du même réalisateur
  LE SORTILÈGE DU SCORPION DE...
  HOLLYWOOD ENDING
  MÉLINDA MÉLINDA
  MATCH POINT
  SCOOP
  VICKY CRISTINA BARCELONA
  WHATEVER WORKS
  VOUS ALLEZ RENCONTRER UN BE...
  ANNIE HALL
  MAGIC IN THE MOONLIGHT

dans le même genre
  PEGGY SUE S'EST MARIÉE
  MON GRAND-PÈRE ET MOI
  JOURNAL INTIME
  JABBERWOCKY
  MON COUSIN
  LA VOIX DU SUCCÈS
  T'AS PÉCHO ?
  LE DÉFI DU CHAMPION
  POUR UN GARÇON
  TOUT SIMPLEMENT NOIR

du même éditeur
  JOURNAL INTIME
  LA CHAMBRE DU FILS
  EMMANUELLE
  POLICE
  A BOUT DE SOUFFLE (ULTRA HD...
  LES TROIS JOURS DU CONDOR (...
  LE CERCLE ROUGE (ULTRA HD /...
  LA HAINE (ULTRA HD / 4K)
  BRICK
  POUR UN GARÇON


Dernières Actus
  THE LAST TREE EN VOD
  LA LOI DE LA JUNGLE EN VOD
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : WINK ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SHERL...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : SANS ...
  TEST JEU DE SOCIÉTÉ : BLANC...
  2021 : UNE ANNÉE POUR CÉLÉB...
  WONDER WOMAN 1984 EN ACHAT ...

Anything else / Don't drink the water (2 DVD)

Genre Comédie
Pays USA, France, Pays-Bas, Royaume-Uni, (2003)
Date de sortie mercredi 8 septembre 2004
Durée 104 Min
Réalisateur Woody Allen
Avec Woody Allen, Jason Biggs, Christina Ricci, Jimmy Fallon, Stockard Channing, Danny Devito, Kenneth Edelson, Fisher Stevens, Michael J. Fox, Josef Sommer, Robert Stanton, Edward Herrmann, Rosemary Murphy, Julie Kavner, Ed Herlihy
Producteurs Letty Aronson
Scénaristes Woody Allen
Format Dvd 9
Site Internet Site anglais autour de la sortie du film en dvd (pas terrible)
Informations
Complémentaires

Mauvais chargement du sous-titrage français sur le DVD 1
Lors du lancement du DVD Anything else avec ou sans choix d'une piste audio particulière dans le menu versions, la piste audio Dolby Digital 2.0 en VF se lance avec le sous-titrage français. Il faut revenir sur le menu des versions et refaire son choix pour avoir la VF ou la VO sous-titrée Français.

Tout public
 

Langues
  PCM Label Film Bonus Commentaire
  Anglais
Non
Non
Non
  Français
Oui
Oui
Non

Le Film Critique de Laurent Berry
  Editeur  
  Edition   Standard
  Label  
  Zone  2
  Durée Film  104 min
  Nb Dvd  1
   
   

L'histoire :

DVD 1 : Anything else (La vie et tout le reste)
USA, France, Pays-Bas, Royaume-Uni, 2003
Durée : 104 mn.
DreamWorks SKG, Gravier Productions, Perdido Productions, Canal+, Granada Film Productions
Avec : Woody Allen, Jason Biggs, Stockard Channing, Danny DeVito, Jimmy Fallon, Christina Ricci

Entre Jerry, jeune écrivain comique, et Amanda, ça a été le coup de foudre. Tout les rapprochait, une vie de bonheur s'ouvrait et pourtant... Pas si simple la vie au jour le jour avec Amanda, un peu névrosée, boulimique, jamais ponctuelle et qui devient hystérique dès que Jerry la touche, pas facile de se séparer de son agent quand on est son unique client, dur de partager son appartement avec sa belle-mère. Heureusement pour Jerry, il y a Dobel, un confrère qui a un avis sur tout: les femmes, la vie, l'art, la survie et comment sauver le couple de Jerry et Amanda.

DVD 2 : Don’t drink the water / Nuits de Chine
USA , 1994
Durée : 100 mn.
Avec : Michael J. Fox, Josef Sommer, Robert Stanton, Edward Herrmann, Rosemary Murphy, Woody Allen, Julie Kavner
Voix en VO : Ed Herlihy

Histoire originale de Woody Allen d’après sa pièce

Au beau milieu des 60's, quelque part derrière le rideau de fer... Les Hollander se retrouvent accusés d'espionnage lorsque Walter, le père de famille, photographie un coucher de soleil dans une région jugée sensible. Pour éviter la prison, ils se réfugient dans l'ambassade américaine. Mais en l'absence de l'ambassadeur, celle-ci est temporairement dirigée par son fils qui s'avère particulièrement incompétent en matière de diplomatie...


Critique subjective :

Woody Allen est Réalisateur, Acteur, Compositeur, Producteur, Scénariste et produit une œuvre cinématographique qui explore continuellement l’univers de la comédie et du drame à l’image de sa dernière réalisation Melinda et Melinda qui renferme deux films.
Durant sa carrière il a joué dans une quarantaine de films et presque autant en tant que réalisateur. Parmi ces films on peut citer Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe... sans jamais oser le demander (1972), Woody et les robots (1973), La Rose pourpre du Caire (1984), Meurtre mystérieux a Manhattan (1993), Nuits de Chine (1994) qui est proposé en bonus, Maudite Aphrodite (1995), Tout le monde dit I love you (1996), Le Sortilège du scorpion de Jade (2001).
Woody Allen incarne un personnage récurrent qui peut être autant sympathique que pénible par sa maladresse, ses manies et sa tendance à créer des situations impossibles.

Dans les années 90, marquées par la séparation avec Mia Farrow et le scandale qui a suivi, Woody Allen, toujours adulé par les cinéphiles européens, dirige de jeunes stars hollywoodiennes comme John Cusack (Coups de feu sur Broadway en 1994), Mira Sorvino (Maudite Aphrodite en 1995), Edward Norton (le pétillant Tout le monde dit I love you en 1996) ou encore Winona Ryder et Leonardo DiCaprio dans (Celebrity en 1998).

Avec Anything Else il dirige deux jeunes comédiens, Jason Biggs et Christina Ricci. La rencontre avec Jason Biggs s’est faite simplement en regardant une vidéo d'une scène d'une minute qu'il avait tournée. Ensuite le tournage s’est déroulé sans que Woody Allen n’ait eu besoin de le diriger.
Woody Allen vouait une certaine admiration à l’encontre de Christina Ricci qui nourrissait le sentiment réciproque à son encontre et a précisé à propos de ce projet qu'" Amanda (étant) un personnage si typiquement Allenien, je me suis dit que tant qu'à tourner dans un film de Woody, autant interpréter la quintessence de la fille selon Woody Allen".

Anything else explore ce que Woody Allen sait faire avec cependant une distanciation avec son personnage qui est un peu passé au deuxième plan pour permettre aux personnages du jeune couple de s’exprimer. Le personnage qu’il incarne parle de Woody Allen lui-même et de ses débuts peut-être en tant que scénariste. On retrouve ses vieilles obsessions dans u ne comédie qui n’est pas une de ses œuvres majeures mais reste d’un bon niveau et constitue un bon divertissment.

Le deuxième film sur le DVD bonus, Don’t Drink the water ou Nuits de Chine est une comédie où l’on retrouve le personnage Allenien particulièrement amusant mais aussi pénible. La famille Hollander et en particulier Walter, le père de famille incarné par Woody Allen forme un groupe d’individus, touristes particulièrement insupportables.
Michael J. Fox incarne un ambassadeur gaffeur qui doit supporter un prêtre réfugié politique depuis 6 ans, la famille Hollander qui fait tourner en bourrique tous les employés de l’ambassade et un chef Koweitien avec toutes ses femmes.

On frise l’incident diplomatique, les gags et les gaffes se succèdent et on peut ressentir l’envie de souhaiter qu’en cette période de guerre froide, walter finisse dans une prison ou un goulag sibérien. Il faut dire qu’il ne fait rien pour faciliter la vie des locataires de l’ambassade tandis qu’on pourrait demander si il y a un ambassadeur dans l’ambassade.

Verdict :

Cette édition de Anything Else vous satisfera pleinement si vous êtes fan de Woody Allen car vous aurez droit à deux films sinon vous pouvez passer un agréable moment avec deux films dans lesquels on voit deux aspects du personnage Allenien.


L'image
  Définition
  Couleurs
  Compression
   
  Format Vidéo 16/9 anamorphique couleur
  Format Cinéma 2.35:1
   
   
Sur le DVD Anything Else on a une image assez brillante avec un contraste marqué et de belles couleurs. La compression est plutôt réussit bien que l’on note un léger scintillement qui se traduit par la perception de stries très légères qui peuvent ressortir plus sur un grand écran ou en projection. La définition est bonne bien que sur la scène du début sans le jardin public, il semble que l’image manque de définition pour le détail des plantes. Globalement l’image est bonne.
L’image du 2ème DVD est assez moyenne probablement parce qu’il s’agit d’une production pour la télévision qui date de 1996 et commence à accuser son âge. On a un bon contraste mais une compression un peu grossière qui manque de définition. Bonus qui est intéressant puisqu’il s’agit tout de même d’un long-métrage mais avec un transfert limite bien qu’acceptable puisque le master semble propre.

Le Son
 
Le son du DVD 1 est très frontal comme on peut s’en douter vu que cette édition ne propose que deux pistes audio Dolby Digital 2.0 sans surround. Cependant on a un équilibre entre les voix, les ambiances sonores et musicales qui contribuent à rendre ces pistes audio très acceptables.

Le DVD Bonus profite d’une piste audio également plutôt équilibrée avec des voix cependant très présentent. Don’t drink the water est très bavard puisque même en l’absence de dialogue entre les personnages on a une voix off qui donne certaines informations sur l’histoire comme dans la série de Vixen de Russ Meyer par exemple.

Les Bonus
  Supléments
  Menus
  Sérigraphie
  Packaging
 
  Durée 100 min
  Boitier Amaray
   
   

On a des Bonus insignifiant sur le premier DVD mais on a un énorme DVD bonus qui comporte tout simplement un film. Don’t drink the water est une sorte de Huit clos qui se joue dans une ambassade dans laquelle transitent des personnages hauts en couleurs. Un Woody Allen plus insupportable que jamais accompagné par un casting assez intéressant.
Le DVD bonus est plutôt soigné et est proposé avec une interface dans l'esprit de la guerre froide. Il reprend l'esthétique des pays de l'URSS des années 60.


DVD 1
- Bandes-annonces
- Filmographies
- Notes de production

DVD 2
Téléfilm inédit de Woody Allen : Don't Drink the Water


Bonus
  Livret
  Bande annonce
  Biographies
  Making of
  Documentaire
  Interviews
  Commentaire audio
  Scènes supplémentaires
  Fin alternative
  Galerie de photos
  Story board
  Multi-angle
  Liens internet
  Interface Rom
  Jeux intéractifs
  Filmographies
  Clips vidéo
  Bêtisier
  Bonus Cachés
  Court Metrage
   notes de production