Les images des menus


Les images du film


Les images des bonus





du même réalisateur
  LAISSEZ-PASSER
  L'APPÂT
  CAPITAINE CONAN
  QUAI D'ORSAY
  LUMIÈRE
  VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA ...

dans le même genre
  MORTAL ENGINES
  BUMBLEBEE
  FUTURE WORLD
  VENOM
  KIN : LE COMMENCEMENT
  NEW YORK 1997 (REMASTER 201...
  THE HANDMAID'S TALE - LA SE...
  DARKEST MINDS : REBELLION
  WESTWORLD SAISON 2
  2001 : L'ODYSSÉE DE L'ESPAC...

du même éditeur
  SANG FROID
  COLETTE
  MIA ET LE LION BLANC
  MAUVAISES HERBES
  JOHNNY ENGLISH CONTRE ATTAQ...
  L'AMIE PRODIGIEUSE
  LE GRAND BAIN
  NEW YORK 1997 (REMASTER 201...
  GUY
  PRINCE DES TÉNÈBRES


Dernières Actus
  PREMIÈRE IMAGE DE "WEST SID...
  GLADIATEUR 2 EST CONFIRMÉ
  LE RÉALISATEUR FRANCO ZEFFI...
  RALPH 2.0 EN DVD ET BLU-RAY
  LE TRÈS COURT INTERNATIONAL...
  VAL DE ROCK, PREMIER FESTIV...
  LAURA DERN, SAM NEIL ET JEF...
  X-MEN DARK PHOENIX

La mort en direct

Titre Original La mort en direct
Genre Science Fiction
Pays France (1979)
Date de sortie jeudi 13 mars 2003
Durée 128 Min
Réalisateur Bertrand Tavernier
Producteurs Bertrand Tavernier
Scénaristes David Rayfiel, Bertrand Tavernier
Compositeur Antoine Duhamel
Format Dvd 9
Site Internet Site Officiel des Studio Canal
Informations
Complémentaires
Film dédié à Jacques Tourneur Récompenses : Foreign Press Award Grand prix du festival de Trieste
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Non
Non
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Sylvain Fossey
  Editeur  
  Edition   Simple
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  128 min
  Nb Dvd  1
   
   

Résumé du Film :


Cette histoire se passe dans un futur proche, et indéterminé. La télévision a envahi la vie de chacun, le traquant jusque dans les moindres recoins de sa vie privée. Dans cette société sans âme, on meurt de vieillesse, de faim, ou d'une balle dans la tête, rarement de maladie. C'est ce qui fait de Katherine (Romy Shneider) un cas particulier. A cette époque, une nouvelle émission passionne les gens. Un reportage d'un genre particulier : "La mort en direct". Et l'épisode annoncé risque bien de battre des records d'audience. Une femme va mourir à l'antenne. Cette femme, c'est Katherine, à qui son médecin vient d'apprendre qu'elle n'en a plus que pour trois semaines à vivre. Celui-ci, qui la reçoit en consultation, a autorisé deux hommes à observer l'entrevue et la visite médicale à travers une glace sans tain. L'un, Vincent (Harry Dean Stanton), est directeur de télévision. L'autre, Roddy (Harvey Keitel), réalisateur, est un homme doué, intelligent qui a vendu son âme au diable pour réussir. Il a accepté qu'on lui greffe une mini-caméra dans le cerveau. Tout ce qu'il voit est automatiquement enregistré sur une bande vidéo. Il n'a plus ni vie privée, ni secrets. La télévision fait une proposition à Katherine, qu'elle repousse très vivement. Mais, après plusieurs jours de pression et d'angoisse, elle finit par accepter de se livrer à ce petit jeu de la mort et exige qu'on lui paie directement la moitié de la somme. En fait, elle veut fuir et se réfugier là où personne ne la reconnaîtra pour mourir tranquille. Vincent accepte le marché, mais il a deviné la ruse.


Avis Subjectif :


Première chose qui frappe lorsque le film est fini, on se dit, déjà à l’époque la télé réalité n’est pas loin, et peut être dangereux…

Le jeu des acteurs est magnifique surtout Romy Schneider qui joue à la perfection malgré que la version originale du film soit en anglais.

Harvey Keitel quant à lui toujours aussi imposant, c’est un vrai régal les deux acteurs se complète (même si pendant le tournage il y a eu pas mal de dispute entre ces deux là car ils n’ont pas la même approche du jeu…).

L’histoire adapté du roman de David Compton est vraiment bien réussi, d’ailleurs il a dit à l’époque à Bertrand Tavernier que les changement qu’il avais fais par rapport à son livre étaient vraiment bien et beaucoup plus explicite que dans son livre et que l’ambiance été bien retranscrite (que dire de plus ?).

 


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   

La rendu de l'image est moyenne et cela est du à la source vidéo d’époque du film. Le film est sombre (film tourné en Irlande…) tout le temps sauf la dernière partie. Sachant la qualité du film original on peut dire cette version est superbe en effet le film dans sa version initiale est vraiment de qualité médiocre et la version DVD réussi un tour de force. Cela se regarde et ce n’est pas très gênant mais rien à voir avec la qualité des DVD actuel.

 


Le Son
 

Niveau piste audio nous avons le droit à deux pistes mono, une en version originale sous titré français et une autre en français. Les deux pistes sont pauvre car reprit du master original, dommage car ce film mérite mieux.

 


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 82 min
  Boitier Amaray
   
   

Enfin des bonus à la hauteur d’un tel film. En effet nous avons le droit à :


·        Une longue interview de 45 min de B. Tavernier et P-W. Glenn (Chef opérateur) qui nous livre tous les secrets et les anecdotes du tournage. Vraiment intéressant car ce sont les deux personnes les plus aptes à parler du film et de pouvoir juger sur le jeu des acteurs. Vraiment captivant, cela se regarde d’une seule traite, parfait !


·        Un reportage « Archives » : sur le tournage du film de 37 min intitulé « La mort en direct » impressions d’un tournage. La qualité est vraiment très moyenne voire médiocre mais on remonte dans le temps avec ce reportage fort plaisant. Avec des images superbe, le montages des décors, la réalisation de certaines scènes avec grue à l’appui (ce qui pour l’époque donné des effets vraiment des plus réussi). On découvrira que au moins une dizaine de nationalité étaient présente sur le tournage ce qui n’a pas été simple pour le réalisateur et l’équipe technique…


·        Une Galerie photo est aussi présente sur le DVD avec de très belle photo, un des meilleurs suppléments avec les interviews, de plus la qualité est très bonne.


·        Les filmographies de B. Tavernier, R. Schneider, H. Keitel, H. Dean Stanton et M. Von Sydow histoire d’avoir un aperçu des différents films de chacun ce qui est une bonne idée.


·        La présentation de la collection TAVERNIER avec des extraits de certains de ces films.


Les menus sont simples et facile à naviguer, la sérigraphie est assez moyenne mais cela est une question de goût, les « studio Canal » aurait pu faire un petit effort sur ce point.

 


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage