  COFFRET MICHEL SARDOU : BER...
  VIDÉO ANNIVERSAIRE

dans le même genre
  F1 2015
  INAZUMA ELEVEN - LE FILM : ...
  KUROKO'S BASKET - SAISON 1 ...
  ROCKY
  MOTO GP13
  WRC 3 FIA WORLD RALLY CHAMP...
  LES CHARIOTS DE FEU
  MARIO TENNIS OPEN
  FIFA STREET
  PES 2012

du même éditeur
  DOOM
  CALL OF DUTY BLACK OPS III
  WOLFENSTEIN : THE OLD BLOOD
  DESTINY
  DIABLO III : ULTIMATE EVIL ...
  THE AMAZING SPIDERMAN 2
  CALL OF DUTY : GHOSTS
  CALL OF DUTY BLACK OPS II
  ANGRY BIRDS LA TRILOGIE
  BATTLESHIP PS3


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Rapala Probass Fishing

Genre Sport
Pays USA (2010)
Date de sortie dimanche 31 octobre 2010
Durée 120 Min
Producteurs Activision
Scénaristes Activision
Compositeur Divers
Plateforme Wii
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Néérlandais
Oui
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Activision
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  120 min
  Nb Dvd  1
   
   

Devenez un pro de la pêche ! Affrontez de vrais professionnels lors de tournois et prouvez que vous êtes le meilleur de tous !

Alors que Kinect de Microsoft fait une entrée remarquée dans le monde du jeu vidéo, Activision propose d’explorer une nouvelle possibilité avec la Wii : La pêche. Même si le jeu n’est pas une nouveauté en soit puisqu’il est le nouveau volet d’une série déjà bien rôdée, il est toujours surprenant de se retrouver face à un jeu dont le but ultime est de pêcher le poisson le plus gros, afin de gagner la coupe du meilleur tacticien.

Car la pêche est avant tout une histoire de technique, ce n’est pas seulement le gars qui reste derrière une canne à pêche et qui attend qu’un poisson un peu naïf se décide enfin à essayer de manger une bestiole accrochée à un hameçon, non, c’est un appât à choisir, un matériel à définir et surtout un endroit où les éléments seront favorables.

A la manière d’une coupe du monde d’un sport populaire, «Rapala ProBass fishing» plonge le joueur dans un tournois commenté comme à la télévision, avec la voix de l’animateur célèbre de «InFisherman TV», Barry Brueland. Celui-ci commente la technique du joueur, la taille du poisson et la façon dont celui-ci se démène devant nos yeux cernés par la fatigue d’un combat sans merci.

D’ailleurs, si l’on excepte l’idée de se réjouir de l’agonie lente douloureuse d’une poisson, avec des commentaires tels que «Poisson épuisé», on peut trouver le jeu intéressant dans sa conception et dans les possibilités qu’il offre, même si l’intervention de la guitare, type Métal, est un peu aléatoire et perturbante. Car le jeu propose dans un premier temps un mode d’entrainement qui permet au joueur de peaufiner sa technique et de se familiariser avec la canne à pêche fournie avec le jeu. A noter toutefois, le côté rudimentaire de l’objet, dont l’utilité première n’est pas prouvé, car il suffit de  bouger un peu la Wiimote pour mettre en marche le moulinet.

Côté fluidité, «Rapala Probass Fishing» n’en manque pas, notamment dans la conduite du bateau ou sur le lancement de la ligne, pour le reste, le jeu ne parvient pas à dynamiser la pêche dans le cœur des néophytes, au contraire, les moments d’attentes entre l’appât et la prise est parfois long et pas forcément passionnant. Le jeu ne s’adressant finalement qu’aux amateurs du genre. Même le mode multi joueurs ne parvient pas à totalement passionner. Le «contest» a tendance à s’essouffler, malgré son traitement sportif télévisé.

En conclusion, «Rapala Probass Fishing» tente de renouveler la série en proposant un mode plus «contest» avec un accessoire pour aider à la simulation. Seul problème, mais de taille, la pêche reste la pêche et le joueur sombre très vite dans l’ennui.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma Sans objet
   
   

Les animations restent assez fluides dans l’ensemble et l’on ne peine pas à se prendre au jeu de la simulation, même s’il parait évident que la canne à pêche fournis, ne serre finalement pas à grand-chose. Les graphismes sont soignés mais manque toutefois de contraste pour être totalement satisfaisant.



Le Son
 

La voix de l’animateur est omniprésente durant le tournoi, ce qui ne manque pas d’intérêt et convient totalement à l’idée que l’on se fait du jeu. La musique quand à elle se fait de manière un peu trop aléatoire, et le côté «Tony Hawk Skateboarder» devient un peu pesant à la longue et même s’il provoque l’effet décalé voulu, il n’en demeure pas moins un peu pesant.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   
Pas de bonus !

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage