du même réalisateur
  STAR TREK LA NOUVELLE GÉNÉR...
  PAPYRUS, LE FILM
  PADDINGTON
  LES PETITES CRAPULES VOLUME...
  PRUDENCE PETITPAS
  SIMPLY RED GREATEST VIDEO H...
  X-FILES SAISON 5
  THALASSA - LE TOUR DU MONDE...
  COFFRET MICHEL SARDOU : BER...
  VIDÉO ANNIVERSAIRE

dans le même genre
  LE BOOK CLUB
  LADY BIRD
  BAGDAD CAFÉ
  OTEZ MOI D'UN DOUTE
  L'EMBARRAS DU CHOIX
  PATERSON
  TINI : LA NOUVELLE VIE DE V...
  LA FACE CACHÉE DE MARGOT
  MARIAGE À L'ITALIENNE
  VALENTIN VALENTIN

du même éditeur
  JURASSIC WORLD EVOLUTION (S...
  LE JEUNE MESSIE
  LA VIE EST BELLE (ULTRA HD...
  LA VIE EST BELLE
  ESCAPE AT DANNEMORA
  CRAWL
  ROCKETMAN
  LE PARC DES MERVEILLES
  SIMETIERRE
  BUMBLEBEE


Dernières Actus
  DVDCRITIQUES LIVE #29 : EN ...
  TEST AMPLI-TUNER PIONEER VS...
  DOLBY ATMOS MUSIC : QUOI, O...
  L’ASCENSION DE SKYWALKER EN...
  NOUVEAUTÉS 2020/2021 YAMAHA...
  FOCAL CHORA 826D DOLBY ATMO...
  SMYTH REALISER A16 : L'INTE...
  NEED FOR SPEED: HOT PURSUIT...

90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération Saison 2

Genre Comédie sentimentale
Pays USA (2010)
Date de sortie mercredi 1 juin 2011
Durée 869 Min
Réalisateur Divers
Avec Shenae Grimes, Tristan Wilds, Annalynne McCord, Ryan Eggold, Jessica Stroup, Michael Steger, Matt Lanter
Producteurs Wendey Stanzler et Maria Maggenti
Scénaristes Divers
Compositeur Divers
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Français
Oui
Oui
Non
  Anglais
Oui
Oui
Non
  Italien
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Emmanuel Galais
  Editeur   Paramount
  Edition   Coffret
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  869 min
  Nb Dvd  6
   
   
Retrouvez Annie et Dixon au lycée de West Beverly pour une toute nouvelle saison d’amitiés, de drames, de trahisons et de mensonges. 90210, le code postal le plus connu d’Amérique, est de plus en plus chaud. Ne ratez pas les scandales, le sexe et les rivalités fraternelles. Les relations sont mises à l’épreuve, les grossesses sont feintes et les rumeurs s’envolent comme des « Sextos ».

Il y a deux questions qu’il faut se poser en regardant la série « 90210 » : « Comment tenir plusieurs saisons avec rien ? » et dans un deuxième temps « Comment redonner un souffle nouveau à une ancienne licence ? », et bien la réponse se trouve dans cette série. Reprenant les clés qui ont fait le succès de la grande sœur, le quotidien d’une jeunesse dorée, certes, mais abandonnées à leurs névroses, découvrant la vie sous un soleil brûlant jusque dans les sentiments. Sur fond d’amitiés, d’amours, de contrariétés en tout genre, de drogues, d’alcool, de parents absents et autres inconvénients d’une jeunesse qui fait rêver les plus jeunes et inquiète les plus grands.

On pourra dire évidemment que les scénaristes remplissent du vide avec pas grand-chose, que les intrigues ressemblent de toute part à son modèle et qu’ils n’apportent rien de plus que les autres séries du genre « Gossip Girl » et ainsi de suite…Et cela est vrai, mais il est une qualité que les scénaristes de la série ont de reconnaissable: Ils parviennent à capter l’attention du spectateur. Si l’on compare les personnages de « 90210 » avec leurs collègues de New-York on se rend vite compte que l’attention du public n’est pas la même. Au cœur de la grosse pomme, les intrigues sont plus vicieuses, les personnages plus « Trash », on ne parvient que plus difficilement à séparer les adultes des ados, à Beverly Hills, les héros sont plus proche du jeune public qui les suit dans leur pérégrinations, plus facilement identifiable. Ce qui rend les intrigues, au demeurant assez lisses, plus percutantes.

Côté distribution, pas grand-choses à dire, les comédiens n’en font pas beaucoup plus que dans les autres séries, sinon un budget salive plus important, rapport au nombre de baiser par épisode, qui doit friser le record du monde. Difficile de parler de l’un plus que de l’autre, tant la constance est de mise sur l’ensemble du casting, y compris dans les plus anciens tels que Jenny Garth (Beverly Hills) et Rob Estes (Melrose Place).

Cette deuxième saison révèle sont lots d’intrigues à tiroirs d’échanges d’armes. Les couples se mentent, s’aiment, se défondent et ainsi de suite dans un rythme soutenu, entre névroses, sentimentalisme et autres obstacles permanents. Un peu plus structurés que lors de la première saison, les personnages apparaissent avec toutes leurs fêlures, leurs détresses et leurs amours. Les parents sont de moins en moins présents, hors mis ceux d’Annie et de Dixon. Sans pour autant faire dans le chef d’œuvre absolu, la deuxième saison donne un plus de corps à l’ensemble et même si les similitudes avec sa grande sœur des années 90 se fait un peu plus présente, on se passionne toujours autant pour la série.

En conclusion, une deuxième saison qui renforce le trait des personnages et qui confirme l’intérêt de la première saison. Sans toutefois hurler à l’originalité, la série Beverly Hills nouvelle version confirme tout le bien que l’on pouvait en attendre.

L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 1.78:1
   
   
Une image soignée qui joue sur le grain et sur les couleurs pour mieux imprégner le spectateur. Les contrastes sont de très bonne tenues et donnent une réelle profondeur à l’ensemble. Les couleurs quand à elle gardent une véritable identité servant à merveille les besoins de la réalisation. Un véritable bonheur donc !

Le Son
 
Une piste 5.1 forcément efficace, qui fait vibrer les basses à vous en faire trembler les neurones. La dynamique est à la hauteur de la musique et s’il y un plaisir à prendre il est certainement ici. La spatialisation reste toutefois assez inégale et les dialogues perdent en équilibre. Un seule grande déception la version française en 2.0 d’une banalité affligeante !

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 45 min
  Boitier Coffret
   
   
Comme lors des coffret de la version précédente, cette deuxième saison offre aux spectateurs une visite sobre mais complète de la saison. Avec, pour commencer la présentation des nouveaux visages, des nouveaux personnages de la série, puis une comparaison assez intéressante entre l’ancienne série et la nouvelle. Une comparaison que l’on avait déjà faite en suivant les épisodes un à un, mais qui permet d’en renforcer les traits. L’édition nous propose d’ailleurs une visite du Beach Club et une présentation de l’évolution des décors avec ses changements de style, ses évolutions technologiques etc….Puis un gros plan sur les relations entre Adrianna et Navid durant cette nouvelle saison.

Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage