du même réalisateur
  STAR TREK LA NOUVELLE GÉNÉR...
  PAPYRUS, LE FILM
  PADDINGTON
  LES PETITES CRAPULES VOLUME...
  PRUDENCE PETITPAS
  SIMPLY RED GREATEST VIDEO H...
  X-FILES SAISON 5
  THALASSA - LE TOUR DU MONDE...
  COFFRET MICHEL SARDOU : BER...
  VIDÉO ANNIVERSAIRE

dans le même genre
  SEAL TEAM SAISON 1
  LES TÊTES BRULÉES
  VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER
  FURY
  DUNKERQUE (ULTRA HD / 4K)
  DUNKERQUE
  MEMORIES OF WAR
  LES OUBLIÉS
  13 HOURS
  FEUX DANS LA PLAINE

du même éditeur
  DIRT RALLY 2.0
  F1 2018 (4K HDR)
  F1 2017
  DIRT 4
  F1 2016
  DIRT RALLY
  FALLOUT 4
  F1 2015
  F1 2011
  BODYCOUNT


Dernières Actus
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...
  NETFLIX ANNONCE LA SAISON 3...
  LE PALMARÈS DU FESTIVAL SÉR...

Operation Flashpoint : Red River

Genre Guerre
Pays USA (2011)
Date de sortie jeudi 21 avril 2011
Durée 90 Min
Producteurs Codemasters
Scénaristes Divers
Compositeur Divers
Plateforme PS3
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non

Le Jeu Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Codemasters
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  90 min
  Nb Dvd  1
   
   
Votre mission : Aider le Tadjikistan a repousser les forces ennemies, sous l'uniforme d'un soldat d'infanterie de l'unité du corps des marines des États-Unis (USMC), une force armée particulièrement redoutable. Préparez-vous à vivre l'expérience de jeu de guerre en coopération la plus authentique à ce jour !

Voici un résumé qui ne laisse pas de place au doute : L'éditeur Codemasters a décidé de nous en mettre plein la vue avec ce nouveau chapitre de la série des FPS tactique vendu à plusieurs millions d'exemplaires. Mais évidemment la première question que l'on peut se poser en toute logique, concerne en l'occurrence les leçons que l'éditeur a dû prendre de son précédent opus. Car si « Dragon Rising » fut un succès public il n'en demeure pas moins un jeu qui souleva bien des doutes et bien des déceptions dans tous les niveaux, du simple néophyte aux plus grands amateurs de ce type de jeu particulièrement tactique. Et force est de constater que le jeu a gagné effectivement en fluidité qu'il a repris les grands points qui ont fait le succès du précédent opus, mais en a gardé aussi quelques défauts principaux, notamment sur le mode solo qui inflige toujours aux joueurs trois acolytes particulièrement pénibles, qui ne suivent pas forcément les indications demandées par le héros de l'histoire, la faute notamment d'une A.I. toujours un peu trop faiblarde pour être convaincante. 

Pour réellement profiter de l'aventure on conseillera donc d'ores et déjà, le plaisir de jouer à quatre qui obligent systématiquement les joueurs à réellement instaurée un code de coordination inévitable afin de réellement progresser dans l'aventure.

Ensuite, l'un des principaux défauts de « Dragon Rising », est malheureusement repris sur ce nouvel opus, avec des ennemis souvent très éloignés, fréquemment sur la ligne d'horizon, difficiles à détecter y compris avec les jumelles, qui font ressortir une certaine frustration dans la manipulation du jeu notamment sur les trois premières missions où le joueur évolue, soit dans une mission de reconnaissance, soit dans une mission d'escorte de blindés ou de sécurisation de territoire mais il est très difficile de repérer l'ennemi aux loin. Le personnage doit évoluer constamment en milieu hostile, en emmagasinant les informations données par les uns et par les autres (commandement, coéquipiers,...). Mais il devient très compliqué de se repérer, notamment pour le joueur non avertit qui aura beaucoup de mal à se familiariser avec la boussole. Et lorsque l'un des coéquipiers annonce du mouvement dans la zone ennemie, il est parfois difficile de réagir à bon escient.

Pourtant de ce côté-là,  l'adrénaline est au rendez-vous car plus on avance dans l'émission plus on se familiarise avec l'environnement, et plus la difficulté rend le jeu passionnant. C'est toute la force de ce nouvel opus d"Operation Flashpoint : Red River", que de captiver le joueur avec un scénario résolument soigné, l'obligeant à préparer sa tactique et à s'adapter à une carte gigantesque et ouverte de 200 Km² de terrain reproduit à l'identique.

L'autre défaut de ce jeu, réside principalement dans la prise en main de ce jeu, et notamment sur l'utilisation des deux joysticks pour pouvoir évoluer dans le décor. Le personnage a beaucoup de mal à se déplacer de manière simple, et son déplacement en légère diagonale est un tantinet pénalisant, notamment lors de l'approche de zones dangereuses, il est donc nécessaire de prendre le temps de s'entraîner à l'utilisation de son héros pour pouvoir être sûr d'évoluer sans trop de difficultés. Mais à la différence du précédent opus, le mode de guérison s'avère beaucoup moins basique même si l'on garde toujours le système de la petite trousse de survie qui permet de stopper l'hémorragie et de refaire partir le joueur comme si de rien n'était. Ici tout est question de coordination avec ses équipiers, et parfois certains coups de l'ennemi sont radicalement mortels. On regrettera tout de même la possibilité de pouvoir tuer ses coéquipiers et de les voir réapparaître au point de sauvegarde suivant, car l'éditeur, qui n'hésite pas à communiquer sur le réalisme de l'aventure est surtout sur le mode "temps réel" qui laissait imaginer une préparation minutieuse aux modes de coordination et coopération entre les équipiers. Il est bien évident qu'au fur et à mesure des niveaux de difficultés, les spécificités se font plus ardues, et à ce titre le mode difficile devient beaucoup plus intéressant à jouer.

Pour finir on insistera toutefois, sur le plaisir du mode multijoueur qui propose quatre missions en coopération très différentes, et qui donne réellement tout son relief et toute sa dimension à ce nouveau FPS. « Opération Flashpoint : Red River », reste finalement un jeu qui ne se révèle qu'à plusieurs et si les dialogues des uns et des autres sont assez basiques, ils permettront à coup sûr à une bande de copains, amateurs de ce genre de jeu, de profiter de réflexions militaires particulièrement pensées, il sera donc conseillé aux parents soucieux de n'entendre que de jolis noms d'oiseaux dans la bouche de leurs adolescents, de ne pas être présent lorsque ceux-ci se lanceront dans une mission.

En conclusion « Opération FlashPoint : Red River », a su prendre les leçons de son premier opus « Dragon Rising », mais on a tout de même gardé une bonne partie de ses défauts notamment sur la fluidité de son personnage principal et sur l'aspect pesant du mode solo qui nous inflige des coéquipiers particulièrement lourds qui ont bien du mal à suivre les ordres. Toutefois le jeu se révèle passionnant, lorsque l'on se lance dans le mode multijoueurs, qui impose une coordination impeccable pour pouvoir évoluer dans les différentes missions. Dommage que certains défauts du premier opus soient toujours présents notamment celui qui consiste à rendre facile la résurrection des coéquipiers morts au combat au premier point de sauvegarde.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.85:1
   
   
La qualité des graphismes est assez inégale, et l'on pourra regretter un aspect survendu par l'éditeur. En l'occurence certains éléments du décor, comme la végétation n'apparaisse qu'au bout de quelques mètres, et il est parfois difficile de pouvoir se repérer sur certains éléments du décor. Pour le reste la reproduction du pays semble suffisamment pointue pour être crédible.

Le Son
 
L'environnement 5.1 est tout bonnement remarquable, et la plongée au coeur du conflit et tout simplement saisissante. Les interventions par radio des différents coéquipiers et du commandement plonge littéralement le joueur au coeur de son action, la reproduction sonore des armes est impeccable, et de ce côté-là, la reproduction est de très grande qualité. L'éditeur a su mettre en valeur toutes les qualités de la console et de ses capacités à reproduire un environnement sonore minutieux et précis.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage