du même réalisateur
  STAR TREK LA NOUVELLE GÉNÉR...
  PAPYRUS, LE FILM
  PADDINGTON
  LES PETITES CRAPULES VOLUME...
  PRUDENCE PETITPAS
  SIMPLY RED GREATEST VIDEO H...
  X-FILES SAISON 5
  THALASSA - LE TOUR DU MONDE...
  COFFRET MICHEL SARDOU : BER...
  VIDÉO ANNIVERSAIRE

dans le même genre
  LE LIVRE DE LA JUNGLE
  ALVIN ET LES CHIPMUNKS : A ...
  LA GRANDE AVENTURE LEGO (UL...
  LA GRANDE AVENTURE DE MAYA ...
  LA GRANDE AVENTURE LEGO
  TURBO
  LES SCHTROUMPFS 2
  PETER PAN 2, RETOUR AU PAYS...
  PETER PAN
  BLANCHE NEIGE

du même éditeur
  VAIANA, LA LÉGENDE DU BOUT ...
  PETER ET ELLIOTT LE DRAGON
  QUANTICO : SAISON 1
  LE MONDE DORY
  ALICE DE L'AUTRE CÔTÉ DU MI...
  TINI : LA NOUVELLE VIE DE V...
  LE LIVRE DE LA JUNGLE
  MON MAÎTRE D'ECOLE
  THE FINEST HOURS
  ZOOTOPIE


Dernières Actus
  AUDYSSEY MULTEQ EDITOR : L'...
  CHICAGO POLICE DEPARTMENT S...
  ELEMENTARY SAISON 4 EN COFF...
  DENON 2017 AVR-X540BT : AMP...
  DÉCOUVREZ LA BANDE ANNONCE ...
  SIMPLE MINDS "ACOUSTIC IN C...
  POWERDVD 17 ÉLARGIT SES FON...
  PIONEER 2017, VSX-LX302 : D...

Walt Disney Contes et Légendes - volume 6 : Le haricot magique

Genre Enfants
Pays Etats-Unis (1941)
Date de sortie mercredi 7 juillet 2004
Durée 45 Min
Réalisateur Divers
Avec Mickey, Donald
Producteurs Walt Disney
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Jean-Luc Richter
  Editeur   Disney BVHE
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  45 min
  Nb Dvd  1
   
   

Walt Disney


Walt Disney est né le 5 décembre 1901 à Chicago. Il passe une enfance assez monotone auprès de son frère Roy et les deux enfants seront abandonnés par leur mère. Vendeur de journaux à dix ans, il fait un peu de théâtre puis devient dessinateur de publicité dans une usine de machines agricoles de Kansas City.

Pour elle il réalise dès 1921 un dessin animé passé inaperçu. En 1926 il lance la série « Oswald the Rabbit » avec son ami d'enfance Ub Iwers. La production fait faillite mais en 1928 il réalise un dessin animé dont le personnage, un rat nommé Mortimer se transformera en Mickey Mouse l'année suivante.

Successivement musical, parlant, puis colorisé ( en 1935 avec La Fanfare (The Band Concert)) il sera le personnage mythique et emblématique de Disney. Walt crée, en 1937, le premier dessin animé long métrage avec « Blanche-neige et les sept nains » (Snow White and the seven dwarfs).

D'autres personnages naissent parallèlement : le chien Pluto, Le canard Donald et une fiancée pour Mickey : Minnie. Disney quitte la R.K.O. en 1938 pour gagner son autonomie avec les studios de Burbank. Il réalise de nombreux progrès techniques dont la coloration des Celluloïdes par étalonnage et l'invention de la caméra Multiplane qui donne une grande profondeur de champ. Durant cette période il produira de très nombreux courts-métrages.

En 1940 deux longs métrages sortent successivement : « Pinocchio » et « Fantasia ». L'un adaptation du beau roman de Collodi, l'autre expérimentation ambitieuse d'animation sur de la musique classique. Walt Disney réalise « Dumbo » en 1941 puis « Bambi » en 1942, qui marquera toute une génération d'enfants. Les personnages humains reprennent ensuite le dessus avec « Cinderella » (Cendrillon) en 1950 où se mêlent aux animaux, dans l'adaptation tantôt onirique, tantôt cauchemardesque de Lewis Carroll : « Alice au pays des merveilles » (Alice in Wonderland).

De nombreux films dont le succès perdure aujourd'hui suivent ces belles réussites : « La Belle et le Clochard » (Lady and the Tramp) en 1955, « La Belle au bois dormant » en 1959, Les « 101 Dalmatiens » (101 Dalmatians) en 1961. Walt Disney réalise également des films en prises de vue réelles : « Mary Poppins » en 1964 interprétée par Julie Andrews.

Walt Disney s'éteint le 15 décembre 1966, suite à de nombreux problèmes pulmonaires dus à sa longue vie de fumeur. Son empire lui survit et a continué à produire de grands classiques du dessin animé : « Le Livre de la jungle » (The Jungle Book) en 1967, « Les Aristochats » (The Aristocats),  « Les Aventures de Bernard et Bianca » (The Rescuers) en 1977…

Les courts métrages

Le dragon récalcitrant (The reluctant dragon – 1941).

Un petit garçon qui rêve d’être chevalier et un chasseur de dragon découvrent la cachette d’un dragon pas comme les autres. En effet, celui-ci aime prendre du bon temps, jouer et chanter. Il ne crache pas de feu et déteste se battre. Le petit garçon va essayer de lui apprendre à se comporter comme un véritable dragon…

Mickey et le haricot magique (Mickey and the Beanstalk – 1947)

La vallée des merveilles est un endroit exceptionnel où règnent la joie et la bonne humeur et où la vie est rythmée par les chants de la Harpe magique. Malheureusement, lorsque la harpe est volée par un géant, la vallée se désertifie, les rivières s’assèchent et la vie devient misérable pour ses habitants. Trois paysans, Mickey, Donald et Dingo sont sur le point de mourir de faim lorsque Mickey décide de vendre leur dernière vache contre des haricots magiques. Durant la nuit de pleine lune, les haricots se mettent à pousser, entraînant la maison des trois amis vers les nuages…

Critique subjective

On retrouve avec plaisir ces courts-métrages réalisés de main de maître par les animateurs des studios Disney. Intemporelles, ces histoires n’ont rien perdu de leur charme et les gags font toujours rire petits et grands. « Mickey et le Haricot Magique » est en outre l’une des histoires les plus réussies de Mickey, avec « le petit tailleur ». Sa qualité est digne des meilleurs long-métrages Disney de cette époque.

Il est tout de même regrettable qu’il n’y ait pas davantage d’histoires sur ce DVD, car l’ensemble dure moins d’une heure et ça paraît vraiment très court.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   
Malgré leur âge, ces dessins animés présentent globalement une image satisfaisante. On remarque bien, ici et là, quelques tâches et quelques rares problèmes de compression, mais cela ne vient pas gâcher le spectacle. Au niveau des couleurs, le résultat est très variable d’un dessin animé à l’autre, mais les couleurs sont plutôt douces et peu agressives. Sans doute dû au temps, cet effet colle tout de même assez bien avec l’esprit d’ensemble de ces histoires.

Le Son
 

Le DVD offre plusieurs pistes sonores dont une piste française en Dolby Digital 2.0.

 
Cette piste est de bonne qualité, même si elle manque de spatialisations. L’origine monophonique de ce son explique sans doute ce manque qui ne gène en rien le visionnage de ce programme. Les dialogues sont assez rares car l’essentiel est axé sur la musique et les animations. La dynamique d’ensemble n’est pas non plus extraordinaire, mais cela ne gênera sans doute pas les enfants, qui sont le public visé par l’éditeur.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 10 min
  Boitier Amaray
   
   

L’éditeur, Buena Vista, nous propose un jeu bonus :


Le trésor du château de Mickey :

Ce jeu se présente comme une sorte de jeu de l’oie dans lequel il faut aider Mickey à parcourir les pièces du château pour qu’il puisse en atteindre le trésor. Pour passer de pièce en pièce, il faut répondre aux questions posées sous la forme d’un questionnaire à choix multiples concernant les long-métrages des studios Disney.

Ce jeu ne nécessite pas de savoir lire et pourra faire passer un bon moment à toute la famille. On regrette tout de même que ce jeu soit déjà présent sur le volume 3 des « contes et légendes Disney ». Un peu de nouveauté aurait été bienvenue.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage