du même réalisateur
  BONES : SAISON 3
  BONES : SAISON 4
  BONES : SAISON 5
  BONES : SAISON 7
  BONES : SAISON 10

dans le même genre
  MAFIA INC.
  LES ENQUÊTES DE VAN DER VAL...
  MONSIEUR HIRE
  LES AFFRANCHIS
  PAR UN BEAU MATIN D'ÉTÉ
  WATERGATE
  ZÉROZÉROZÉRO SAISON 1
  ESCAPE AT DANNEMORA
  BAPTISTE SAISON 1
  MEURTRES À SANDHAMN SAISON ...

du même éditeur
  TANDEM
  TANGO
  L'ENFER DES ANGES
  MONSIEUR HIRE
  PAR UN BEAU MATIN D'ÉTÉ
  TERMINATOR : DARK FATE
  LA ROUE
  FAUBOURG MONTMARTRE
  LE PROFESSEUR
  LA CITÉ DE LA JOIE


Dernières Actus
  DAVID PROWSE L'ACTEUR QUI I...
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...

Bones : Saison 8

Genre Policier
Pays USA (2012)
Date de sortie mardi 22 octobre 2013
Durée 984 Min
Réalisateur Hart Hanson
Avec Emily Deschanel, David Boreanaz, John Francis Daley, Michaela Conlin, TJ Thyne, Tamara Taylor
Producteurs Divers
Scénaristes Divers
Compositeur Peter Himmelman, Sean Callery et Jamie Forsyth
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Oui
  Anglais
Oui
Oui
Oui

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Fox pathé europa
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  984 min
  Nb Dvd  6
   
   

Brennan, accusée de meurtre se cache depuis trois mois. Pendant ce temps les fouines tentent de prouver son innocence et cherchent des preuves pour faire arrêter Christopher Pelant

 A la fin de la saison précédente, les scénaristes ont donc enfoncé le clou de la romance entre Brennan et Booth en profitant de la grossesse de la comédienne pour leur donner un bébé. Du coup l’ensemble de cette nouvelle saison, tourne autour de leur relation de parents, des frustrations de Booth et des maladresses de Brennan. Pour le reste nous suivons un tueur en série particulièrement malin, des enquêtes en tout genre et les problèmes sentimentaux des uns et des autres. Mais voilà, les conclusions de chaque épisode deviennent de plus en plus moralisateurs et trainent en longueur autour de la vie privée des personnages.

 Car si les énigmes par épisodes sont toujours présentes, le quotidien des héros empiète sérieusement sur l’ensemble. Et, ce qui aurait pu être un complément, devient d’un seul coup une série secondaire dans une série policière. A cela près que, pour le coup, on se désintéresse rapidement des problèmes tellement caricaturaux des héros : Est-ce que notre enfant est intelligente ? Sommes-nous de bons parents ? Où est ma place de père? Et ainsi de suite pour, au final, finir par lasser sérieusement le spectateur.

 Et c’est bien là le drame, de ces séries qui ont fait leur succès sur l’ambigüité des rapports entre ses héros (X-Files, Dr House, etc.…), dès lors qu’elles officialisent les scénaristes s’englue dans des mièvreries inintéressantes et en oublie du coup le principal : les intrigues. Actuellement tout se joue sur la surenchère, y compris dans les techniques scientifiques, les déductions perdent en crédibilité par une prétention mal tenue, ou un certain besoin d’en rajouter à chaque fois un peu plus dans le manque de crédibilité. Les remarques d’Hoggins sont parfois tellement renversantes, que l’on est à la limite du fou rire.

 En conclusion, une huitième saison qui manque de peu son but, en s’engluant dans la mièvrerie des relations entre les héros, délaissant du coup les intrigues qui pour certaines manquent cruellement de subtilité. Espérons que pour la prochaine saison, les scénaristes parviendront à trouver un nouveau souffle.



L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   

Un peu granuleuse, l'image qui vient servir cette saison 8, n'est toutefois pas sans qualité. Les couleurs sont impeccables et les contrastes donnent une véritable profondeur à l’ensemble. Un traitement important pour une série qui impose un style résolument basé sur les nouvelles technologies.



Le Son
 

Une piste 5.1 particulièrement jouissive. L’ambiance est un peu discrète mais la dynamique de la série profite agréablement du système. Un vrai moyen de découvrir autrement, cette saison 8. La spatialisation est étonnante de qualité pour une série.



Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 45 min
  Boitier Amaray
   
   

Les commentaires audio des épisodes charnières, notamment autour de la recherche du tueur en série. Un bêtisier, des scènes inédites et une session de questions réponses entre les fans et les comédiens.



Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   L'Equipe de Bones répond aux questions de ses fans