du même réalisateur
  COLUMBO SAISON 2
  MASH SAISON 6
  COFFRET LA CITÉ DES HOMMES ...
  JEAN PIERRE COFFE : CE QUE ...
  HERB ALPERT WITH THE JEFF L...
  MI-5 SAISON 2
  CANNED HEAT : LIVE AT MONTR...
  JAMES BROWN : LIVE AT MONTR...
  RAY CHARLES : SOUL OF THE B...
  DR HOUSE SAISON 1

dans le même genre
  YES FEATURING ANDERSON, RAB...
  STILL ON THE RUN THE JEFF B...
  EVANESCENCE SYNTHESIS LIVE
  ROBERT PLANT AND THE SENSAT...
  BLACK SABBATH : THE END
  DAY OF THE GUSANO: LIVE IN ...
  THE ROLLING STONE : HAVANA ...
  THE ROLLING STONES : TOTALL...
  ROGER WATERS : THE WALL (20...
  KATY PERRY : THE PRISMATIC ...

du même éditeur
  TOTO 40 TOURS AROUND THE SU...
  IMAGINE GIMME SOME TRUTH
  ROLLING STONES : VOODOO LOU...
  AMY WINEHOUSE : BACK TO BLA...
  ROLLING STONES FROM THE VAU...
  SCREAM FOR ME SARAJEVO
  NORAH JONES : LIVE AT RONNI...
  ALONE WITH CHRISSIE HYNDE
  THE MOODY BLUES : DAYS OF F...
  ROBERT PLANT AND THE SENSAT...


Dernières Actus
  POWERDVD 19 : COMPATIBLE 8K...
  KING KONG 2019 : DISPONIBLE...
  HAWAII 5-0 : SAISON 8 EN CO...
  DISNEY DÉVOILE :"LE ROI LIO...
  LE SEIGNEUR DES ANNEAUX LA ...
  NETFLIX DÉVOILE SA NOUVELLE...
  NETFLIX ANNONCE LA SAISON 3...
  LE PALMARÈS DU FESTIVAL SÉR...

Eric Clapton : Live at Montreux 1986

Genre Concert
Pays Suisse (1986)
Date de sortie samedi 23 septembre 2006
Durée 110 Min
Réalisateur . Divers
Avec Eric Clapton, Greg Phillinganes, Nathan East, Phil Collins
Producteurs Festival de Montreux
Compositeur Divers
Format Dvd 9
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non

Le Film Critique de Jean-Luc Richter
  Editeur   Eagle Vision
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  110 min
  Nb Dvd  1
   
   

Eric Clapton

Né en 1945, ce fils naturel d’un Canadien et d’une Anglaise, Eric Clapton est élevé par ses grands-parents maternels. Dans sa jeunesse il écoute beaucoup de blues américain : Muddy Waters, Robert Johnson… Il est passionné de musique et au début des années 60 il est souvent au ‘Ealing Club’ de Londres où il chante parfois avec les Rolling Stones. Guitariste autodidacte, il entre dans le groupe ‘The Roosters’ en mars 1963. Ce groupe ne dure pas longtemps et à la fin de cette année il rejoint les Yeardbird où il surprend par sa virtuosité et dont il devient vite le leader. Le groupe vole de succès en succès, mais Clapton le quitte en 1965, trouvant que les chansons devenaient trop ‘commerciales’.

Il passe alors dans plusieurs groupes avant d’intégrer sérieusement le groupe ‘The Bluesbreakers’ grâce auquel il devient vraiment célèbre. Malheureusement, un différent sur le titre de leur premier album, en 1966, amène Clapton à claquer, une fois de plus, la porte et à former un nouveau groupe : ‘Cream’, avec Ginger Baker et Jack Bruce. Le groupe sortira trois albums avant de se dissoudre en 1969. Le guitariste se retrouve à nouveau dans une période de changement de groupes tous les trois mois. Durant cette période il participera même à un concert des Beatles donné par John Lennon et Yoko Ono, avec George Harrison qu’il a rencontré en 1967 et dont il est très proche. Il faut dire que Clapton est tombé amoureux de l’épouse de George, Pattie Boyd, pour laquelle il écrira la chanson « Layla ». Il finira même par l’épouser en 1979 !

Dans le même temps, le guitariste a élargi son horizon musical avec le groupe ‘Derek ans The Dominos ». La fin de ce groupe, au début des années 70, et ses peines de cœur le font plonger dans la drogue durant trois ans. Il ne s’en sortira qu’avec l’aide de Pete Townshend, le guitariste des Who qui le pousse à faire une cure de désintoxication en Jamaïque. C’est là que Clapton va rencontrer Bob Marley dont il reprendra la chanson ‘I shot the Sheriff’. À la fin des années 70, il devient alcoolique et doit faire une cure de désintoxication à Antigua.

Au début des années 80, il remonte lentement la pente, enchaînant les albums solos et collaborant avec les plus grandes stars. C’est ainsi qu’il enregistre l’album « Behind the Sun » en 1985, produit par Phil Collins. Au début des années 90, il est frappé par la mort du guitariste Stevie Ray Vaugan, lors d’une tournée commune et par la mort de son fils de quatre ans en hommage duquel il écrira ‘Tears in Heaven’. En 1991 il se lie à nouveau avec George Harrison avec qui il fait une tournée mondiale (qui ne passera pas par l’Europe). Mais son véritable come-back sera l’album ‘Unplugged’ où il reprend ses morceaux les plus connus dans des versions épurées aux côtés de standards du blues. Depuis, il continue à sortir régulièrement des albums, dont les plus réputés sont ‘Reptile’, en 2001 et ‘Pilgrim’, en 1998. Son dernier album en date est ‘Back Home, sorti en 2005.

Live in Montreux 1986

Ce concert a été enregistré en juin 1986 au festival de Montreux, en suisse. Sur scène on retrouve le talentueux bluesman accompagné de Phil Collins à la batterie. La présence de l’ancien leader du groupe Genesis n’est pas vraiment une surprise puisque celui-ci a produit et participé à l’album « Behind the sun » de Clapton, l’année précédente. Au côté de ces deux stars, on retrouve Nathan East à la basse et Greg Phillinganes, qui avaient enregistré des titres pour le même album, mais dont les participations n’avaient finalement pas été retenues dans le disque final. Dans ce groupe il manque toutefois deux participants de marque de « Behind the Sun » : le guitariste Steve Lukather et le batteur Jeff Porcaro, tous deux repartit pour leur carrière principale dans le groupe ‘Toto’.

Sur la scène de Montreux, ce quatuor de rêve interprète les meilleurs morceaux d’Eric Clapton ainsi que le Hit ‘In the air Tonight’ qui avait lancé la carrière solo de Phil Collins :

01 – Crossroads
02 – White Room
03 – I Shot the Sheriff
04 – I wanna make love to you
05 – Miss You
06 – Same old blues
07 – Tearing us apart
08 – Holy Mother
09 – Behind the Mask
10 – Badge
11 – Let i train
12 – In the air tonight
13 – Cocain
14 – Layla
15 – Sunshine of your love
16 – Further on up the road


Critique subjective

Ce concert correspond à la période de la « renaissance » d’Eric Clapton, après des problèmes de drogue et d’alcool. Le guitariste démontre qu’il a retrouvé toutes ses capacités et tout son talent. Les interprétations sont efficaces avec sa fender stratocaster qu’il manie en virtuose et un excellent accompagnement rythmique de Phil Collins. La variété de titres interprétés fait de cet album une sorte de ‘best of’ d’Eric Clapton de la période 1965-1985. L’intéressant étant que les morceaux sont interprétés en style rock/pop assez rythmé qui tranche totalement avec la version acoustique qu’il en donnera sur l’album ‘Unplugged’. Si vous aimez Eric Clapton, le blues ou Phil Collins, ce DVD est fait pour vous !


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 4/3 couleur
  Format Cinéma 1.33:1
   
   

L’image présentée est d’assez médiocre qualité. Les couleurs ne sont pas très précises, une impression renforcée par les spots colorés qui ne sont pas idéalement distribués sur la scène. La définition heureusement assez bonne et les cameramen ont le bon goût de rester assez longtemps sur le jeu des musiciens, ce qui sera apprécié par tout amateur de guitare.


Le Son
 

Comme d’habitude pour cette collection des live à Montreux, le DVD en propose pour tous les goûts et toutes les installations avec une piste Stéréo PCM 2.0, une piste Dolby Digital 5.1 et une piste en DTS 5.1 (plein débit !). Largement distancée en termes de bande passante, la piste en Dolby Digital ne s’en tire tout de même pas si mal, mais la dynamique y est tout de même un vrai ton au-dessous des autres pistes. La piste PCM correspond sans doute le mieux aux conditions d’enregistrement de l’époque et propose un son riche et équilibré. Le DTS 5.1 apporte lui une spatialisation améliorée par l’utilisation des enceintes surround. Mais il est difficile de comparer ces deux pistes en termes de qualité, car le DTS est environ 4 dB au dessus du PCM en volume sonore. Le choix entre ces deux pistes dépendra donc essentiellement de votre matériel et de vos goûts : son plus velouté ou son plus pêchu !


Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 0 min
  Boitier Amaray
   
   

Pour ce DVD, l’éditeur Eagle Vision nous propose des menus animés joliment réalisés et un accès complet par morceau. Il n’y a malheureusement aucun supplément sur le disque.


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage