Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





du même réalisateur
  L'AFFAIRE SEZNEC
  CANICULE

dans le même genre
  SEAL TEAM SAISON 1
  LES TÊTES BRULÉES
  VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER
  FURY
  DUNKERQUE (ULTRA HD / 4K)
  DUNKERQUE
  MEMORIES OF WAR
  LES OUBLIÉS
  13 HOURS
  FEUX DANS LA PLAINE

du même éditeur
  THOMAS PESQUET, L'ETOFFE D'...
  VOYAGE OF TIME : AU FIL DE ...
  LES CHEMINS DE L'ÉCOLE VOLU...
  ILS S'AIMENT DEPUIS 20 ANS
  L'ALGERIE VUE DU CIEL
  JACKIE
  SHERLOCK SAISON 4
  DIX POUR CENT SAISON 2
  LA FILLE DE BREST
  MA VIE DE COURGETTE


Dernières Actus
  LES STUDIOS ET PLATEFORMES ...
  DISNEY DÉVOILE LA PHASE 4 D...
  LE CHANTEUR SUD AFRICAIN JO...
  DISNEY DÉVOILE LA BANDE ANN...
  LE FESTIVAL "VAL DE ROCK" E...
  TRÈS COURT INTERNATIONAL FI...
  PREMIÈRE IMAGE DE "WEST SID...
  GLADIATEUR 2 EST CONFIRMÉ

Jean moulin

Genre Guerre
Pays France (2002)
Date de sortie mardi 22 octobre 2002
Durée 180 Min
Réalisateur Yves Boisset
Avec Charles Berling, Christophe Malavoy, Emilie Duquenne, Elsa Zylberstein
Scénaristes Dan franck
Format Dvd 9
Site Internet Le discours d'André Malraux
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Non
Non
Non

Le Film Critique de Frédéric Deschryver
  Editeur   France télévisions Distribution
  Edition   Simple
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  180 min
  Nb Dvd  1
   
   

Synopsis

Chartes, juin 1940, la débâcle. Les allemands s'apprêtent à investir la ville. Le jeune préfet front populaire d'Eure et Loire, Jean Moulin (Charles Berling) tente au milieu de ce capharnaüm, de maintenir un semblant d'organisation. Nous sommes plongé dès les premières scènes, au cœur des heures les plus sombres de l'histoire de France. Nous suivons alors tout le parcours du résistant.


Le premier épisode débute donc sur les tentatives désespérées de Jean Moulin qui tente de s'opposer à l'administration allemande, aux réquisitions abusives. Nous suivons le combat de cet homme qui essaie de faire tampon entre les allemands et Vichy, jusqu'à sa révocation. Il décide alors de rejoindre la France libre afin de prendre contact avec les réseaux de résistance.

Le deuxième volet rend compte de ses difficultés pour créer le conseil national de la résistance, d'unifier les différents courants politiques, au milieu des ambitions des chefs et des trahisons.


Mis à part l'aspect historique, le film aborde également le côté humain du personnage au travers de sa vie sentimentale. Ses amours ont pour nom Gilberte (Christine Boisson) femme mondaine désireuse d'une vie calme et tranquille, et Antoinette (Elsa Zilberstein), révoltée, qui suivra la voie de la résistance.


Critique subjective

 

 

Le premier volet de ce téléfilm qui a obtenu le prix du meilleur scénario au FIPA 2002 est une belle réussite. Nous découvrons un homme combatif, luttant pour ses idées, alors que tout va à vau-l'eau. Nous nous trouvons plongé dans cette époque trouble.


La transition entre les deux chapitres de ce téléfilm nous laisse perplexe. En effet, à la fin de la première partie, la tension est à son point culminant alors que Jean Moulin est reconnu par un agent de la gestapo… Le second épisode nous emmène alors dès la première scène dans le sud de la France, où nous retrouvons nos protagonistes sans savoir comment s'est résolue l'interpellation qui nous avait laissé sur notre faim. Erreur de scénario?


Le côté historique de la seconde partie est très détaillé. On entre dans les rouages des organisations de résistance, les querelles internes, les courses au pouvoir. La résistance n'est pas un mouvement consensuel, les enjeux futurs concernent le paysage politique de la France de l'après-guerre. L'action que nous suivons ici va "au-delà de la panthéonisation de l'ancien préfet" en nous décrivant un homme fort de ses opinions politiques et en proie aux difficultés de rassembler.

Les deux épisodes, d'une durée totale de trois heures, semblent par moment un peu longs, mais le côté romanesque du film, et notamment la prestation d'Elsa Zilberstein tempère les aspects complexes de l'Histoire


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.77:1
   
   

L'image est de bonne qualité, lumineuse et bien contrastée, même si les arrières plans ont quelquefois un aspect assez granuleux.


Le Son
 

La bande sonore, en stéréo est bien équilibrée. Tout y est harmonieusement mixé, le thème musical du film, les dialogues, le paysage sonore d'arrière plan.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 5 min
  Boitier Amaray
   
   

Le chapitrage

L'écran d'accueil nous amène sur une page simple où, en illustration sonore, nous entendons le thème musical du film, ainsi que l'appel du 18 juin du général de Gaulle.


Notes de production

Texte d'introduction au film: "pourquoi un film sur Jean Moulin?"


Crédits


André Malraux rend hommage à Jean Moulin au panthéon


Images d'archives où l'on assiste au célèbre discours de l'écrivain, lors du transfert des cendres de Jean Moulin au panthéon, le 19 décembre 1964, dans un style lyrique. Poignant.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage