du même réalisateur
  STAR TREK LA NOUVELLE GÉNÉR...
  PAPYRUS, LE FILM
  PADDINGTON
  LES PETITES CRAPULES VOLUME...
  PRUDENCE PETITPAS
  SIMPLY RED GREATEST VIDEO H...
  X-FILES SAISON 5
  THALASSA - LE TOUR DU MONDE...
  COFFRET MICHEL SARDOU : BER...
  VIDÉO ANNIVERSAIRE

dans le même genre
  JUSTICE LEAGUE
  SPIDERMAN HOMECOMING
  WONDER WOMAN
  LOGAN (ULTRA HD - 4K)
  LOGAN
  HANCOCK (ULTRA HD / 4K)
  BATMAN VS ROBIN
  DRACULA UNTOLD
  X-MEN DAYS OF FUTURE PAST
  CAPTAIN AMERICA : LE SOLDAT...

du même éditeur
  SPIDER-MAN : NEW GENERATION
  CHAIR DE POULE 2 : LES FANT...
  I FEEL GOOD
  VENOM
  UN PEUPLE ET SON ROI
  SEARCHING - PORTÉE DISPARUE
  TRANSYLVANIE 3 : DES VACANC...
  EQUALIZER 2
  ALPHA
  LE MONDE EST À TOI


Dernières Actus
  LE CHANTEUR SUD AFRICAIN JO...
  DISNEY DÉVOILE LA BANDE ANN...
  LE FESTIVAL "VAL DE ROCK" E...
  TRÈS COURT INTERNATIONAL FI...
  PREMIÈRE IMAGE DE "WEST SID...
  GLADIATEUR 2 EST CONFIRMÉ
  LE RÉALISATEUR FRANCO ZEFFI...
  RALPH 2.0 EN DVD ET BLU-RAY

Les nouvelles aventures de Spider-Man : Saison 1

Genre Super-héros
Pays Etats-Unis (2003)
Date de sortie lundi 14 juin 2004
Durée 260 Min
Réalisateur Divers
Avec Spider-Man
Producteurs Avi Arad, Rick Ungar, Stan Lee, Audu Paden
Compositeur John Digweed et Nick Muir
Format Dvd 9
Site Internet Le site de Marvel
Le producteur Mainframe
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Oui
Oui
Oui
  Français
Oui
Oui
Oui

Le Film Critique de Jean-Luc Richter
  Editeur   SPHE
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  260 min
  Nb Dvd  1
   
   

Les nouvelles aventures de Spider-Man

Le personnage de Spider-Man a été imaginé par Stan Lee en 1962 pour un ‘comic’ américain nommé « Amazing Fantasy » du groupe de publication Marvel. Le succès fut tellement important que Stan Lee fût rapidement promu éditeur et parvint à prendre des participations dans la société Marvel. Après ces premiers succès, le personnage fut adapté en dessin animé en 1967. Une série télévisée vit ensuite le jour entre 1977 et 1979 puis plusieurs autres adaptations, dont une série animée à succès entre 1994 et 1998.

Mais c’est surtout le film Spider-Man, sorti au cinéma en 2002 qui relança la machine du succès. Cela poussa l’éditeur Sony Pictures et les ayants droits, Marvel Comics, à accepter une adaptation du personnage sous la forme d’une bande dessinée en trois dimensions. Le projet était très ambitieux, puisque l’équipe de base du projet voulait faire participer Stan Lee à celui-ci. Le créateur du super héros n’a, pour sa part, accepté de participer à cette aventure qu’à la condition que le résultat final soit proche des ‘comics’ d’origine.

Sous l’impulsion d’Audu Paden, co-réalisateur sur la série animée « Starship Trooper », déjà en 3D, une campagne fut lancer pour trouver un studio de production 3D capable de produire des émissions avec des personnages ressemblant à la bande dessinée papier. Ce fut le studio Mainframe, déjà créateur de la belle série 3D « Reboot » qui parvint à convaincre les initiateurs du projet. Employant les grand moyens sur une période très courte, cette équipe a réalisé une première saison de 13 épisodes, initialement destinée à la chaîne de télévision MTV. Ce sont ces épisodes que l’on retrouve sur ces DVD.

Les épisodes

Les deux DVD regroupent 13 épisodes de 20 minutes chacun. Ils constituent une suite logique du film Spider-Man auquel ils font parfois référence. Rappelons que dans ce film l’étudiant journaliste Peter Parker est piquée par une araignée mutante qui lui donne des super pouvoir. Il va alors affronter le docteur Osborne, le père de son meilleur ami, qui est devenu fou et a pris en otage la jeune amie de Peter, Marie-Jane. Au terme du film, Spider-Man tue Osborne et retourne à ses études.

Turbo Jet

Spider-Man affronte Blue Streak, un Robin des Bois moderne armé d’un système de propulsion qu’il a volé à la NASA. Comme celui qui l’a inspiré, il vole les riches pour donner aux pauvres. Mais suite à un quiproquo, Spider-Man est pris pour son complice…

Le piratage du siècle

Des agents de la CIA contactent Spider-Man pour lui demander de voler une puce électronique à de dangereux criminels. Une fois la puce remise entre les mains des agents, Spider-Man commence à avoir un doute sur l’identité de ses commanditaires…

Effets secondaires

Le professeur de Peter, Doc Connors, s’est injecté de l’ADN de reptile. Il se change progressivement en une sorte de monstrueux lézard agressif…

La mante religieuse

Mantis, une femme de plus de 1,80 m, experte en arts martiaux et en armes blanches, est engagée par un richissime collectionneur pour capturer Spider-Man…

Double Jeu

Spider-Man est déchiré lorsqu’il apprend que la Chatte Noire, une voleuse qui a commis une série de cambriolages particulièrement audacieux, est en fait la fille dont Harry, son meilleur ami, est amoureux…

Scoop Toujours !

Trois experts du KGB prennent plusieurs personnes en otage, parmi lesquelles Peter et Indy. Ils veulent Spider-Man…

Le jeu des secrets

Grâce à sa nouvelle invention, une sorte de couronne qui donne des pouvoirs de perception extra-sensorielle, Christina, la collaboratrice de Peter Parker au labo, parvient à lire dans l’esprit du jeune homme…

Haute tension

Max, un ami de Peter Parker considéré comme ringard dans son lycée, subit une terrible épreuve de bizutage qui tourne mal et aboutit à la création d’Electro…

Entre l’esprit et la matière

Le docteur Zellner teste son nouveau « sérum améliorateur d’intelligence » sur Flash, qui montre instantanément une augmentation fulgurante de ses capacités intellectuelles…

Panique à Manhattan

Lors d’une conférence de presse à laquelle il assiste, Peter film par hasard quelque chose que Silver Sable, un tueur à gage, est prêt à tout pour récupérer…

Créature Electrique

Electro est de retour et cette fois il a bien l’intention de faire subir à Sally la même chose que ce qui l’a transformé…

Duo Infernal (en deux parties)

Frère et Sœur, les jumeaux Gaines sont dotés d’étranges pouvoirs mentaux. Ils s’échappent lors de leur transfert en convoi blindé. Spider-Man se lance à leur poursuite…

Critique subjective

Cette série est une véritable bombe ! Techniquement parfaite avec des animations très haut de gamme et une bande son splendide en 5.1, les scénarios des épisodes rappellent les meilleures histoires des comics américains et tiennent en haleine de bout en bout. Le choix graphique donne l’impression de se retrouver devant une bande dessinée de Stan Lee qui aurait soudain acquis sa vie propre pour déborder de son journal. Les personnages sont trés bien modélisés et disposent d'expressions presque humaines. Si vous aimez les dessins animés, les super héros ou les deux à la fois, il faut absolument vous jeter chez votre marchand favori pour acheter ce DVD, vous ne le regretterez pas !


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.78:1
   
   

Face à une licence comme celle de Spider-Man, les réalisateurs et l’équipe technique devaient réaliser des animations à la hauteur. Le choix de la 3D apportait la possibilité de créer des scènes d’action époustouflantes. Mais afin de revenir aux sources des comics, les animateurs ont choisi de réaliser leurs éclairages en « cell-shading » (comme dans le jeu vidéo ‘XIII’), ce qui donne un aspect ‘dessin’ aux animations et permet d’assurer une continuité parfaite avec les dessins sur papier. Le résultat est très convaincant et donne un cachet unique à la série. Il faut ajouter à cela que la 3D a permis aux animateurs de hisser l’image au niveau d’une production cinématographique des studios Dreamworks ou Pixar, avec un peu moins de détails dans les images pour rester dans les délais d’une production télévisée.

Les arrières plans ne sont jamais vides, la ville de New-York est peuplée d’innombrables voitures et piétons. Tous les personnages en arrière plan sont animés et réagissent à leur manière et les éclairages sont une véritable réussite. Pour couronner le tout, les épisodes nous sont proposés dans leur version 16/9, ajoutant une grande image pour le grand spectacle.
Le transfert sur DVD a été très bien réalisé et ne présente pas de défaut de compression, à part de très légers tremblements dans certaines lignes de temps à autre. Le fait d’avoir utilisé une technique d’éclairage par aplat de couleur a permis d’optimiser la compression au maximum et de caser jusqu’à 8 épisodes de 20 minutes sur le premier DVD, cela sans perte de qualité visible.

Le Son
 
Le DVD propose deux pistes sonores au format Dolby Digital 5.1 en français et en anglais. Autant couper court au suspens : la bande son de cette série animée est tout simplement époustouflante ! La dynamique est excellente, les voix originales et leurs doublages sont de très bonne qualité (même si les voix originales sont un cran au-dessus). Le caisson de basse est exploité à merveille alors que les enceintes surround fusent d’effets percutants, toujours utilisés à bon escient. La spatialisation nous emporte au cœur de l’action et contribue à scotcher à son fauteuil tout être humain normalement constitué d’un bout à l’autre de chaque épisode. Les musiques crées par John Digweed et Nick Muir spécialement pour la série sont d’une qualité rare et achèvent de faire de cette bande son une référence dans le domaine de l’animation.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 60 min
  Boitier Amaray
   
   

Pour ces DVD, l’éditeur GCTHV a mis les petits plats dans les grands et nous propose des suppléments de grande qualité. Si les menus sont un peu statiques, si le boîtier contenant les deux DVD ainsi que la sérigraphie sont assez classiques, la profusion d’informations sur la série vient amplement combler notre attente :

Sur les deux DVD :

Commentaires audio

Tous les épisodes bénéficient d’un commentaire audio de la part de l’ensemble de l’équipe technique. Ces commentaires peuvent être sous-titrés en français et se superposent en totalité à la bande son originale qui n’est plus qu’à peine audible. Les commentateurs sont très bavards et reviennent en détail sur les techniques d’animation utilisées, l’histoire des personnages, la façon de gérer les éclairages… Une voix off pose parfois des questions à l’équipe pour relancer le commentaire afin qu’il n’y ait jamais de temps mort. De cette façon, aucune étape de la réalisation de la série n’est occultée, ce qui ravira les fans !

Amazing Spider-Facts (version anglaise, française, néerlandaise et espagnole)

Sur le principe de l’émission « pop-up vidéo » de MTV, de petites bulles apparaissent de temps à autre en superposition sur l’image et donnent des indications sur les acteurs qui doublent les personnages, sur de petits détails et anecdotes en relation avec les épisodes.

D’autres suppléments sont accessibles sur chacun des DVD :

DVD 1

L’iconographie

Cette galerie d’image permet de voir les dessins préliminaires qui ont été utilisés pour la création des personnages.

DVD-ROM : modélisation des personnages

Prévue pour se déclancher à l’insertion du DVD dans un lecteur informatique, cette partie (compatible Mac te PC) donne accès à une animation Flash qui permet de se composer ses propres personnages à partir des éléments de visages fournis. La même interface permet aussi d’accéder aux sites web de l’éditeur.

Films annonces

Cette section donne accès à la bande annonce de la série, à celles des films Spiderman 1 et 2 ainsi qu'aux dessins animés édités par Columbia Tristar / Sony Pictures.

DVD 2

Documentaires

Spider-Man : Le Making Of (23 minutes) - VOST

Ce documentaire intéressant présente des interviews de Stan Lee (créateur de Spider-Man) et Audu Paden (Réalisateur). Ces derniers raconte comment la série animée à vu le jour et la façon dont les 13 épisodes de la premières saison ont étés produits, en flux tendu. Le réalisateur revient en détail sur le casting, le choix du studio d’infographie, l’écriture des scénarios, la réalisation du storyboard…

Spider-Man tech :

la création des figurines – VOST – 12 minutes

Johnny Darrell (Directeur/Développement) revient sur les difficultés techniques pour la création des personnages sur ordinateur, la coloration des images avec un aspect BD et les subtilités de l’éclairage.

L’animation – VOST – 14 minutes

Robin Shea (Responsable des animations) explique comment les animateurs ont mis en image les dialogues préenregistrés et réalisés la synchronisation faciale. Le technicien montre en détail la façon dont cette partie de l’animation est réalisée sur ordinateur, le tout avec de nombreuses images de la série à différents stades de développement.

Les compositeurs – VOST – 7 minutes

John Digweed et Nick Muir nous parlent de la façon dont ils ont créé la bande son pour la série Spider-Man. Ils évoquent les impressions qu’ils ont voulu transmettre à travers la musique et leur méthode de travail avec le studio de production.

Bêtisier – VOST – 1 minute 30

Il présente cinq séquences spécialement réalisées pour ajouter un peu d’humour en fin de DVD !

Un mot sur les suppléments :

Rarement les suppléments auront étés aussi nombreux et d’aussi bonne qualité pour une série télévisée, surtout d’animation. Entre les commentaires audios et les documentaires, la création de la série n’aura plus aucun secret pour les fans. De quoi regarder encore et encore ces épisodes en dénichant du regard tous les détails mis par l’équipe de production qui a effectuée ici un travail artistique colossal !


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage