du même réalisateur
  JOURNAL INTIME
  HABEMUS PAPAM
  JOURNAL INTIME

dans le même genre
  INFIDEL
  UMBERTO D.
  CONTES CRUELS DE LA JEUNESS...
  SEULS LES ANGES ONT DES AIL...
  L'INCOMPRIS
  BELLA
  LA FEMME ET LE PANTIN 1959
  LA FEMME ET LE PANTIN 1929
  LA PEAU DOUCE
  AFTER DARK, MY SWEET

du même éditeur
  LA GUERRE DES MONDES : SAIS...
  BASIC INSTINCT (ULTRA HD / ...
  HIPPOCRATE SAISON 2
  JOURNAL INTIME
  EMMANUELLE
  POLICE
  A BOUT DE SOUFFLE (ULTRA HD...
  LES TROIS JOURS DU CONDOR (...
  LE CERCLE ROUGE (ULTRA HD /...
  LA HAINE (ULTRA HD / 4K)


Dernières Actus
  CYBERLINK DIRECTOR SUITE 10...
  POWERDIRECTOR 20 / 365 – GE...
  WARNER BROS ET METROPOLITAN...
  BILLIE EILISH'S HAPPIER THA...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  CONCOURS DVDCRITIQUES : GAG...
  DISPARITION DE JEAN PAUL BE...
  HARMAN KARDON RADIANCE 2400...

La Chambre du Fils

Titre Original La stanza del figlio
Genre Drame
Pays Ital (2001)
Date de sortie dimanche 1 novembre 2020
Durée 99 Min
Réalisateur Nanni Moretti
Avec Nanni Moretti, Laura Morante, Jasmine Trinca, Giuseppe Sanfelice
Producteurs Angelo Barbagallo, Nanni Moretti, Federico Labrizio et Lorenzo Luccarini
Scénaristes anni Moretti, Linda Ferri et Heidrun Schleef
Compositeur Nicola Piovani et Brian Eno
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Italien
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur  
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  99 min
  Nb Dvd  1
   
   

Dans une petite ville du Nord de l'Italie, Giovanni mène une vie paisible, entouré de sa femme, Paola, et de ses deux enfants déjà adolescents : Irene, l'aînée, et Andrea, le cadet. Giovanni est psychanalyste. Dans son cabinet qui jouxte son appartement, ses patients lui confient leurs névroses, tandis que sa vie privée est réglée par un tissu d'habitudes : lire, écouter de la musique et s'épuiser dans de longues courses à travers la ville. Un dimanche matin, Giovanni est appelé en urgence par un patient. Il ne peut aller courir avec son fils, comme il le lui avait proposé. Andrea part plonger avec ses amis. Il ne reviendra pas...


Nanni Moretti est un réalisateur adulé par les critiques, notamment parce qu’il a la capacité comme d’autres grands réalisateurs Italiens avant lui, de raconter la vie et ses méandres. Grand habitué du festival de Cannes, où il avait déjà reçu le pris de la mise en scène en 1994, pour « Journal Intime », le réalisateur Italien revenait en 2001 avec cette histoire sombre d’une famille qui doit survivre à la mort du fils. Un sujet sombre, qui prend une tout autre hauteur dans l’écriture de Moretti. Ce qui fait de « La Chambre du Fils » une œuvre subtile et remarquable qui atteint son but en quelques scènes et en quelques répliques.


Car le réalisateur qui a signé le scénario avec ses deux acolytes : Linda Ferri (Libero) et Heidrun Schleef (Le Caïman) ne s’est pas laissé aller à la facilité du Pathos en enfonçant le clou de la déchirure. Bien au contraire, il va suivre un chemin qu’il va scinder en trois. Celui du père qui tente par tous les moyens de faire front en se lançant dans son travail mais qui se rend très rapidement compte que la souffrance de l’absence va prendre le dessus. Il est aussi celui qui va chercher un coupable, à commencer par lui-même qui a répondu à une urgence au lieu d’aller courir avec son fils. Celui de la mère qui va accepter la facilité et extérioriser sa douleur pour ne pas la laisser la grignoter et qui se raccrochera à tous les souvenirs, olfactifs, physiques ou visuels pour conserver la mémoire de cet enfant parti trop vite. Et puis celui de la sœur qui va se laisser aller à la colère, comme pour affronter de front la tristesse et la douleur.


Jamais lourde la mise en scène virevolte comme n’importe quelle comédie Italienne, le temps que le spectateur se familiarise avec la famille et puisse également tomber sous le charme de ce fils, imparfait, mais aimé et aimant. C’est aussi la possibilité du réalisateur de commencer à poser les bases de ces deux caractères différents qui opposent les deux parents : Le père qui a toujours besoin de réponse et de coupable et la mère qui accepte que son fils ne soit pas parfait. Puis elle se fait plus serrée autour des personnages après le drame. Pour mieux capter la douleur et le combat intime pour surpasser sa peine et sa douleur.


Autant le dire, « La Chambre du Fils » contrairement à ce que nous pourrions penser est un film très loin d’être lourd à regarder. Si son sujet est difficile, le réalisateur parvient, grâce à une mise en scène subtile et intelligente, à éviter le pathos et à explorer plusieurs facettes de ce que la perte d’un enfant peut provoquer dans une famille. Surtout, le réalisateur garde toujours une touche d’optimisme dans un sujet qui ne s’y prête pas.




L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.35:1
   
   
Simple dans sa narration mais pas dans sa photographie. Les couleurs  sont magnifiques et les contrastes sont parfaitement dosés pour lui donner une profondeur tout en douceur et en puissance. L’ensemble répond à une intrigue qui pousse le spectateur à sa propre réflexion et l’ensemble bénéficie d’une mise en lumière toute en nuances. 

Le Son
 
Le film est disponible en Dolby Digitale 5.1. Un choix évident qui permet de réellement plonger dans le jeu des acteurs et de mieux se laisser imprégner par l’histoire et par ses réflexions. Du coup on se laisse aller et petit à petit on se laisse emporter par le parcours de ces personnages qui lutte pour survivre à la mort du fils de la famille.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 30 min
  Boitier Amaray
   
   
L’interview de Nanni Moretti et Laura Morante (Molière) son actrice principale qui reviennent tous les deux sur le sujet du film et la manière dont ils ont abordé l’histoire et les personnages. Une interview tenue par Laurent Weill lors de la présentation du film à Cannes en 2001.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage