du même réalisateur
  COLUMBO SAISON 2
  MASH SAISON 6
  JEAN PIERRE COFFE : CE QUE ...
  HERB ALPERT WITH THE JEFF L...
  MI-5 SAISON 2
  ERIC CLAPTON : LIVE AT MONT...
  CANNED HEAT : LIVE AT MONTR...
  JAMES BROWN : LIVE AT MONTR...
  RAY CHARLES : SOUL OF THE B...
  DR HOUSE SAISON 1

dans le même genre
  CAPHARNAÜM
  L'AMIE PRODIGIEUSE
  A BRIGHTER SUMMER DAY
  SHÉHÉRAZADE
  GUY
  HIPPOCRATE : SAISON 1
  THE LOST SOLDIER
  THE STRANGE ONES
  1900
  CHICAGO MED : SAISON 2

du même éditeur
  HERBES FLOTTANTES
  REQUIEM FOR BILLY THE KID
  LA TERRE ABANDONNÉE
  LONESOME JIM
  CONFESSION OF PAIN
  LES EUROPÉENS (COLLECTION J...
  MALA NOCHE
  COFFRET D.W. GRIFFITH : NAI...
  SISTERS IN LAW
  CONTE DE CINEMA


Dernières Actus
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...
  NETFLIX ANNONCE LA SAISON 3...
  LE PALMARÈS DU FESTIVAL SÉR...

Coffret La cité des hommes saisons 1 & 2

Genre Drame
Pays Brésil (2003)
Date de sortie mercredi 24 août 2005
Durée 280 Min
Réalisateur . Divers
Avec Douglas Silva, Darlan Cunha
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Portugais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Non
Non

Le Film Critique de Frédérik Kapler
  Editeur  
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  280 min
  Nb Dvd  2
   
   

"La cité des hommes" est une série tirée du concept du film "La cité de dieu" lui-même tiré d'un roman de Paolo Lins... même équipe à la réalisation, même signature au montage, même lieu de tournage, même personnages, mais ceux-ci ont grandis et ont évolués... En fait l'idée de "la cité des hommes" est arrivée avant "la cité de dieu", lorsque la Globo a diffusé un épisode de Palace 2 qui inaugurait l'apparition de Acerola (Carotte) et Laranjinha (P'tite Orange)... cette apparition fût remarquée grâce à deux faits : une diffusion chanceuse, car le ton de l'épisode sur les favelas de Palace n'était pas du tout ce que la Globo avait pour habitude de faire, mais également par des audiences records lors de la diffusion ! Ainsi la Globo demanda à Katia Lund et Fernando Mereilles de tourner quelques épisodes de "la cité des hommes" pour la télé... mais Katia et Fernando travaillaient déjà sur "la cité de dieu", et c'était leur priorité... La série fût donc tournée après le film, et d'ailleurs l'impact du film renforça l'idée que la série serait un succès...

"La cité des hommes" reprend donc la plupart des personnages de "la cité de dieu", et nous décrit la vie quotidienne des favelas grâce à divers thèmes : un voyage de classe pour visiter une exposition, un voyage pour aller remettre une lettre au président afin de demander la grâce d'un prisonnier, une soirée dans la favela, une journée ensoleillée à la plage ( seul lieu où se retrouvent en fait la favela et les quartiers plus riches de la ville...). "La cité de dieu" se déroulait sur une période étendue, ce qui empêchait de rentrer dans les détails de la favela et sur ses habitants, alors que la série permet justement d'évoquer la vie quotidienne de la favela, rythmée certes par la violence des trafiquants de drogue, mais pas seulement... et qui entre deux règlements de compte ou deux descentes de police doit bien vivre et faire face à d'autres soucis : manque d'argent pour les médicaments, les sorties du samedi soir, les confrontations aux racisme des "blancs riches", et inversement celui des "noirs pauvres" envers les blancs aisés... un épisode traite justement cela et permet de bien se rendre compte que malgré les différences, les peurs sont communes...

La violence dans la favela reste une ligne conductrice de la série, mais la vie à côté de celle-ci devient également un objet important de la série... on remarquera d'ailleurs que sur les premiers épisodes, on voit les chefs de bande se faire tuer un à un, être remplacés par leurs complices, et ceci sans réellement boulverser la vie de la favela et ses habitants : une sorte de routine. Nos personnages clés évoluent, grandissent, se trouvent d'autres intérêts et essayent au maximum de s'éloigner de cette violence, même si celle-ci les rattrape toujours. Mais un espoir émerge sur la fin de la seconde saison, notamment lorsqu'un personnage décide de raccrocher les gants... mais y parviendra-t-il ? Le tout est servi par un montage et une mise en scène dynamique, originale, et plutôt bien écrite. A aucun moment du visionnage l'ennui ne nous guète. La photographie de la série est également travaillée, et reprend bien les couleurs du film.

Episodes :

Saison 1 : "La couronne de l'Empereur" ; "Le beau-frère du mec" ; "Le facteur" ; "Wallace et Joao Victor"

Saison 2 : "Samedi" ; "Deux billets pour Brasilia" ; "Maintenant ou jamais" ; "Les canailles" ; "Mauvais pas"


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   

L’image est proposée dans un format 4/3 - 1.33. Celle-ci est de bonne facture, offrant de belles conditions de visionnage. Celle-ci sera très granuleuse, mais ceci est volontaire. La compression est bonne, permettant de bien retranscrire les différentes couleurs et ambiances de la série ainsi que les divers lieux et décors. Quelques artefacts, des fourmillements et du bruit sur les contours apparaitront, mais rien de vraiment gênant.
En bref, une image de bonne facture permettant un visionnage dans de très bonne conditions, même sur des diffuseurs de grande taille ( > 82cm ).


Le Son
 

Le DVD propose 2 pistes sonores DD 2.0 : VO (portugais) et VF. Les deux pistes sont de bonne qualité. Dynamiques, bien spatialisées, les deux pistes permettront un visionnage dans d'excellentes conditions notamment grâce à de nombreux effets très bien retranscrits. La VF est parfois un peu trop exagérée dans les tons des doubleurs ( trop caricaturale, à l'image de nombreux films se déorulant dans le ghetto ), mais celle-ci reste bonne et ceci ne se perçoit qu'à de rares moments. Elle mettra légèrement plus en avant les dialogues et les effets que son homologue portugaise qui donnera un peu plus de place à l'ambiance. Mais rien de bien gênant.

En bref, le travail a été soigné par l'éditeur et le résultat est de très bonne facture.


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   

Hélas, malgré deux saisons, aucun bonus... c'est bien dommage, surtout qu'un excellent documentaire sur le cinéma brésilien a été réalisé et diffusé sur arte, et que celui-ci évoque cette série, ainsi que le film et l'équipe du tournage.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage