du même réalisateur
  LA MAIN AU COLLET
  M. ET MME SMITH
  PSYCHOSE COLLECTOR
  LA MORT AUX TROUSSES - ÉDIT...
  LIFEBOAT
  PSYCHOSE
  LA MORT AUX TROUSSES
  PSYCHOSE
  LA CINQUIÈME COLONNE
  COMPLOT DE FAMILLE

dans le même genre
  BLANCHE COMME NEIGE
  GOMORRA SAISON 4
  LE CHANT DU LOUP
  TRAINÉ SUR LE BITUME
  US
  GLASS
  ASSASSINATION NATION
  TIME AND DIE
  SUMMER OF 84
  SALE TEMPS À L'HÔTEL EL ROY...

du même éditeur
  LA MALÉDICTION DE LA DAME B...
  SHAZAM!
  ALL INCLUSIVE
  LA GRANDE AVENTURE LÉGO 2
  CASTLE ROCK SAISON 1
  LA MULE
  CREED II
  AQUAMAN
  LES ANIMAUX FANTASTIQUES : ...
  A STAR IS BORN


Dernières Actus
  GODZILLA II : ROI DES MONST...
  LE BAT-SIGNAL PROJETÉ DANS ...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  LE PROGRAMME IMAX ENHANCED ...
  COFFRET 4 DVD SUITS SAISON ...
  JACK RYAN SAISON 1 EN DVD E...
  4 TITRES REJOIGNENT LE CATA...

Le crime était presque parfait (Collector)

Titre Original Dial M for murder
Genre Thriller
Pays USA (1954)
Date de sortie vendredi 23 décembre 2005
Durée 100 Min
Réalisateur Alfred Hitchcock
Avec Ray Milland, Grace Kelly, Robert Cummings, John Williams
Scénaristes Frederick Knott
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Simon Volant
  Editeur   Warner
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  100 min
  Nb Dvd  2
   
   

 Résumé

Tony Wendice, une ancienne gloire du tennis, s'est marié avec Margot pour sa richesse. Mais celle-ci le trompe depuis peu avec Mark Halliday, un jeune auteur de romans policiers.
Craignant que sa femme le quitte et le laisse sans le sou, Tony fait appel au capitaine Lesgate et le charge d'assassiner Margot en échange d'une grosse somme d'argent.



Critique

Les amateurs du maître le savent, Hitchcock n'aime pas trop tourner en extérieur. En studio, il maîtrise parfaitement les éléments et contrôle tout.

Sous contrat avec la Warner, Hitchcock était en panne d'inspiration pour adapter « Bramble Bush » (un homme vole un passeport, mais le propriétaire de ce dernier est recherché pour meurtre). Lorsque le studio lui propose d'adapter une pièce de théâtre à succès, il saute alors sur l'occasion.

Le film est à la fois très classique, il reste très fidèle à la pièce de théâtre sans céder à la tentation de trop la développer/l'aérer pour justifier le passage sur pellicule. L'unité de lieu est respectée même avec le procès ce Grace Kelly qu'il transforme en tableau multicolore surréaliste.

Mais le film présentait aussi une petite spécificité technique. Il a été tourné en 3D avec un système de caméras binoculaire. Hitchcock utilise alors la profondeur de l'image pour composer l'image : rangée de bouteilles au premier plan, lustre, colonne, etc. Il use et abuse également de la plongée ou de la contre-plongée et, à certains moments clefs, il utilise toute la puissance du procédé pour mettre en valeur la fameuse clef et la paire de ciseaux. Pour réaliser en 3D, le plan serré où le doigt de Ray Milland compose le numéro de téléphone, Hitchcock utilisa un téléphone géant et un faux doigt. Bien entendu ces accessoires eurent une seconde vie lors de la promotion du film.

Hitchcock va user de tout son talent pour mettre en scène en 3D l'histoire, mais malheureusement, le film ne fut jamais exploité dans nos contrées en 3D. Aux Etats unis, il ressortit également, mais en 2D.

En 1998, un remake assez inventif avec Michael Douglas et Gwyneth Paltrow s'inspira du film, mais le résultat, original et intéressant, est très différent du film de Sir Alfred.

 

Verdict

Même si pour Hitchcock ce film est surtout un petit film de commande, « le crime était presque parfait » constitue l'une des meilleures réalisations du maître. Il arrive à mettre en scène une pièce de théâtre avec invention et à coucher sur pellicule des répliques très longues que l'on suit sans ennuis.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

Une excellente qualité pour un master de tout premier ordre. On retrouve même le carton « Interlude » qui permettait au machiniste de changer les pellicules.

Les détails sont bien présents dénotant un travail de mastérisation délicat. Les couleurs sont saturées et la compression excellente. Pour un film vieux de 50 ans, c'est la note maximale que l'on attribue sans aucune discussion.


Le Son
 

 En mono, les pistes ne présentent pas de défaut particulier. La piste française date un peu, mais présente une interprétation sans faille.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 90 min
  Boitier Amaray avec fourreau cartonné
   
   

Sur le premier DVD, on trouve la bande-annonce originale ainsi qu'un petit documentaire sur la courte vie de la 3D au cinéma très intéressant (les origines de ce procédé et les raisons de son déclin).

On découvre également un document sur Hitchcock et le crime était presque parfait réalisé par Laurent Bouzereau (qui a réalisé les bonus de la collection Universal) avec l'inévitable Patricia (fille de) Hitchcock et Night Shyamalan. Comme toujours, avec les documentaires de Bouzereau, on va à l'essentiel et on évite toute dérive marketing.

Sur le second DVD, un document inédit dans la même veine que celui de « La mort aux trousses » avec Claude Chabrol, Patricia (toujours), Patrick Brion et plusieurs spécialistes du monde du cinéma. Long (une heure), mais intéressant, ce second document, inédit traite de nombreux points du film et même les petits détails. Inutile de vous dire que la tentative de meurtre est détaillée sous tous les angles.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage