du même réalisateur
  MULHOLLAND DRIVE
  BLUE VELVET
  ELEPHANT MAN
  TWIN PEAKS : FIRE WALK WITH...
  DUNE

dans le même genre
  LES ANIMAUX FANTASTIQUES : ...
  CHAIR DE POULE 2 : LES FANT...
  LA FORME DE L'EAU
  LE TRÔNE DE FER - GAME OF T...
  GOTHAM : SAISON 3
  DARK CRYSTAL (ULTRA HD / 4K...
  LA TOUR SOMBRE
  TEEN WOLF SAISON 6 PARTIE 2
  LA MOMIE (2017)
  COLOSSAL

du même éditeur
  SEAL TEAM SAISON 1
  NCIS : LOS ANGELES SAISON 9
  EVANESCENCE SYNTHESIS LIVE
  SANS UN BRUIT (ULTRA HD / 4...
  MACGYVER SAISON 1
  HAWAI FIVE-0 SAISON 7
  GREASE : EDITION 40ÈME ANNI...
  MOTHER !
  TRANSFORMERS 3 - LA FACE CA...
  TRANSFORMERS (ULTRA HD / 4K...


Dernières Actus
  REDÉCOUVREZ PHANTOM MANOR D...
  KLIPSCH LANCE UN CONCOURS D...
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...

Twin Peaks : The Return

Genre Fantastique
Pays USA (2017)
Date de sortie mardi 27 mars 2018
Durée 992 Min
Réalisateur David Lynch
Avec David Lynch, Kyle Mac Lachlan, Michael Horse, Sheryl Lee, Miguel Ferrer, Robert Forster, Naomi Watts, Tim Roth
Producteurs David Lynch et Showtime
Scénaristes David Lynch et Mark Frost
Compositeur Angelo Badalamenti
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Anglais
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Paramount
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  992 min
  Nb Dvd  10
   
   
Un quart de siècle après avoir révolutionné le monde des séries TV, Twin Peaks est de retour. Ouvrant et démultipliant votre vision du monde tel que vous croyiez le connaître, cette série vous mènera en des lieux merveilleux, étranges et bien au-delà.
 
Alors pour le coup, s’il y a bien une série mythique autant que mystique à souhait c’est bien « Twin Peaks » ! Car tout au long de sa vingtaine d’épisode, l’intrigue nous entraine dans les pas d’un agent qui cherche à élucider un meurtre : celui de Laura Palmer. Mais voilà à mesure que l’enquête progresse, le monde de l’agent et de la bourgade de Twin Peaks semble se disloquer et se mélanger entre le passé, le futur, le réel et l’imaginaire. Une série qui s’étira d’abord sur deux saisons, tenant en haleine des millions de spectateurs à travers le monde et s’offrant le luxe suprême de réécrire la narration d’un programme destiné à la télévision. Portée, il faut bien le dire, par la maître David Lynch, qui y impose une patte surréaliste propre au réalisateur qui peut s’enorgueillir d’avoir donné son nom à un style : « Lynchien ».
 
Donc, forcément l’arrivée d’une troisième saison, à nouveau chapeautée par le maître, nous fait frétiller d’avance pour ne pas dire saliver. Et le résultat est évidemment à la hauteur de l’attente des fans. D’abord parce que David Lynch est à la manœuvre et, alors que d’autres se seraient embourgeoisés, lui n’a rien perdu de son style, de sa narration tout en mécanisme mêlant l’ordinaire à l’extraordinaire, ouvrant de nouvelles pistes sur certaines non fermées. Dés le premier épisode les codes de la série avec ces personnages découpés, hors du temps et presque hors d’une société classique. A la fois marginaux, menaçants ou attirants, chacun des personnages participent à un puzzle dont le maître installe chaque pièce dans un désordre maîtrisé que les autres réalisateurs auront à charge de guider l’œil et l’esprit du spectateur pour en comprendre les secrets.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans cette troisième saison de « Twin Peaks » faire perdurer l’esprit et la logique des deux premières saisons pour prouver, si cela en était besoin, que la série n’a pas acquit son rang de cultissime par manque de matière en concurrence. Non la série de David Lynch est avant tout une œuvre majeure qui peut être considérée, tout proportion gardée, comme une continuité de celle de son créateur qui, tout au long de sa carrière, n’a eut de cesse que de déstructurer sa narration pour la rendre plus parfaite, plus fine et encore plus précise.  Si « Twin Peaks » garde tout de même une intrigue assez classique pour une série, elle pourrait presque s’amuser d’être le contre-pied de sa concurrente « X-Files » qui clame à nouveau également que : « La vérité est ailleurs ».

En conclusion une troisième saison, une fois encore, supervisée par le maître David Lynch, qui n’a rien perdu de sa qualité narrative, de son univers très loin d’être longiligne. La troisième saison nous entraîne vingt-cinq ans après le meurtre de Laura Palmer et nous propose de trouver une partie des réponses aux questions laissées en suspens lors des saisons précédentes. Une véritable sensation ! 


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.78:1
   
   
La réalisation ayant soigné le détail, il aurait été dommageable que l’édition ne soit pas à la hauteur. La lumière est parfaitement mise en valeur, et l’ensemble bénéficie d’un rendu remarquable, avec des couleurs précises et des contrastes bien tenus qui offre une qualité de nuances à la hauteur de l’attente.

Le Son
 
La piste sonore bénéficie en VO comme en VF d'une piste Dolby Digitale 5.1 efficace et assez précise qui permet une belle immersion dans l’univers si particulier de la série. 

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 120 min
  Boitier Amaray
   
   
Une édition à la hauteur de l’évènement avec sur le premier DVD, des spots promotionnels réalisé par David Lynch lui-même. Puis un focus « Twin Peaks : Le Phénomène » sur la série et particulièrement sur les différentes étapes qui l’ont fait rentrer dans le panthéon des séries cultes. Tous les protagonistes viennent expliquer les origines et les ambitions que s’était donné l’équipe, notamment à une période où le risque n’était pas de mise sur les chaines de télévision. En trois parties, ce focus permet d’explorer les moments clés de la série : Sa création, le mélange entre la vie et la mort et enfin la renaissance avec cette troisième saison attendue comme le messie.

Et comme un évènement ne trouve jamais meilleure vitrine de lancement que la plus grande réunion de fans, la production s’est donc rendue au « Comicon de San Diego ». Durant cette session les fans ont pu s’entretenir avec l’équipe et poser des questions sur l’aspect surprenant et pour certain « bizarre » de la série et toutes les influences qu’elle suscita.

Le plus gros des bonus se trouve sur le neuvième dvd avec « Impression : un voyage dans les coulisses de Twin Peaks » qui nous propose de plonger au cœur de la conception de la série, notamment en suivant les traces de David Lynch lui-même en plein travail de mise en scène et de conception dans cette troisième saison qui se devait de garder la même atmosphère que dans les années 90. L’intérêt de ce documentaire divisé en plusieurs chapitre est de laisser le travail parler de lui-même sans commentaire, et de l’entrecoupé d’une narration monocorde qui rappelle l’esprit de la série. Le documentaire ne manque rien, que ce soit David Lynch en train de tourner et donc de guider ses acteurs ou encore de visiter les décors, donner ses indications et même de participer à la fabrication d’objets insolites dédiés à la production.

L’édition se termine en apothéose avec un dixième dvd qui permettra encore une fois de suivre les pas du réalisateur qui, dans cette saison 3, est à la fois : Showrunner, producteur, scénariste, réalisateur et acteur. « Twin Peaks » est et reste indéniablement lié à David Lynch et se révèle encore plus dans cette troisième saison comme un prolongement de son œuvre cinématographique.

« Logos Rancho Rosa » est une succession des logos qui introduisent la série à chaque épisode.

Et pour finir une galerie de photos des coulisses du tournage.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage