du même réalisateur
  BONES : SAISON 3
  BONES : SAISON 4
  BONES : SAISON 5
  BONES : SAISON 8

dans le même genre
  ELEMENTARY : SAISON 1
  MYSTÈRE DES BALLES FANTOMES
  BLOOD
  HAWAII 5.0 : SAISON 3
  BLUE BLOODS : SAISON 2
  NCIS SAISON 10
  LES TONTONS FLINGUEURS (COF...
  BONES : SAISON 8
  LES PETITS MEURTRES D’AGATH...
  PSYCH SAISON 2

du même éditeur
  MALAVITA
  MANDELA, UN LONG CHEMIN VER...
  LE GRAND SAM
  MAGIC CITY : SAISON 1
  THE FULL MONTY: LE GRAND JE...
  SIDEWAYS
  A BORD DU DARJEELING LIMITE...
  AU BONHEUR DES OGRES
  LES FLINGUEUSES
  THE AMERICANS : SAISON 1


Dernières Actus
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  JACKASS PRÉSENTE BAD GRANDP...
  THE AMAZING SPIDER-MAN 2 DÉ...
  GOOGLE PLAY MUSIC ET SONOS ...
  SAMSUNG LANCE LA PREMIÈRE T...
  CASSE TÊTE CHINOIS : DÉCOUV...
  UNDER THE DOME : DÉCOUVREZ ...
  RENCONTRE EXCEPTIONNELLE AV...
 
BONES : SAISON 7
Genre Policier
Pays USA (2013)
Date de sortie mercredi 6 février 2013
Durée 546 Min
Réalisateur Hart Hanson
Avec Emily Deschanel, David Boreanaz, T.j. Thyne, Michaela Conlin, John Francis Daley, Tamara Taylor
Producteurs Hart Hanson
Scénaristes Divers
Compositeur Peter Himmelman, Sean Callery et Jamie Forsyth
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Anglais
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Fox pathé europa
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  546 min
  Nb Dvd  1
   
   

Brennan est enceinte, et l’heure des choix a sonné avec Booth, Angela a accouché et la vie doit s’organiser autour du bébé. A part cela d’autres meurtres, d’autres enquêtes et d’autres stagiaires.

 

A la fin de la saison précédente, les scénaristes avaient pris le risque d’officialiser l’union entre Brenan et Booth, en ayant conscience, que bon nombre de séries ont subi un grave revers d’audience, une fois l‘attrait principal dévoilé. Et pour cette septième saison, on retrouve donc nos héros faisant face à la nouvelle vie de futurs parents et de couple en pleine construction. L’ensemble ne manque d’ailleurs pas d’intérêt et l’on retrouve le pétillant qui a fait le succès de cette série surprenante en bien des points. Pourtant, la recette ne prend pas totalement, le spectateur n’y retrouve pas totalement son compte.

 

Car si les énigmes par épisodes sont toujours présentes, le quotidien des héros empiète sérieusement sur l’ensemble. Et, ce qui aurait pu être un complément, devient d’un seul coup une série secondaire dans une série policière. A cela près que, pour le coup, on se désintéresse rapidement des problèmes tellement caricaturaux des héros : Est-ce que notre enfant sera obligatoirement intelligent ? Quelle maison lui faut-il ? Est-ce que le grand-père Billy Gibbons peut s’occuper de l’enfant ? Et ainsi de suite pour, au final, finir par lasser sérieusement le spectateur.

 

Et c’est bien là le drame, de ces séries qui ont fait leur succès sur l’ambigüité des rapports entre ses héros (X-Files, Dr House, etc.…), dès lors qu’elles officialisent les scénaristes s’englue dans des mièvreries inintéressantes et en oublie du coup le principal : les intrigues. Actuellement tout se joue sur la surenchère, y compris dans les techniques scientifiques, les déductions perdent en crédibilité par une prétention mal tenue, ou un certain besoin d’en rajouter à chaque fois un peu plus dans le manque de crédibilité. Les remarques d’Hoggins sont parfois tellement renversantes, que l’on est à la limite du fou rire.

 

En conclusion, une septième saison qui manque de peu son but, en s’engluant dans la mièvrerie des relations entre les héros, délaissant du coup les intrigues qui pour certaines manquent cruellement de subtilité. Espérons que pour la prochaine saison, les scénaristes parviendront à trouver un nouveau souffle.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

Un peu granuleuse, l'image qui vient servir cette saison 7, n'est toutefois pas sans qualité. Les couleurs sont impeccables et les contrastes donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Un traitement important pour une série qui impose un style résolument basé sur les nouvelles technologies.



Le Son
 

Une piste 5.1 particulièrement jouissive. L’ambiance est un peu discrète mais la dynamique de la série profite agréablement du système. Un vrai moyen de découvrir autrement, cette saison 7. La spatialisation est étonnante de qualité pour une série.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 30 min
  Boitier Amaray
   
   

Les commentaires audio des épisodes charnières, notamment autour du renversement de situation du dernier épisode. Un bêtisier, rien de remarquable l’ensemble est tout de même à ne visionner qu’après avoir tout vu.



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage